AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Les lipogrammes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
CYBER



Nombre de messages : 1044

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 9 Jan - 13:16

Mon lippogramme en " C".


Original : (Blaise Pascal)
« Il y a deux sortes d'esprits: l'une de pénétrer vivement et profondément les conséquences des principes, et c'est l'esprit de justesse; l'autre de comprendre un grand nombre de principe sans les confondre, c'est là l'esprit de géométrie. L'un est force et droiture d'esprit, l'autre est amplitude d'esprit. Or l'un peut bien être sans l'autre, l'esprit pouvant être fort et étroit, pouvant être aussi ample et faible »


A ma façon hide :
« Il y a deux sortes d'esprits : l'une de pénétrer vivement et profondément les fruits des fondements, et il s'agit de l'esprit de justesse; l'autre d'assimiler un grand nombre de théorie sans les amalgamer : l'esprit de géométrie. L'un est détermination et droiture d'esprit, l'autre est amplitude d'esprit. Or l'un peut bien être sans l'autre, l'esprit pouvant être fort et étroit, pouvant être aussi ample et faible »
Revenir en haut Aller en bas
Petit ange



Nombre de messages : 859
Age : 19

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 9 Jan - 13:22

Fantomas a écrit:
Voici le mien sans i:


A Caracas, on trouve des urubus !

L'as-tu vu de tes yeux ?

Non. Papa chanta cela pour nous amuser dans notre enfance. Au Venezuela, un poste se présenta, Papa pensa postuler, ou postula, mais en tout cas ne l'eut pas ; nous ratâmes cela de peu.

Pour les urubus, tu l'as cru ?

Pour sûr, tu n'as pas connu Papa, nous bûmes ses paroles ; l'auteur de nos jours à aucun moment ne se moqua de nous, sauf en annonçant la couleur !

Dommage, il y a un -i à mais. Par contre, tu peux le remplacer par cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Mamadou



Nombre de messages : 600
Age : 18

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 9 Jan - 17:07

Voici un extrait de la fin de l'histoire de "Le curé de Cucugnan" que j'ai moi-même composé :

L’Abbé Martin, ne supportant pas l'idée que ses fidèles ne soient ni au Ciel ni au Purgatoire, il se rend donc en Enfer grâce aux sandales que le bon Saint-Pierre lui a prêtées pour qu’il ne se brûle guère les pieds.

Il est accueilli par un démon cornu, le piquant de sa fourche et découvre, terrifié, que tous les habitants de Cucugnan demeurent au milieu d’un épouvantable tourbillon de flamme.

Il aperçoit Catarinet, le mendiant, puis Pascal Doigt de Poix, qui élabore son huile avec les olives de Mr Julien, il continue à égrainer (citer) ainsi la liste des noms de tous les cucugnanais et toutes les cucugnanaises qui passent leur "autre vie" là-bas en Enfer, à cause de leur "mauvaise vie" sur Terre.

L'abbé Martin suggère à ses fidèles de se confesser en établissant des tours : le lundi pour les anciens, le mardi pour les enfants, le mercredi pour les garçons et les filles, le jeudi pour les hommes, le vendredi pour les femmes et le samedi pour le meunier. Les présents doivent en informer toute la population.

L’Abbé récupère enfin ses fidèles et, pour célébrer sa réussite, il organise le dimanche une grande procession avec moult cierges et chants, à travers les rues de Cucugnan.



Je vais tenter de réaliser un lipogramme en "r".


L’Abbé de Cucugnan, n'acceptant pas l'idée que ses fidèles ne soient ni au Ciel ni dans ce lieu d'expiation, il s'achemine donc dans les abîmes avec les sandales que le bon vigile des clés du domaine des Cieux lui a confiées afin qu’il ne s'enflamme point les pieds.

Un démon l'accueille, le piquant de sa foëne et voit, affolé, que tous les habitants de Cucugnan sont au milieu d’un épouvantable mouvement hélicoïdal de flamme.


Il distingue le mendiant, puis Pascal Doigt de Poix, qui confectionne son huile avec les olives de la famille Julien, il cite ainsi la liste des noms de tous les cucugnanais et toutes les cucugnanaises qui passent la "nouvelle vie" là-bas à Pandémonium, à cause de l'ancienne "mauvaise vie" passée dessus cette planète.

L'abbé de Cucugnan conseille successivement à ses fidèles la confession : le lundi aux anciens, l'aube suivante aux enfants, s'enchaînent les jeunes hommes et les filles, le jeudi aux hommes, l'aube dédiée à Vénus aux femmes et le samedi à l'exploitant du moulin. Les non-absents en avisent toute la population.

L’Abbé gagne à nouveau enfin ses fidèles et, son succès est fêté en combinant le dimanche un immense défilé avec moult chandelles et chants, dans les voies de Cucugnan.


Spoiler:
 


Merci "Petit Ange" ainsi que "Janine Laval" pour vos remarques qui m'ont permis de me corriger.


Dernière édition par Mamadou le Jeu 14 Jan - 10:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Petit ange



Nombre de messages : 859
Age : 19

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 9 Jan - 17:17

Mamadou a écrit:

Voici un extrait de la fin de l'histoire de "Le curé de Cucugnan" que j'ai moi-même composé :

L’Abbé Martin, ne supportant pas l'idée que ses fidèles ne soient ni au Ciel ni au Purgatoire, il se rend donc en Enfer grâce aux sandales que le bon Saint-Pierre lui a prêtées pour qu’il ne se brûle guère les pieds.

Il est accueilli par un démon cornu, le piquant de sa fourche et découvre, terrifié, que tous les habitants de Cucugnan demeurent au milieu d’un épouvantable tourbillon de flamme.

Il aperçoit Catarinet, le mendiant, puis Pascal Doigt de Poix, qui élabore son huile avec les olives de Mr Julien, il continue à égrainer (citer) ainsi la liste des noms de tous les cucugnanais et toutes les cucugnanaises qui passent leur "autre vie" là-bas en Enfer, à cause de leur "mauvaise vie" sur Terre.

L'abbé Martin suggère à ses fidèles de se confesser en établissant des tours : le lundi pour les anciens, le mardi pour les enfants, le mercredi pour les garçons et les filles, le jeudi pour les hommes, le vendredi pour les femmes et le samedi pour le meunier. Les présents doivent en informer toute la population.

L’Abbé récupère enfin ses fidèles et, pour célébrer sa réussite, il organise le dimanche une grande procession avec moult cierges et chants, à travers les rues de Cucugnan.



Je vais tenter de réaliser un lipogramme en "r".

L’Abbé de Cucugnan, n'acceptant pas l'idée que ses fidèles ne soient ni au Ciel ni dans ce lieu d'expiation, il s'achemine donc dans les abîmes avec les sandales que le bon vigile des clés du domaine des Cieux lui a confiées afin qu’il ne s'enflamme point les pieds.

Un démon l'accueille, le piquant de sa foëne et voit, affolé, que tous les habitants de Cucugnan sont au milieu d’un épouvantable mouvement hélicoïdal de flamme.


Il distingue le mendiant, puis Pascal Doigt de Poix, qui confectionne son huile avec les olives de la famille Julien, il cite ainsi la liste des noms de tous les cucugnanais et toutes les cucugnanaises qui passent la "nouvelle vie" là-bas à Pandémonium, à cause de l'ancienne "mauvaise vie" passée dessus cette planète.

L'abbé de Cucugnan conseille successivement à ses fidèles la confession : le lundi aux anciens, le mardi aux enfants, le mercredi aux garçons et aux filles, le jeudi aux hommes, le vendredi aux femmes et le samedi au meunier. Les non-absents en avisent toute la population.

L’Abbé gagne à nouveau enfin ses fidèles et, son succés est fêter en combinant le dimanche un immense défilé avec moult chandelles et chants, dans les voies de Cucugnan.


Spoiler:
 



Le vert c'est où il y'a des -r mais je te dis quand même BRAVO. clap
Revenir en haut Aller en bas
janine Laval
Aidactive


Nombre de messages : 1743
Age : 75

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 9 Jan - 17:28

Oui, pas facile de remplacer les jours de la semaine par d'autres mots sans la lettre "r" C'était un exercice assez difficile dans lequel tu t'es lancé...

De plus il y a dans ton texte un "r" qui n'a aucune raison d'y être: tu as mis : son succès est fêter alors que la conjugaison implique "fêté"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Petit ange



Nombre de messages : 859
Age : 19

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 9 Jan - 17:40

Ah oui, je n'avais pas remarqué le -r de fêter. gluk
Revenir en haut Aller en bas
Romulus



Nombre de messages : 435
Age : 21

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Mar 12 Jan - 18:35

Voici mon lipogramme en i.

On a souvent avantage de garder un plus jeune que nous.
De cela une fable le prouvera,
Tant la chose en preuves abonde.

Entre les pattes d'un fauve
Un rat émergé de terre assez à l'assommé.
Le chef des bêtes, en cet hasard,
Montra sa bonté et lâcha le départ .
Cette faveur ne fut pas perdue.
Quelqu'un le crut ?
Qu'un fauve d'un rat eut charge ?
Cependant, la bête arriva au fond des forêts
Ce fauve fut attrapé dans des rets,
Dont ses grognements ne le purent débarrasser.
Le rat accourut et effectua tant par ses dents
Qu'un anneau rongé emporta tout l'ouvrage.

Persévérance et longueur de temps
Font plus que force et que rage.



Dernière édition par Romulus le Mer 14 Avr - 18:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
janine Laval
Aidactive


Nombre de messages : 1743
Age : 75

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Mar 12 Jan - 22:32

En effet, tu as bien raison de marquer : EN CONSTRUCTION, car il reste beaucoup de "i"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cyanure



Nombre de messages : 582

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Mar 12 Jan - 23:14

Ah oui ! r ir
Revenir en haut Aller en bas
Petit Spirou



Nombre de messages : 277

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Lun 18 Jan - 9:18

Lipogramme en R :
Spoiler:
 
Le gardien du troupeau chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l'automne.
L'homme qui conduit le bétail chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
A jamais ce champ colossal mal embelli de l'automne.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Mcalister



Nombre de messages : 496

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Mer 1 Aoû - 11:56

Voici le texte original de Jeanine Laval :




Je cherche à m'évader de ce rêve angoissant.

Je voudrais m'éveiller, m'arrêter quelque part.

Toucher la terre enfin, poser mes bagages pesants.

Arriver dans un port, découvrir une gare.





Voici mon lipogramme sans "a" kin g



Je cherche de fuir de ce rêve terrible.

J'espère m'éveiller, me poser ici.

Toucher la grève enfin, poser mes lourds colis.

Tomber sur un port, découvrir un terminus.





Je lance le défi d'un lipogramme en S smile
Revenir en haut Aller en bas
Anoukis



Nombre de messages : 443
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 18:12

La pluie devant moi
Coule comme un déluge
Le train sur un rail
Et l'autre roue dans l'air
Un grand coup de tonnerre retentit
Et j'ai un peu peur.



J'en lance un aussi en S.


Dernière édition par -London- le Ven 14 Sep - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alice



Nombre de messages : 1858
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 18:19

Le texte original :

Toujours l'Homme se dresse pour refuser l'insoutenable. Et les mots jaillissent de sa bouche, durs et beaux comme des cris. La colère se fait chant, la révolte se fait verbe... Et c'est Rimbaud, Maïakovski, Artaud, Jules Vallès ou Walt Whitman, prêtant leur souffle monde inhumain.
Michel Piquemal

Mon lipogramme en S :

Continuellement l'homme se dresse pour interdire l'indéfendable. Et le mot jaillit de ta bouche, dur et beau comme un hurlement. La colère se fait chant, la révolte fait verbe ... Et Rimbaud, Maïakovski, Artaud, Walt Whitman, prêtent leur halètement à cet éternel monde inhumain.
Pierre Piquemal
Revenir en haut Aller en bas
Saturne



Nombre de messages : 1241
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 18:23

Tu relances avec quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif


Nombre de messages : 19415

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 18:34

Oui, quelle nouvelle lettre est interdite ?

Sinon, tu as utilisé des S, regarde r ir
(Je n'ai pas compris aussi pourquoi tu as changé des mots où il n'y avait pas de S )


Dernière édition par Modo le Jeu 13 Sep - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saturne



Nombre de messages : 1241
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 18:39

En effet, elle a utilisé 3 S.
Revenir en haut Aller en bas
*SUN*



Nombre de messages : 1405
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 19:19

Et sinon pourrais-tu nous donner une lettre ? s.t.p
Revenir en haut Aller en bas
sido



Nombre de messages : 255
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 19:24

Bon puisqu'elle n'a pas relancé par une lettre, je relance par un lipogramme en S.

Texte original:Les mots, il suffit qu'on les aime pour écrire un poème.


Texte lipogrammes sans S:

La palabre on se contente de l'aimer pour écrire un poème.


Je relance un "o" ! Bonne chance!!!!!


Dernière édition par sido le Dim 14 Oct - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Imanol



Nombre de messages : 325
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 21:43

Mon texte original: Les chiots de la voisine son très beaux et mignon mais parfois, ils abboient les inconnus. Mais ceci n 'ont jamais peur car ils sont bien trop jolis.


Mon texte sans o: Les jeunes chiens de mon attenante paraissent très beaux et affables mais parfois, ils glapissent sur les étrangers. Mais ceux-ci ne les craignent jamais, car ils sont abusivement beaux.


Je relance en "R". Bonne chance.


Dernière édition par Imanol le Mar 2 Oct - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rider 3



Nombre de messages : 489

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Jeu 13 Sep - 22:01

Il est vraiment sans "o" ?
Revenir en haut Aller en bas
Josh



Nombre de messages : 507
Age : 15

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Ven 14 Sep - 16:09

Texte original :


Ma bohème

Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées;
Mon paletot soudain devenait idéal;
J'allais sous le ciel, Muse, et j'étais ton féal;
Oh! là là! que d'amours splendides j'ai rêvées!

Mon unique culotte avait un large trou.
Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
Des rimes. Mon auberge était à la Grande-Ourse.
Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou


Arthur Rimbaud

------------------------------------------------------------------

Voici mon texte :

Ma bohème

Je m'en allais, les poings dans mes poches abimées;
Mon paletot soudain devenait idéal;
J'allais sous le ciel, Muse, et j'étais ton féal;
Oh! là là! que d'affection splendides j'ai imaginées!

Mon unique culotte avait une ample entaille.
Petit-Poucet pensif, je semais dans mon mouvement
Des assonances. ma pension était à la Grande-Ourse.
Mes étoiles au ciel avaient un doux sifflement


Arthur Rimbaud


Je relance en "f" .Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Saturne



Nombre de messages : 1241
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Ven 14 Sep - 17:59

texte original :

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.



mon texte :

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant éperdument aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne digne,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le glacial cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il accompli un somme :
Nature, berce-le chaudement : il est glacé.

Les senteurs ne font pas grelotter sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.



Je relance en L.
Bonne chance !


Dernière édition par Saturne le Sam 15 Sep - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
The king of the fighters
Aidactif


Nombre de messages : 2847
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Ven 14 Sep - 18:14

Il y a deux "f" dans ton texte .


Dernière édition par The king of the fighters le Sam 15 Sep - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saturne



Nombre de messages : 1241
Age : 16

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Sam 15 Sep - 12:35

Désolée, je ne l'avais pas vu, mais je n'arrive pas à les remplacer par autre chose pour les corriger.


Dernière édition par Saturne le Ven 12 Oct - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
-Nike-



Nombre de messages : 176
Age : 81

MessageSujet: Re: Les lipogrammes
Dim 16 Sep - 13:48

Texte d'origine :
Spoiler:
 


Mon lipogrammes de ce poème, sans L :

Une aube fatiguée
Verse à travers champs
Cette tristesse
Des astres couchants
Cette tristesse
Berce de doux chants
Mon coeur qui s’efface peu à peu
Aux astres couchants
Et d’étranges rêves
Comme des astres
Couchants sur des grèves,
Fantôme rouge,
Qui se suive sans trêve
Comme des grand astres
Couchant sur des grèves


Revenir en haut Aller en bas

Les lipogrammes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Section Free Style :: Défis et jeux d'écriture-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération