AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

"Les Précieuses Ridicules" de Molière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Picasso

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23

MessageSujet: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Ven 1 Jan - 15:44

[size=18][size=9][size=9]
Les précieuses ridicules
C’est une comédie en un acte et en prose de Moliere
 
Texte n’2
 
D’après les répliques des personnages, dressez le portrait de chacun d’eux.
PERSONNAGES CARACTERISTIQUES
GORGIBUS Bon bourgeois
prototype du père qui veut marier sa fille
Autoritaire
homme de bon sens
Econome et r
éaliste:
Ce qui compte pour lui :
- sa bourse
- sa tranquillité
- sa réputation
MAGDELON E
MAGDELON Expose sa vision du mariage
Présente la façon dont elle peut prétendre être aimée
Elle doit être aimée comme dans les romans d’amour
CATHOS Dénonce les mauvais habillements des deux hommes
Connaît par c
œur les traités de galanterie
Sait en quel habit un amant doit se présenter
Repérez dans leur langage ce qui ne semble pas naturel, le langage « précieux ».
Elles emploient :
des mots à la mode au siècle de Molière : « chose
– esprit – air "des adjectifs substantivés : « Le doux – le tendre – le passionné »
des formulations prétentieuses : « Souffrez que nous prenions….- Ne voyez
– vous pas – Ne m’avouerez – vous pas ?»
Texte n°4
Quelle différence voyez
vous entre M
colle tout ca sur word
et regarde apres


Avec l'aide de Chlotilde
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19831

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Sam 2 Jan - 10:27

Je n'ai pas trop compris ton post Picasso s urp

C'est un copié collé d'un manuel ( le "vous" désignant les élèves qui font un exercice ? ), ou c'est ce que tu comptes dire à l'oral ? Le "vous", c'est qui ? Tes camarades qui dioivent répondre en classe ? Je ne suis pas sûr de la réponse ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Dim 3 Jan - 11:57

Modo, j'ai un petit problème j'ai mes documents que j'essaye de copier dans un message ne veulent pas se coller et m'éteignent Internet à chaque fois.

Comment faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19831

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Dim 3 Jan - 12:07

Quel type de document ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Dim 3 Jan - 12:09

Les documents Works.


Dernière édition par Licorne le Ven 15 Jan - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19831

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Dim 3 Jan - 12:25

Lis attentivement le premier post :

http://cafet.1fr1.net/foire-aux-astuces-techniques-f55/mettre-un-document-word-doc-un-diaporama-etc-en-ligne-t1455.htm

Il est question d'une astuce vue ensemble en heure d'informatique du vendredi concernant les fichiers word et le fait de pouvoir modifier un format word en pdf ou autre ja p
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Dim 3 Jan - 12:57

Les précieuses ridicules


Par Emilie et moi.






C’est une comédie en un acte et en prose de Molière. Elle connut dès la première représentation un grand succès


Biographie de Moliere:



Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, né à Paris, baptisé en 1622 et mort à Paris en 1673, est un dramaturge et acteur de théâtre français.Fils d’un tapissier, Molière fait ses études chez les jésuites avant d’aller étudier le droit. Il crée l’Illustre-Théâtre qui est un échec en raison de dettes (en août 1645, Molière est même emprisonné). La même année, il quitte Paris pour la province. Il y restera treize ans.En 1658, il revient à Paris pour jouer Nicomède et Le Dépit amoureux devant le roi. C’est la pièce Les Précieuses ridicules (1659) qui lui apporte la célébrité. Molière continue cependant de bénéficier de la faveur du roi. Viennent les pièces Le Misanthrope (1666), George Dandin (1668), Le Bourgeois Gentilhomme (1670), L’Avare (1668), Les Fourberies de Scapin (1671), Les Femmes savantes (1672), etc.
Épuisé par le travail et la maladie, Molière meurt le 17 février 1673 après la quatrième représentation du Malade imaginaire (il jouait le rôle d’Argan).
Considéré comme l'âme de la Comédie-Française, il en est toujours l'auteur le plus joué.


Son rôle de moraliste s'arrête là où il l'a défini : « Je ne sais s'il n'est pas mieux de travailler à rectifier et à adoucir les passions des hommes que de vouloir les retrancher entièrement », et son but a d'abord été de « faire rire les honnêtes gens»

Les personnages:

Gorgibus:

Le maître des lieux, père de Magdelon et oncle de Cathos. « Bon bourgeois » selon le texte de la pièce, entend marier sa fille et sa nièce à deux prétendants honnêtes.

Magdelon et Cathos:

Les « précieuses ridicules », respectivement fille et nièce de Gorgibus. Influencées par les salons précieux et les romans de Madeleine de Scudéry(femme de lettre françaises), elles voudraient que leur vie ressemble à ces romans, ce qui les pousse à rejeter La Grange et Du Croisy

La Grange et Du Croisy:

Ils sont les « amants rebutés » de la pièce, dédaignés (rejetés, refusés avec mépris) par Magdelon et Cathos qui les jugent trop « grossiers » pour elles, et qui se vengent en les piégeant avec l'aide de leurs valets déguisés en gentilshommes.

Mascarille et Jodelet:

Valets respectifs de La Grange et de Du Croisy

Marotte:

C’ est la servante des précieuses ridicules.

Almanzor:

C’est le laquais (valet) des précieuses.



Commentaires:

La préciosité est un mouvement qui prend naissance dans des salons, qui est un univers où les femmes sont révérées et courtisées suivant les principes de la courtoisie. La préciosité visait également à contrer la vulgarité du langage et des manières.


Mouvement contemporain du classicisme. Les précieux veulent employer un langage des plus raffinés et recherchés. Du coup ils abusent souvent sur les hyperboles, des néologismes (= création de mots), des métaphores et des périphrases (ex: Les commodités de la conversation = les chaises. Les miroirs de l'âme = les yeux)et certains sont tombés dans l'excés, au point de devenir incompréhensibles. Beaucoup de précieux aristocrates se réunissaient dans des salons littéraires afin de rivaliser de bons mots et por y réunir poètes et auteurs venus faire découvrir leurs dernieres oeuvres. La préciosité se manifeste par un comportement sociel aussi, notamment amoureux comme Magdelon et Cathos dans ce livre, de bonnes manieres et de galanteries.


Cependant, ce mouvement précieux se mit à dégénérer en jeux d'esprit futiles.


« À leurs petites mignardises, leur parler gras, et leurs discours extraordinaires, nous crûmes bientôt que c'était une assemblée des précieuses de Montpellier ; mais bien qu'elles fissent de nouveaux efforts à cause de nous, elles ne paraissaient que des précieuses de campagne, et n'imitaient que faiblement les nôtres de Paris. »


C'est cette dérive de la préciosité que Molière attaque dans la pièce, plutôt que le mouvement précieux « originel ». Ainsi, il fait de Magdelon et Cathos deux jeunes comme les qualifient La Grange et Du Croisy, qui ont les manières exagérées des précieuses, dans les actes et surtout dans le langage ; ainsi, elles demandent à leur servante, Marotte, le « conseiller des grâces », ce qui entraîne un effet comique puisque la servante, incapable de comprendre leur demande, les oblige à expliquer qu'il s'agit de leur miroir. Cependant, elles n'ont pas l'esprit des véritables précieuses, puisqu'elles sont incapables de reconnaître un vrai marquis d'un imposteur. Les « précieuses ridicules » apparaissent donc doublement ridicules : en province où leur préciosité attirent les moqueries, et à Paris où leur naïveté provinciale les fait tomber dans le piège par La Grange et Du Croisy.

Molière n'est d'ailleurs pas le seul à avoir critiqué cette dérive de la préciosité.


Les répliques qui sont devenus célèbres:

« Vite, venez nous tendre ici dedans le conseiller des grâces. » (Magdelon, scène V)

« Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation. » (Magdelon, scène IX)

« Ne soyez pas inexorable à ce fauteuil qui vous tend les bras il y a un quart d’heure. » (Cathos, scène IX)

« Hors de Paris il n’y a point de salut pour les honnêtes gens. » (Mascarille, scène IX)

« Votre œil en tapinois me dérobe mon cœur; Au voleur ! au voleur ! au voleur ! au voleur ! » (Mascarille, scène IX)

« Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris. » (Mascarille, scène IX)



Résumé de l’histoire:

Molière montre l’histoire des deux jeunes filles bourgeoises riches, Magdelon et sa cousine Cathos. Elles sont si marquées par l’esprit de ce temps, qui est la préciosité, qu’ elles trouvent leurs prétendants, les seigneurs La Grange et Du Croisy, soutenus par Gorgibus, père de Magdelon et oncle de Cathos. Ils sont peu romanesques et moins galants en amour par rapport aux rêves d'elles. Donc elles les repoussent si vivement que les deux amants rejetés et humiliés, cherchent à se venger. Ils envoient leurs valets, Mascarille et Jodelet, déguisés en marquis avec des manières précieuses pour séduire les filles par leur « bel esprit ». Leur cour est si mondaine (opposition aux choses religieuses) et leur comportement si affecté qu’ ils charment les Précieuses jusqu’à ce qu’ elles découvrent finalement qu’ elles ont été scandaleusement abusées.


Des caractéristiques de l'époque et de l'œuvre

Tout d'abord l'époque: il s'agit du XVIIe siècle, c'est-à-dire du siècle de Louis XIII puis de Louis XIV, le Roi-Soleil, siècle de grands écrivains comme Corneille, Racine, Boileau, La Fontaine ou Molière.

À travers cette œuvre, on renseigne sur les domaines concernés par la préciosité, à savoir celui des sentiments et en premier lieu de l'amour. Mais elle concerne aussi la façon de se comporter et de s'habiller, le langage et la mode donc, et, bien entendu la littérature.



Définition de préciosité:

« Agir avec affectation » signifie «le manque de naturalité dans la façon d'agir». En effet, très vite la préciosité sera critiquée et caricaturée, en particulier par Molière.


L'adjectif `précieuse' a été employé (pour la première fois vers 1650) pour désigner avec ironie les femmes de l'aristocratie (et dans une moindre mesure de la bourgeoisie) critiquant leurs manières, leurs discours et leurs sentiments. Cette mode (considérée ridicule par Molière) a donné lieu à une vie intellectuelle et littéraire très intense.

La préciosité est donc un mouvement littéraire et artistique qui concerne essentiellement les femmes. Ces femmes de la noblesse considéraient que la vie à la cour du roi était peu raffinée, que les hommes étaient rudes et manquaient de manières. Elles recherchaient un langage et un comportement plus courtois (ex: Apprenez, sotte, à vous énoncer moins vulgairement. Dites: « Voilà un nécessaire qui demande si vous êtes en commodité d'être visible ». Scène 6). Elles désiraient, surtout, revaloriser le prix à leur personne. Pour cela, elles ont été appelées les Précieuses.


Texte n’2

D’après les répliques des personnages, dressons le portrait de chacun d’eux.







PERSONNAGES
CARACTERISTIQUES

GORGIBUS
"
Bon bourgeois – prototype du père qui veut marier sa fille

Autoritaire – homme de bon sens

Econome et réaliste:

Ce qui compte pour lui :

- sa bourse

- sa tranquillité

- sa réputation
" MAGDELON"
Expose sa vision du mariage

Présente la façon dont elle peut prétendre être aimée

Elle doit être aimée comme dans les romans d’amour
" CATHOS" Dénonce les mauvais habillements des deux hommes

Connaît par cœur les traités de galanterie

Sait en quel habit un amant doit se présenter



Repérons dans leur langage ce qui ne semble pas naturel, le langage « précieux ».

Elles emploient :

-des mots à la mode au siècle de Molière : « chose – esprit – air »

-des adjectifs substantivés (adjectif qui s‘utilise comme un nom): « Le doux – le tendre – le passionné »

-des formulations prétentieuses : « Souffrez que nous prenions….- Ne voyez – vous pas – Ne m’avouerez – vous pas ? »



Texte n°4

Quelle différence voyons–nous entre Mascarille et Jodelet ?

Jodelet : l’homme d’action, qui se vante de son courage

Mascarille : l’homme au beau langage





Dernière édition par Licorne le Mer 6 Jan - 16:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19831

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Dim 3 Jan - 16:27

La biographie de Molière mérite, elle, d'être précisé quand même ja p
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Picasso

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Lun 4 Jan - 22:23

Biographie de Moliere:

Nommé le Patron de la comédie française, Molière, pseudonyme de Jean-Baptiste Poquelin, (Paris, 1622-1673) était à la fois acteur, metteur en scène et auteur. Il a consacré sa vie au théâtre.

Il a commencé, avec neuf comédiens, par la fondation d'une troupe appelée «l'Illustre-Théâtre» le 13 juin 1643. Il a présenté plusieurs comédies pour la cour et le public parisien. Le 18 novembre 1659, Molière présente Les Précieuses ridicules sur la scène du théâtre du Petit Bourdon à Paris. En 1662, il se marie avec Armande Béjart, mais malheureusement ce mariage ne dure que quatre ans. Il a continué sa réussite grâce à son don d'acteur comique et à sa vaste imagination d'auteur. Il nous a donné Le Misanthrope, Le Médecin malgré lui, Mélicerte, Amphitryon, George Dandin, L'Avare, Les Amants magnifiques, Monsieur de Pourceaugnac, La Comtesse d'Escarbagnas, Les Femmes savantes et enfin Le malade imaginaire.

Molière meurt en 1673 avant qu'il termine la quatrième représentation du Malade imaginaire. Il est inhumé au cimetière Saint-Joseph à Paris malgré l'opposition de l'Église qui interdisait aux comédiens la terre chrétienne. Aucun autre auteur n'a réussi à avoir autant de succès permanent que celui de Molière. La preuve? Ses merveilleuses pièces sont toujours jouées.
Revenir en haut Aller en bas
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 16:30

Picasso a écrit:
[size=18][size=9][size=9]
Les précieuses ridicules
C’est une comédie en un acte et en prose de Moliere
 
Texte n’2
 
D’après les répliques des personnages, dressez le portrait de chacun d’eux.
PERSONNAGES CARACTERISTIQUES
GORGIBUS Bon bourgeois
prototype du père qui veut marier sa fille
Autoritaire
homme de bon sens
Econome et r
éaliste:
Ce qui compte pour lui :
- sa bourse
- sa tranquillité
- sa réputation
MAGDELON E
MAGDELON Expose sa vision du mariage
Présente la façon dont elle peut prétendre être aimée
Elle doit être aimée comme dans les romans d’amour
CATHOS Dénonce les mauvais habillements des deux hommes
Connaît par c
œur les traités de galanterie
Sait en quel habit un amant doit se présenter
Repérez dans leur langage ce qui ne semble pas naturel, le langage « précieux ».
Elles emploient :
des mots à la mode au siècle de Molière : « chose
– esprit – air "des adjectifs substantivés : « Le doux – le tendre – le passionné »
des formulations prétentieuses : « Souffrez que nous prenions….- Ne voyez
– vous pas – Ne m’avouerez – vous pas ?»
Texte n°4
Quelle différence voyez
vous entre M
colle tout ca sur word
et regarde apres


Avec l'aide de Chlotilde


Pourrais-tu supprimer ce message Picasso s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19831

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 17:00

C'est votre topic "concertation" ce n'est pas grave ( même si on n'en voit pas vraiment, de la concertation, surtout autour du texte ) redface
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 17:19

Le dramaturge (= l'auteur) utilise tous les types de comiques :

- Le comique de mots (fait des lapsus, des calembours, etc): car il se raille du langage précieux

- Le comique de gestes (coups de batons, chute, etc), lorsque les seigneurs donnent des coups de bâton à leur valet

- Le comique de caractère (Un personnage est caricaturé de façon tellement exagérée, extrême ou ridicule, qu’il peut faire rire ):en se moquant des manières et du caractère des précieuses

- Le comique de situation (quiproquo(malentendu) coups de théâtre (renversement brusque de situation, etc) : les précieuses rejettent les deux seigneurs et tombent amoureuses de leur laquai(= valet) !

- Le théâtre dans le théâtre (personnage qui se met à jouer le rôle d'un autre personnage): quand les valets se mettent à jouer le rôle de marquis et de vicomte


Nous retrouvons dans la pièce aussi:

- La scène d'exposition (au début de la pièce et donnent les informations aux spectateurs)à l'incipit de la pièce (SCENE PREMIERE) où les deux seigneurs, indirectement en dialoguant, se présentent (ligne 1 : "Seigneur La Grange...") et expliquent la situation.

- Plusieurs tirades (répliques très longues): SCENE 4 (lignes 32 à 65) MAGDELON : "Mon père, voilà ma cousine qui vous dira, aussi bien que moi, que le mariage ne doit jamais arriver qu'après les autres aventures."

- Une ou deux stichomythies (échange de réplique très courtes)à l'instar de toute la SCENE 14 (lignes 1 à 11) :
MAGDELON. "Que veut donc dire ceci ?
JODELET. C'est une gageure.
CATHOS. Quoi ! vous laisser battre de la sorte !" [...]

- A la fin il y a un effet de chute (quand l'histoire se finit de façon inattendue) quand les deux seigneurs rentrent dans la sale et donnent des coups de bâtons à leur valet et que les précieuses se rendent compte qu'elles se sont fait enjôler(= engager par des paroles flatteuses)
Revenir en haut Aller en bas
Schtroumpfette

avatar

Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 17:25

En effet ...

Et pour compléter la biographie de Molière, une petite photo:



Ensuite, Licorne et Picasso, dans le livre souhaitez-vous que l'on parle de l'introduction c'est-à-dire que je la relis et que je souligne les choses importantes, ou vous préférez qu'on enchaîne directement sur la scène 1 ? Car sur la scène 1 il y a des choses à dire, ça ne commence pas comme un livre normal tout ça... Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 17:29

Eh bien nous n'avons qu'à commencer directement sur la scene 1 !
Revenir en haut Aller en bas
Schtroumpfette

avatar

Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 17:39

Alors, je vais crée le topic au propre, il faut s'organiser.

D'abord je met par exemple: ici nous allons mettre au clair nos idées sur notre eposé sur les Précieuses Ridicules de Molière.
Puis admettons, Licorne tu enchaînes avec la biographie de picasso puis avec la photo que j'ai mis.
Ensuite nous commencerons a parler du livre des precieuse avec la couverture en photo par exemple.
Puis, peut-etre le schéma tu sais du premier texte que tu as posté.
Ensuite enchaîner sur le comique de situation tout ça.
Mais peut-être aussi "faufiler" des idées du topic de Deus, sans non plus copier coller. Vous le voyez comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Mer 6 Jan - 17:41

Tres bien, parfait schtroumpfette ! Allons-y !
Revenir en haut Aller en bas
Picasso

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Jeu 7 Jan - 20:05

On a pas parlé des différents types de comiques que Molre a utiliser:

1. Le comique de situation : mise en présence de personnages qui n'auraient pas dû se rencontrer, ou personnage placé dans une situation particulièrement ridicule.
2. Le comique de mots : Des jeux de mots, des plaisanteries, un langage déformé ou inventé suscitent le rire.
3. Le comique de caractère : L'auteur se moque d'un trait de caractère (la jalousie, l'avarice) ou d'une profession (les médecins).
4. Le comique de gestes : Le rire est déclenché par des gestes, des mouvements, des expressions de visage (grimaces), c'est à dire des choses visuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Picasso

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Jeu 7 Jan - 20:45

La Préciosité:
Son influence est généralement bénéfique :

-moeurs : elle les a adoucies, en cultivant les grâces de la conversation ;
bienséances : les Précieux(ses) ont fixé les règles de la politesse ;
-goût : outre la création de modes vestimentaires, les Précieuses ont surtout insisté sur la littérature, devenue beaucoup plus psychologique.
-langue : dans un souci de perfection formelle, elles ont forgé la langue classique, épurée et enrichie ;
-sentiments : les Précieuses ont fixé un véritable code de l'amour précieux, amour qui doit rester platonique pour ne pas tomber dans la grossièreté.
Revenir en haut Aller en bas
Picasso

avatar

Nombre de messages : 362
Age : 23

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière
Jeu 7 Jan - 21:03

Les précieuses et le mariage

A cause de l'expérience qu'elles en ont, les précieuses font preuve d'une très grande méfiance vis-à-vis du mariage. Elles élaborent des conceptions extrêmement "modernes" pour leur époque.
Elles revendiquent par exemple l'égalité entre l'homme et la femme, égalité appliquée par le partage de l'autorité (un an l'une, un an l'autre...). Elles se prononcent aussi pour une limitation du mariage, qui serait automatiquement rompu à la première naissance (!). Enfin, elles réclament le "droit à un amant".

Ces conceptions ne sont pas toutes reprises dans tous les salons, mais sont imaginées dans certains d'entre eux, par certaines des précieuses. Par bien des côtés, elles sont inapplicables et même, pourrait-on dire, complètement farfelues (voire dangereuses) ; mais certains ont voulu y voir les prémices d'une sorte de féminisme avant l'heure.
Revenir en haut Aller en bas

"Les Précieuses Ridicules" de Molière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Les mains tendues... :: Français :: Exposés-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération