AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Ciceron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Quetzal

avatar

Nombre de messages : 172
Age : 19

MessageSujet: Ciceron
Ven 19 Oct - 18:45

La jeunesse de Ciceron



Marcus Tulius Ciceron nait en -106 à Arpinium dans une famille de la classe équestre (Ce sont des nobles qui peuvent servir comme guerriers à cheval - et fournir les chevaux pour la guerre ). Son surnom (venant de son ancêtre qui avait une verrue en forme de pois chiche) faisait rire tous ses amis qui lui lui suggérèrent de le changer, mais il refusa en se persuadant qu'il en ferait un surnom plus célèbre que ceux de Scaurus et Catulus (Hommes politiques romains, aujourd'hui tombés dans l'oubli, contrairement au sien kin g ).

Dès le début de ses études, il se démarqua vite de ses camarades pour son habileté à parler avec éloquence, rendant les parents de ces derniers jaloux. Voulant être poète, il finit par se lancer dans la littérature et la philosophie.

En -80, Ciceron devient avocat il gagne vite une clientèle et acquiert de la renommée lors du Pro Roscio Amerino : le procès de Sextus Roxius qui avait été accusé d'avoir tué son propre père. La victime possédait plusieurs fermes et il était très riche. On dit qu'il a déshérité Sextus pour tout léguer à son frère. Cicéron risquait beaucoup sur cette affaire, car le parricide était le crime le plus grave à cette époque. Si son client était déclaré coupable, il serait mis dans un sac avec un chien enragé, un singe et un serpent, puis jeté dans les eaux du Tibre. affraid

Son premier argument était de savoir à qui pouvait profiter le meurtre, et celui-ci profitait, non pas au fils accusé, mais à ses accusateurs. Les coupables étaient en fait deux proches de la famille de Sextus, payés pour mentir par Chrysogonus (esclave affranchi, par le dictateur Sylla), devenu un des puissants hommes de Rome, et qui a ainsi pu acheter toutes les propriétés du mort pour une bouchée de pain.

Cicéron réussit donc à innocenter Sextus, malgré le risque qu'il courait à défendre son client face à des ennemis si puissants.

Pendant ce procès, il prononça cette phrase célèbre :

Qui Bono ? : A qui profite le crime ?

Cette phrase signifie que dans chaque affaire de meurtre il faut d'abord se demander à qui profite ce crime, car celui qui tue est nécessairement celui qui a intérêt à commettre ce crime.

Toutefois, à cause de ce procès, Cicéron s'était fait des ennemis très puissants et pour parfaire son savoir, il part en Grèce en -79. Là-bas, il fit la rencontre de nombreux savants grecs à Athènes. Il ira également à Rhodes.

Grâce à tous ces savants, il deviendra un érudit en philosophie.


Dernière édition par Quetzal le Ven 16 Nov - 22:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dédé

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 19

MessageSujet: Ciceron et l'affaire du détournement d'oeuvres d'arts
Dim 21 Oct - 17:23

Ciceron et l'affaire du détournement d'oeuvres d'arts

A 30 ans Cicéron se lance dans une carrière politique, pour gravir le cursus honorum.



En -75 av J. C, il devient questeur, personne prélevant les impôts, en Sicile occidentale.
Il devient célèbre en -70 av J. C, par le procès où il défend les siciliens de Verres. Celui-ci profitant de sa fonction de préteur, ancêtre du banquier, en Sicile, a volé de l'argent et des oeuvres d'arts dans la province romaine.
Cicéron met un an à préparer ce procès mais il a tellement de témoins à charge que Verres, pourtant bien défendu par un bon avocat, fuit à Marseille peu après le premier discours (l'actio prima) pour échaper à sa sanction. Cicéron publie quand même ses discours (les Verrines) dans lesquelles il accuse l'aristocratie et le sénat de corruption et de profiter de leur fonction pour piller les provinces conquises, ce qui était courageux et lui valu de parfaire sa réputation d'homme attaché à la probité, à l'honnêteté et à la justice.



Dernière édition par Dédé le Lun 19 Nov - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxy

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 18

MessageSujet: Cicéron et Catilina.
Lun 22 Oct - 19:06

Catilina
Catilina est un homme politique romain issu d’une famille patricienne. Déjà dès son adolescence, il est mêlé dans des crimes et des guerres de clans.
Il est connu pour ses conjurations pour renverser la République romaine.

En -66 J-C, il se présente aux élections consulaires mais il échoue.
En -64 J-C, il se présente à nouveau, contre Cicéron, et est de nouveau battu.

Lors des élections de -63 J-C, Catilina se représente donc pour la troisième fois.Cette fois-ci il a du monde derrière lui. Il n’est pas populaire alors, il cherche surtout à convaincre les faibles, à ceux auxquels il peut changer les opinions. Il fait de la démagogie envers les plus populaires ainsi que envers la plebe même beaucoup de ces gens là ne votaient pas.

Cicéron, inquiet, demande les pleins pouvoirs (Senatus Consultus Ultimus) pour contrer Catilina.
Le jour des élections, Catilina est encore battu par Cicéron.

Après ce nouvel échec, Catilina relance les complots, grossissant ses troupes de nouveaux conspirants.

Catilina est convoqué par Cicéron au temple de Jupiter.
Cicéron l'attaque avec une phrase devenue célèbre :



Quosque tandem abutere Catilina patienta nostra ?
Jusqu'à quand abuseras-tu de notre patience, Catilina?

Ou encore :

O Tempora ! O Mores !
Ô Temps ! Ô Mœurs ! (= Mais quelle époque vivons-nous! affraid )


Les conspirations de Catilina inspirèrent plusieurs ouvrages littéraires : les Catilinaires de Cicéron, discours prononcés au Sénat, qui devinrent des exemples d’éloquence et de rhétorique. Ces textes on était écrit par Catilina après les avoirs prononcés. L’historique de cette conjuration est rédigé par Salluste sous le titre de « De Conjuratione Catilinæ. »



Cicéron lui fait comprendre qu'il doit s'exiler de Rome.

En fait, Catilina n'est pas banni de Rome, mais il va partir de lui-même, poussé à bout par les alliés de Cicéron.

A Rome, son adversaire le présente comme coupable.

Arrivé en Toscane, Catilina ne va pas aller à Marseille comme prévu mais à Arezzo où il rejoint Manlius, un autre conspirateur. Avec ses nouvelles troupes et celles de Manlius, Catilina est plus fort.

Le Sénat l’apprend et les déclare ennemis de l'Etat. Les hommes fidèles à Catilina restés à Rome, sont jugés et exécutés.


Catilina meurt en janvier -62 J-C à la bataille de Pistoia.

Le personnage de Catilina reste très mystérieux car nous ne le connaissons qu'à travers les écrits.

Cette affaire nous est rapportée par deux auteurs, Salluste et Cicéron, qui tous les deux sont d'accord sur la culpabilité et les mauvaises mœurs de Catilina.

Si Cicéron paraît à priori moins crédible, en tant qu'adversaire principal de Catilina.
Salluste, historien, écrit son texte après la mort de Catilina, de façon négative et confirme le discours de Cicéron même s'il vante le courage, la force de Catilina lors de la bataille où il a péri.



Dernière édition par Roxy le Ven 23 Nov - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nelson

avatar

Nombre de messages : 755

MessageSujet: Re: Ciceron
Mar 23 Oct - 10:16

Exil de Cicéron et Claudius


Après ce coup d'éclat de l'affaire Catilina, les partisans de celui-ci étaient toujours à Rome et avaient un profond désir de vengeance envers Cicéron. bat' De ce fait, il fait exécuter les complices de Catilina, il est alors considéré comme le sauveur de la ville éternelle. Le consul de Rome est nommé de pater patriae "père de la patrie" pour avoir défendu la République et déjoué la conjuration, il est à l'apogée de sa gloire.


Cicéron triomphant ja p


De ce fait, il devient un rival potentiel de Pompée qui apprécie de moins en moins sa notoriété. C'est ainsi qu'une union secrète se forme entre Pompée, César et Crassus qui formaient le premier triumvirat ( en français« trois hommes » qui signifie qu'une union cachée se forme entre trois hommes qui veulent se partager le pouvoir ta p ). Pour éloigner ce dangereux orateur, le consul César lui propose un poste en Campanie ( à proximité de Naples, Pompéi..), que celui-ci, croyant bien faire en ne délaissant pas Rome et en ne salissant pas son titre de "père de la patrie", refusa.


Premier Triumvirat redface (Pompée, Crassus et César)


En mars 58 av. J.-C., les ennemis politiques de Cicéron, qui étaient principalement le consul Pison et plus particulièrement le tribun Claudius qui a une haine tenace envers lui depuis l'affaire du culte de Bona Dea. Elle représentais la déesse de la fécondité c'est pour cela que les hommes n'étaient pas les bienvenue dans les cérémonies en son honneur. Cependant, lors d'une cérémonie nocturne qui eux lieux chez le pontifex maximus (grand pontif) de l'époque, un certain Jules César, notre ami Claudius, habillé en femme, pénétra dans la maison durant la célébration. D'après la légende, Claudius s'y serait introduit pour batifoler avec Pompeia Sulla qui n'est nul autre que (l'une) des femmes de Jules César (qui d'ailleurs divorça peu après) Pour en revenir à Cicéron, Claudius fut démasqué et jugé, mais pourtant il réussit à s'en sortir. Comment ? Suspect En corrompant les juges, évidemment ! kin g Cicéron qui comme nous le savons était un honnête homme, s'indigna face aux méthodes peu légal de Claudius et lui lança de violentes attaques lors du procès, notamment cette phrase : "Si vous me demandez le pourquoi de cette iniquité, je répondrai le besoin d'argent des juges et leur manque de probité redface " cela dût vexer Claudius qui comme nous le verrons, ne le quittera plus.


Représentation de la Bona Dea

Ainsi, après cette fameuse affaire, Claudius avait toujours une dent contre Cicéron. C'est pour cela que lui et Pison reprochent à Cicéron d'avoir fait condamner illégalement les complices de Catilina. redface En conséquence, Cicéron lâché par Pompée fut désigné comme persona non grata (que l'on ne souhaite plus voir) est donc exilé en Grèce à Thessalie. Claudius, fière de sa réussite, fait détruire sa maison sur le palatin pour triompher de sa vengeance et sa villa est pillée comme signe supplémentaire d'humiliation
 e k


Ruines du palatin Rolling Eyes

Néanmoins, à Rome, les amis de Cicéron trouvent cela injuste et tentent de contrer la loi instaurée par Claudius. Par exemple, son frère rallie Pompée à leur cause mais cela est toujours insuffisant car Claudius vote contre l'annulation de la loi, grâce aux vetos des tribuns. C'est seulement quand il cède sa place au nouveau tribun de la plèbe, un partisan de Cicéron, que l'annulation de son exil est officialisé. clap
Après un ans d'isolement, Cicéron revient la tête haute, il fait un discours au sénat et réclame une indemnité pour faire reconstruire ces deux villas et sa maison. Après cela, il poursuit sa carrière judiciaire et politique néanmoins il se consacra principalement à l'écriture et publia plusieurs livres philosophiques comme "De Oratore", un ouvrage sur l'art de la rhétorique et il réfléchit sur "Qu'est ce qu'est un orateur idéal ?" ainsi que "De Republica"(De la République) qui parle de la manière de bien conduire un État wi s


Cicéron lors d'un discours clap



Mort de Tullia

Cicéron tenta tant bien que mal de reprendre sa vie d'avant, pour cela sa maison fut reconstruite,il continua sa carrière et épousa une jeune femme nommée Terentia. ja p Quand tout à coup, peu de temps après son mariage, il perdit sa fille Tullia, qui mourut en couche. Ce fut une énorme tragédie pour Cicéron car il avait toujours eu une excellente relation avec celle-ci.
Tombe Romaine gluk
Les philosophes avec qui il correspondait pendant son exil (avec Atticus ou Quintus, par exemple, Cicéron s'adressant à Atticus: « Je n'ai, aucun recueil de mes lettres, mais Tiron en possède environ soixante-dix, qu'il faut lui demander. Il faut que je les examine, que je les corrige; elles seront publiées ensuite » ) se rendirent en foule chez Cicéron, inconsolable. Il fut tellement affecté de cette perte, qu'il répudia sa nouvelle femme, parce qu'il crut qu'elle s'était réjouie de la mort de Tullia. Le décès de sa fille le fit encore grandir en sagesse et continua ses œuvres philosophiques sans délaisser totalement sa carrière politique ja p


Exemples d’œuvres philosophiques par Cicéron :
Les Tusculanes est un ouvrage sur le mépris de la mort, la douleur, les passions, la vertu et le bonheur

De Amicitia est un ouvrage dans lequel Cicéron décrit sa vision de l'amitié et tente de répondre à la question "Qu'est-ce qu'un ami ?"




Cicéron ja p






Dernière édition par Nelson le Dim 23 Déc - 18:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Démon
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 4276
Age : 19

MessageSujet: Re: Ciceron
Mar 23 Oct - 10:19

Les 14 Philippiques ! smile

Le jour des Ides, en mars 44 avant Jésus Christ, Cicéron apprend la mort de César qui lui a était tué par Brutus. Avant cela, il y a eu la guerre civil, entre Pompée et César, donc le peuple fut obligé de choisir entre La République : Pompée et César.
Cicéron choisi d'aller avec Pompée, malencontreusement il choisi le mauvais camp, vu que Pompée perd la bataille de Munda (au sud de l'Espagne). ta p
Néanmoins, César à l'âme pure r ir les épargna ... mais maintenant qu'il l'a sauvé, il ne peut plus l'attaquer.


La mort de Jules César le remplit de joie : Cicéron croit pouvoir jouer à nouveau un rôle dans la République retrouvée. Mais Antoine veut prendre la succession de César et impose sa loi.


L'orateur est pour la République, tandis que Antoine veut le pouvoir ! moy Cicéron prononce alors contre Antoine quatorze Philippiques, en réalité, il y'en a 17, mais seulement 14 ont été retrouvés.
L'une des principales raisons de vouloir annihiler Marc Antoine, était parce qu'il sortait avec Cléopâtre ...

Philippiques vient des discours du même nom prononcés par l'orateur grec Démosthène contre Philippe de Macédoine. C'est un simple souverain, ce souverain a menaçait les clérouquies (Nom des colonies qui sont chargées de la sécurité d’Athènes) et ses routes d'approvisionnement en blé. Les habitants d’Athènes sont démoralisés, et c'est ainsi que Démosthène intervient et prononça lui aussi ça première Philippique smile , donc Cicéron s'en inspira.



Démosthène ...




Cicéron ...

Cicéron défend par justice, il défend les pauvres même s'ils n'ont rien à lui donner, il est probe et brave, car il s'attaque au plus riche, aux plus dangereux ... même si les philippiques sont extrêmement violentes. bat'
Elles accusent aussi, mais moins violemment, le jeune Octave (Parce qu'il hérite de César, c'est aussi le futur empereur Auguste). Mais bientôt celui-ci fait alliance avec Antoine et Lépide pour constituer le deuxième triumvirat et l'une des conditions de cette alliance est l'élimination de Cicéron.


Dernière édition par Démon le Jeu 22 Nov - 21:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Quetzal

avatar

Nombre de messages : 172
Age : 19

MessageSujet: Re: Ciceron
Lun 19 Nov - 20:51

La mort de Cicéron



A cause de ses accusations contre Marc-Antoine, Cicéron avait déclenché la colère de cet homme très puissant. Alors qu'il retournait dans une de ses villas sur sa chaise à porteur avec ses esclaves, il aperçut deux cavaliers qui les suivaient : c'était ses assassins. En les voyant arriver, Cicéron ordonna à ses esclaves de le poser et de ne pas s'en faire. Il tendit son cou en dehors des rideaux, présenta sa nuque à la dague du mercenaire en restant impassible et courageux comme un homme stoïcien. Celui-ci trancha son cou et ses mains avec lesquelles il avait signé l'arrêt de morts des complices de Catilina kout . Marc-Antoine fit clouer la tête et les mains de Cicéron sur la tribune des rostres, comme exemple.

Il existe également une version ou Cicéron, cédant à la peur, aurait tenté de s'enfuir et aurai même supplié son assassin de l'épargner (à l'époque de Marc-Antoine il faillait plutôt dévalorisé sont histoire que de la valoriser, puisqu'il était alors tombé en disgrâce, le système impérial se mettant en place, mettant un terme définitif à la république romaine à laquelle Cicéron était si attaché).
Revenir en haut Aller en bas

Ciceron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: La tour de Babel :: Latin :: Civilisation-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération