AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Le forum Romanum, le forum romain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Roxy

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 18

MessageSujet: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 11:29

Pour commencer, on pénètre dans le forum romain en prenant la "via sacra" (la route sacrée), qui passe sous l'arc de triomphe de l'empereur Titus.

L'arc de Titus




L'arc de Titus a été construit au Ier siècle après Jésus Christ, dans le but de commémorer sa victoire contre Jérusalem, qu'il détruisit avec son temple lors des révoltes juives, car ils ne voulaient plus être soumis à la domination des Romains, à leurs cultes polythéistes (eux étaient monothéistes) ni payer l'impôt à "César".


Destruction du temple de Yahvé, le dieu de la Bible, qui avait été bâti par le roi Salomon.



Titus, alors simple général, conduit l'armée de son père, l'empereur Vespasien, pour mater la rébellion juive, faire un exemple, et ramener un immense butin du temple de Yahvé, (butin qui servira à financer la construction du Colisée) et faire le plein d'esclaves parmi les survivants (dont beaucoup serviront de mains d’œuvre gratuite pour édifier le Colisée).



Titus deviendra empereur à la mort de son père Vespasien. kin g

 Sous le court règne de Titus auront lieu l'éruption du Vésuve et la destruction de Pompéi et Herculanum, ainsi qu'un incendie à Rome et une épidémie de peste. Titus fera inaugurer le Colisée, avant qu'il ne soit terminé, pour faire oublier au peuple tous ces malheurs.



Après la mort de Titus, qui n'aura régné que trois ans, Domitien, son frère, ordonna la construction de cet arc de triomphe commémoratif à titre posthume, pour lui rendre hommage (même si on soupçonne parfois le dit frère d'être à l'origine de sa mort pour accéder au pouvoir. Domitien lui-même sera empoisonné de façon sûre par sa propre femme). Ah, c'est beau la famille q qo kout


L'empereur Vespasien et ses deux fils : Titus et Domitien.

Les monnaies servaient à annoncer les nouvelles à tous les habitants de l'empire. Celle-ci leur annonçait, après la mort de Néron, la mise en place d'une nouvelle dynastie, celle des Flavien, composée de Vespasien, Titus et Domitien. 


Monnaie commémorant la victoire romaine sur la Judée : "Iudea capta"


Flash back. Durant son séjour en judée, Titus rencontra Bérénice, la princesse de Judée.

A la fin de la campagne en Judée, Titus promet de l'épouser.
Le scandale est immense, car le grand tabou chez les Romains, c'est la royauté, qu'ils rejettent depuis l'expulsion de Tarquin le superbe et l'instauration de la république : il était donc impensable que leur empereur épouse une reine !  redface

 Tout comme la liaison de César avec la reine Cléopâtre, puis celle de Marc Antoine aussi avec cette dernière, a joué dans la décision de certains d'éliminer ces deux hommes, considérés comme "traitres" aux valeurs républicaines.

Titus doit se résigner et renvoie alors Bérénice « malgré lui, malgré elle », pour raison d'Etat.

De cette histoire vraie s'inspirera moult livres, dont deux grandes pièces de théâtre françaises : Bérénice de Racine, Tite et Bérénice de Corneille.

Cet arc de triomphe est orné de sculptures qui représentent d'une part la destruction du temple de Salomon et d'autre part l'empereur Titus divinisé.





-Sur le pilier droit Titus est représenté triomphant sur un quadrige, conduit par la déesse ailée Victoire (Victoria, alias Niké chez les Grecs).



-De face l'inscription est la suivante :




Les inscriptions étaient souvent avec abréviation et sans espace pour gagner de la place ...

Il faut y lire ceci :


Spoiler:
 

Qui signifie :

Spoiler:
 

Cet arc de triomphe est à côté du Colisée et ouvre la via sacra qui conduit du forum de Rome jusqu'en haut de la colline du Capitole.


 Les cortèges des empereurs et généraux triomphant passaient donc sous cet arc de Triomphe (ceux à partir de l'empereur Domitien bien sûr)






Dernière édition par Roxy le Ven 5 Avr - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxy

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 18

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 11:29

La Via Sacra.



La "Via Sacra" est la "voie sacrée" qui partait du Colisée, passait sous l'arc de Titus



Pour longer tout le forum et ses temples



et montait sur le Capitole




jusqu'au grand Temple de "Jupiter Maximus optimus", le temple de Jupiter Capitolin.




La via sacra était piétonne, tout comme le forum.
Seules les Vestales, qui avaient leur "couvent" sur le forum, avaient le privilège d'y circuler en char, ainsi que les généraux victorieux ayant droit à un triomphe, par décision du sénat.






Ce fut la voie romaine la plus sacrée de l'antiquité, et elle était bordée de nombreux temples.




La "via Sacra", "la voie sacrée", qui servira pendant des siècles aux grandes processions religieuses et aux cortèges triomphaux des empereurs victorieux , chargés de butins, et suivis d'une kyrielle de prisonniers.





Sur cette voie principale menant au forum et au sénat sont donc passés les plus grands : Jules César, la reine Cléopâtre, Vercingétorix vaincu, les empereurs Auguste, Néron, Titus, etc. kin g



Lors des défilés de victoire, ils longeaient la via sacra qui continuait après le forum sur la colline du Capitole, au temple de Jupiter capitolin, pour remercier Jupiter de la victoire.

Le général avait le visage recouvert de rouge, on lui tenait une couronne de laurier au-dessus de la tête en lui disant : "Souviens-toi que tu n'es qu'un homme, rien qu'un homme".  



Il se tenait sur un char de triomphe orné


escorté de licteurs tenant des faisceaux



trainant derrière lui des vaincus et des prises de guerre. Pendant que la foule l'ovationnait sur le forum tout le long de la via sacra




Revenir en haut Aller en bas
Roxy

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 18

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 11:30

Importance du forum.


Le forum est une grande place qui sert de centre religieux, politique, commercial et judiciaire. On y trouve le bâtiment pour les sénateurs, un lieu pour voter, des temples, des tribunaux et des marchés.




Située à l'origine dans une zone marécageuse, celle-ci fut asséchée grâce à la construction de la Cloaca Maxima (égouts) , construit sous le règne du roi d'origine étrusque Tarquin l'ancien.



Au-dessus, il y avait un petit temple en l'honneur de cet égout :



le temple de Vénus Cloacine, la Vénus qui "purifie" la cité.


Il n'en reste plus que la base.
La cloaca maxima passe en-dessous.


Le forum primitif, alors "à l'extérieur de la ville", servait de marcher "extérieur".



En effet, forum veut dire étymologiquement "à l'extérieur de la ville", car à l'origine le village de Rome se trouvait sur la colline d'à côté, le forum était donc bien "hors" de la ville. Plus tard, Rome s'étendra énormément et encerclera le forum, qui deviendra le "coeur" de la ville.

Le forum devint alors une "place centrale", à la fois commerciale, politique, religieuse et judiciaire pour la ville de Rome...





Par la suite, ce premier forum ne suffira plus pour une ville devenue capitale d'un empire en pleine expansion.
Des empereurs construisirent leur propre forum à côté du premier forum, devenu trop petit pour une ville si grande, en lui faisant comme des "extensions". On les appelle "les forums impériaux".

Ici ruine d'une extension au forum, faite par Jules César : le forum de César :


Voici un petit plan du Forum Romanum:



Il existe ainsi plusieurs forums impériaux : le forum de César, le forum d'Auguste, le forum de l'empereur Trajan (avec l'ancêtre du premier centre commercial à étages), etc.




Le forum de Trajan



Mais il existait aussi des forums spécifiques, comme ceux dédiés à la vente des bœufs et du bétail (le forum boarium)



Près du Tibre, le forum boarium, le forum des boeufs, avec le temple circulaire d'Hercule et celui du dieu du fleuve.

Chaque cité romaine aura un forum.

Ici le forum de la petite ville de Pompéi






Plus un forum est riche, plus on sait que la ville est puissante. Rome a le plus grand forum de toutes les autres villes, afin d'en mettre plein les yeux aux visiteurs venant de tout l'empire.


Revenir en haut Aller en bas
Roxy

avatar

Nombre de messages : 261
Age : 18

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 11:31

Le Lapis Niger.



Le "Lapis Niger" est une pierre noire faisant partie d'un sanctuaire très ancien.
L'inscription est la plus ancienne découverte en latin, et célèbre un "roi prêtre" : Rex Sacrorum

Les anciens Romains avaient eux-mêmes fini par oublier la raison de cette stèle, ils émirent plusieurs hypothèses, dont celle d'un mémorial marquant la tombe de Romulus, le premier roi de Rome, le "roi sacré".
D'autres pensaient à la tombe du roi Numa Pompilius, le roi prêtre, dont la légende voulait que ses lois étaient dictées par les dieux et la nymphe Egérie.






Les inscriptions sont sur les quatre faces, dans un alphabet primitif. Il s'agit donc d'un des plus anciens restes de la civilisation romaine, datant d'une époque où ce qui deviendra la capitale de l'empire n'était encore qu'un petit village insignifiant, marécageux, que rien ne semblait prédestiner à diriger le monde.
kin g
Revenir en haut Aller en bas
Démon
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 4276
Age : 19

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 11:55

Le temple de Vesta !




Le Temple de Vesta est un des plus anciens de Rome.



Il aurait été construit selon la tradition par le deuxième roi de Rome, Numa Pompilius.

Personne ne pouvait y pénétrer, mis à part le Roi et les prêtresses, sauf une fois l'an où le peuple y avait accès.



Les prêtresses entretenant le feu sacré.



Sinon la foule des fidèles restait devant le temple pour les prières et les sacrifices.






Les vestales veillaient à ce que le culte de Vesta soit respecté : elles devaient rester vierges, et garder le feu sacré toujours allumé .. S'il venait à s'éteindre, cela signifiait un malheur pour Rome ..
Et leur punition, en cas de manquement, était de se faire enterrer vivante. affraid


Vestale jugée coupable, enfermée vivante dans une tombe.

Au fil des siècles, le temple connut plusieurs incendies et fut rebâti à de maintes reprises, toujours en gardant sa forme de "hutte" rappelant les premières constructions primitives de Romulus sur les collines ...

On gardait aussi dans ce temple le palladium, une statue sacrée de Pallas Athéna tenant généralement la déesse Victoire dans sa main.



La déesse Vesta tenant la statue du palladium



Le palladium était supposée être une des pénates sacrées emportée par Enée, dans la légende d'Homère, quand il s'enfuit de Troie en flammes pour construire ailleurs une "nouvelle Troie" ... qui ne sera autre que Rome.



Le palladium était donc une des reliques les plus sacrée de Rome, et on la gardait précieusement dans le temple de Vesta.


Temple primitif (avec une tablette de vote pour décider de la condamnation d'une vestale)

Il a été reconstruit sous Néron, car détruit par le grand incendie de Rome :


Le sanctuaire que l'on voit de nos jours date de la dernière restauration, entreprise après un autre incendie, celui de 191 ap J-C, par Julia Domna, épouse de l'empereur Septime Sévère

















Leur grande maison, comme un couvent, était directement attenante au temple.



La maison des Vestales, situé à côté du temple, était le lieu de résidence des Vestales.







Ces femmes étaient recrutées très jeunes, entre 6 et 10 ans, dans les familles patriciennes (nobles).


Statue d'une prêtresse de Vesta, la déesse du foyer.

Les Vestales avaient de nombreux privilèges : aisance financière, prestige remarquable, possibilité de conduire un char sur le forum (qui était piéton), de gracier un condamné si elles le souhaitaient, etc., ce qui témoignent de l’importance que leur accordait la cité.

Elles avaient aussi le privilège d'être aux premières loges au Colisée :


En contrepartie, les châtiments qu’elles subissaient en cas de manquement étaient horribles :
Si elles laissaient éteindre le feu sacré du Temple de Vesta ou manquaient à leur vœu de virginité, elles pouvaient être enterrées vivantes dans un tombeau ...



Elles possédaient une grande maison à deux étages, avec une grande cour rectangulaire, mesurant environ 80 m sur 20 m, au centre de laquelle se trouvaient trois bassins.



Cet atrium était bordé de statues de Vestales, dont beaucoup sont toujours sur place.




La maison des Vestales était bien équipée : on y trouvait en effet un four, un moulin, une cuisine, des bains.

En 394 ap J-C, avec l'essor du christianisme, l'empereur chrétien Théodose Ier ferma définitivement le temple et fit éteindre le feu sacré qui brûlait depuis plus de mille ans ...
L'empire romain s'effondra peu après.



Dernière édition par Démon le Ven 5 Avr - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dédé

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 19

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 12:01

La tribune des rostres


Lieu politique important, la tribune des rostres servaient aux magistrat et aux orateurs de parler à la foule assemblée sur la "place des comices" (endroit du forum servant pour voter, situé à côté du sénat).



Les plus grands empereurs, hommes politiques et orateurs romains s'y sont succédé pour haranguer la foule.





Les Rostres tiennent leur nom des huit éperons de bronze (rostra) qui ornaient la tribune, comme autant de symboles des victoires et de la puissance de Rome.  kin g





Sur cette estrade fut déposé le corps de Jules César, pendant que Marc Antoine appelait la foule à punir les coupables.










Marches permettant aux orateurs d'accéder à la plate forme de discours.





Place des Comices


La Place des Comices, ou Comitium, est un espace situé devant la tribune des rostres, à côté de la curie, le lieu où siégeait le sénat.



Les Romains se rendaient souvent sur la place des comices pour écouter les discours, mais parfois aussi voter certaines lois.




On y affichait aussi les décrets, les nouvelles, etc.






Cette photo est libre de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Nelson

avatar

Nombre de messages : 755

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 12:03

La curie, siège du sénat








A l'origine, le sénat se réunissait dans différents lieux, parfois même dans des temples (comme celui de la Concorde, symbolisant l'unité du peuple romain, ou encore celui du temple de IUPPITER OPTIMUS MAXIMUS, au sommet de la colline du Capitole, pour des assemblées solennelles)

Temple de Jupiter capitolin

Mais le sénat avait aussi un lieu spécifique de réunion, la curie. La première curie, bâtie à l'époque de la royauté, était appelée la Curia hostilia. Elle disparaitra lors d'un incendie.

Jules César fera bâtir le "forum de César" à la place de cette première curie et décida de faire construire une nouvelle curie sur le forum romain, près de la place des comices. La "curia julia" était encore en construction quand césar fut assassiné lors d'une réunion du sénat qui se tenait en attendant dans la curie de Pompée (que César avait vaincu).





César mourra d'ailleurs, ironie du sort, aux pieds de la statue de Pompée, son ennemi.

César est assassiné par les sénateurs le jour des ides de mars de l'an 44 av JC.


Monnaie de Brutus célébrant la mort du dictateur, au nom de la République.

Par la suite, il sera interdit au sénat d'organiser une réunion le jour des ides de mars. (15 mars)

La curie Julia, du nom de Jules César, sera finie et inaugurée par l'empereur Auguste, premier empereur, et fils adoptif de César.









Monnaie représentant la curia julia au moment de son inauguration, avec une dédicace au divin César. Un portique se trouvait devant l'entrée.


Porte monumentale en airain (bronze) par où entraient les sénateurs et les empereurs (puisque cette curie a été utilisée à partir de l'empire)

Donc dans ce lieu historique, où se sont débattus durant des siècles les décisions les plus importantes pour l'empire, sont entrés les célèbres empereurs : Auguste, Caligula, Néron, Vespasien, Titus, Trajan, Hadrien, etc.


Ils ont tous foulé ce sol polychrome constitué de marbre de différentes couleurs.



Sur les côtés, les sénateurs étaient reconnaissables à la "toge prétexte", toge blanche bordée de pourpres




Ils s'asseyaient sur leur siège curules (ces sièges pliables symboles de leur fonction)



Reste d'un siège curule





Les empereurs ou les consuls qui présidaient le sénat se plaçaient au fond de la salle, entourés de licteurs portant les faisceaux.






Les murs étaient alors recouverts de plaques de marbres polychromes.

Un autel se trouvait en l'honneur de la déesse Victoire.

Déesse représentée comme une femme ailée, tenant un globe ou une couronne de laurier (voire marchant sur un globe)

Dans la curie, la statue de la Dea Victoria était en or !



Mais quand le christianisme prit de l'essor, même au sein du sénat, cette statue fut au centre de lutte entre les païens et chrétiens. On fit enlever cet autel. Des années plus tard, on le fit remettre. Quelques années après, il fut totalement supprimé.

Quand les Barbares (d'abord les Wisigoths, plus tard les Vandales) envahirent Rome et mirent la ville à sac en 410, le sénat fut particulièrement attaqué en tant que symbole du pouvoir qu'ils renversaient : les statues qui l'oranient furent brisées, celles en bronze furent fondues, puis la curie fut incendiée avec tous les documents !



Toutes les archives du sénat, qui auraient été si utiles aux historiens, furent donc détruites à ce moment-là !


Reste d'une statue brisée, en marbre rouge.

On 7ème siècle, un pape transforme la ruine de la curie en église, ce qui sauva ce qui restait du bâtiment.



La Régia :


Numa Pompilius, second roi de Rome, la fit construire, et elle devint le lieu pour rencontrer les rois de Rome ( d'où son nom Régia, venant de Rex, regis : le roi )

Après l'expulsion des rois, ce sont les pontifes (prêtres romains) qui y demeurèrent : ils  étaient chargés de surveiller que les différents rites religieux se déroulent selon les règles.


Un calendrier était gravé sur les murs extérieurs. Il servait à suivre lesfêtes religieuses.
Il indiquait aussi les jours déclarés "fastes" (favorables) et les jours "néfastes" (maudits) par les pontifes.



De nos jours, il ne reste plus que le socle du bâtiment.

[center]
Revenir en haut Aller en bas
Nelson

avatar

Nombre de messages : 755

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 12:05

 Le temple de César divinisé.

ou Temple du divin César





La construction du temple de César débuta en 44 av. J-C sous l'ordre d'Octave, successeur de César, qui deviendra l'empereur Auguste. Il le fit ériger en l'honneur de son illustre père adoptif,  qu'il fit déifier (il éleva César au rang de dieu)

En effet, pendant les jeux funèbres faits en l'honneur de César, une comète apparut dans le ciel pendant plusieurs jours, et Octave décréta que c'était l'âme de Jules César qui allait rejoindre le rang des dieux.



Pièce de monnaie commémorant le passage de la comète, considérée comme la preuve de l'apothéose de César, "Divus Iulius"



C'est pourquoi il fit mettre sur la représentation d'une comète sur le chapiteau du temple du divin César. "Divo Iulio" (=pour le divin Jules)


Octave ordonna que le temple soit érigé à l'endroit même où César fut incinéré (après avoir été assassiné dans la Curie par les sénateurs qui voyaient en lui une menace pour la république, car -en plus d'être avec la reine Cléopâtre- il cumulait tous les pouvoirs politiques, militaires et religieux, faisant de lui l'équivalent d'un nouveau roi.


César aurait dit, en voyant Brutus, qu'il appréciait, parmi ses meurtriers :
" Tu quoque mi fili !? " = toi aussi, mon fils !?




César est assassiné par les sénateurs le jour des ides de mars


Monnaie de Brutus célébrant la mort du dictateur, au nom de la République.

On raconte qu'un devin aurait prédit à César : "Méfie-toi des ides de mars !" et que sa femme lui aurait déconseillé d'aller au sénat ce jour-là, suite à un rêve prémonitoire où elle le voyait se faire assassiner. Il ne les écouta pas. redface

Les sénateurs crièrent partout sur le forum : "Libertas ! Libertas ! Le tyran est mort ! " Croyant que le peuple serait ravi ...

Mais la foule était en colère contre les meurtriers de celui qu'elle considérait comme le "père de la patrie", et les sénateurs "coupables" durent s'enfuir.

Sur le devant du temple, un arc de cercle renferme le lieu de l'incinération.





Autrefois, avant qu'il ne construise le temple, une colonne marquait l'endroit de son bucher funéraire, avec inscrit : " parenti patriae, "pour le père de la patrie."


Lieu du bûcher de César (reste de la colonne)



Lieu du bûcher de Jules César



Beaucoup y déposent encore des fleurs plus de 2000 ans plus tard.

Des funérailles en plein coeur du forum, donc dans l'enceinte sacrée du pomérium, était rarissime.



Mais César défiait déjà toutes les règles de son vivant, et le peuple transgressa les règles religieuses pour lui rendre cet hommage en plein coeur du forum romain, et près du sénat.


Ce fut le premier exemple romain de "divinisation" post mortem d'un homme.
 Les autres empereur furent ensuite considérés comme des dieux sur terre et connaissaient l'apothéose ( devenant "divins" ) après leur mort.

Pour Auguste, promouvoir ainsi le culte de Jules César en l'associant à une comète, en lui créant un temple, à l'associant à la déesse Vénus, était une façon de se glorifier lui-même, en tant que "fils du divin" César.



Reste du temple de César, qui fut évidemment détruit et pillé lors des invasions barbares :



Il n'en reste que le podium.

Dans le temple il y avait évidemment une statue de César



 mais également une statue de la déesse Vénus



 (la famille de César, les Julii,  disait descendre d'Ascagne, dit "Iule", fils d'Enée ... et lui-même fils de la déesse Vénus) kin g



Monnaie de César, représentant son "ancêtre" mythique, Iule et Enée, fils de Vénus.
Avec au revers l'effigie de la déesse Vénus, dont César serait ainsi un "descendant".

Statue de César :





Monnaie célébrant César avec son portrait :

















Les basiliques





  • Les Basiliques à l'époque romaine n'avaient absolument pas le même sens que maintenant.


Ce ne sont pas des centres religieux, mais des centres judiciaires, des tribunaux, où se tenaient des procès publics.



ici, la basilique julia, érigée sous l'ordre de Jules césar.

ce qu'il en reste :


Les marches d'accès


Quelques colonnes et dalles de marbres ...

ce qu'elle fut ...



Il y avait de nombreuses basiliques sur le forum, tant il y avait d'affaires judiciaires à régler.



La gigantesque basilique de Maxence, achevée par l'empereur Constantin





Basilique vient de "basileus" en latin qui signifie "le roi" car à l'époque de la monarchie, ce sont les rois qui faisaient la justice et qui décidait du sors des accusés.

Le célèbre avocat, consul, philosophe et écrivain romain Cicéron plaida de nombreux procès dans ces basiliques du forum.




Pour éviter la multiplication des procès, ceux qui accusaient quelqu'un à tort pouvaient être marqués au fer rouge du K de "kalomniator". (calomniateur = celui qui accuse faussement quelqu'un pour salir sa réputation, et le diffamer)

Quant aux parricides, ils étaient condamnés à être jetés dans le Tibre, enfermé dans un sac avec un chien enragé, un singe et un serpent.

Les criminels pouvaient aussi être condamnés à être jetés aux animaux sauvages lors des jeux du Colisée, etc.

https://www.youtube.com/watch?v=UnJWr485CD4


Comme les grandes basiliques étaient placées sur le forum, les procès étaient comme des spectacles. D'ailleurs, ils étaient ouverts au public.



  • Maintenant, le sens de "basilique" a changé de sens car les chrétiens, quand ils ont renversé les autres cultes, se sont servis de ces grandes constructions richement redécorées pour les transformer en "églises chrétiennes". pap'





Une basilique (tribunal) d'époque romaine transformée en église (basilique chrétienne)




Dernière édition par Nelson le Mar 9 Avr - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Duracell

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 19

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 12:06



Les autres temples du forum romain



Le temple d'Antonin et Faustine :



Voici l'inscription sur le fronton du temple.



" DIVO ANTONINO ET DIVAE FAVSTINAE - EX-S-C "
( S-C = senatus consulto )

Ce qui veut dire :

Spoiler:
 



Monnaie d'Antonin le pieux, montrant le temple à son époque :



Il s'agit évidemment d'un temple en l'honneur de l'empereur Antonin et de sa femme Faustine, divinisés à leur mort.



Des monnaies furent frappées à leur mort pour célébrer leur divinisation :




Ce temple fut aussi transformé en Eglise par la suite.


Une représentation de l'apothéose de l'empereur Antonin et de Faustine.
On y voit aussi le dieu Tibre, et la déesse Rome.




Le Temple de Romulus




Il ne s'agit pas d'un temple en l'honneur du premier roi de Rome, mais du fils de Maxence, à qui il donna ce nom.



Ce temple, commencé par Maxence, a été terminé par Constantin.

Celui-ci le dédia sans doute surtout au culte des Pénates (divinités protectrices) de Rome.



C'est un petit temple circulaire , au bord de la via sacra, avec une coupole.
La porte en bronze date de l'antiquité !
Le temple sera, à la chute de l'empire, transformé en Eglise, ce qui permettra sa conservation











Le temple de Castor et Pollux, et la fontaine de Juturne :


Castor et Pollux étaient appelés Dioscures (fils de Zeus en Grec). Ce sont les fils jumeaux de Léda (femme que Zeus a séduit en se changeant en cygne, Castor et Pollux sont donc nés dans un oeuf)



Ils étaient également les frères d'Hélène de Troie (la femme qui a causé la guerre de Troie).

Zeus (en cygne) et Léda qui font des enfants sortant d'un oeuf, c'est un peu spécial, je vous l'accorde content



Le temple de Castor et Pollux se chargeait parfois d'un grand rôle politique. Le sénat s’y réunissait même assez souvent, surtout lorsque la curie était en restauration.

Ce qu'il reste du temple des Dioscures



Sur son côté se trouve la fontaine de Juturne.

Dans l'antiquité Romaine, cette source était utilisée principalement par les habitants du Palatin, avant la création des aqueducs.



Juturne est la déesse des fontaines, des puits et des sources.



Jupiter étant follement amoureux d'elle, lui consacra cette fontaine.
Pour beaucoup, c'était une source miraculeuse.


Dans le bassin carré se trouvait un socle central où était disposé les statues de Castor et Polux. Ils y étaient présentés en souvenir d'un fameux mythe, qui raconte que les Dioscures auraient combattu aux côté des Romains contre les troupes du dernier roi de Rome, Tarquin le Superbe, pour les aider à chasser la tyrannie, puis seraient apparu à cette fontaine pour proclamer sur le forum la victoire de la République, et aurait disparu.



Les Dioscures à la fontaine de Juturne

C'est pourquoi un temple à leur honneur a été dressé à cet endroit du forum.

Les Romains imaginèrent alors les Dioscures comme des "dieux gardiens de la République" qui venaient d'être instaurée, et les représentèrent souvent sur leurs monnaies, comme un symbole de la République, un peu comme notre Marianne.








Le temple de Saturne


A gauche, le temple de Saturne, à droite celui du "divin Vespasien".

Situé au pied du Capitole, il était dédié à Saturne, le dieu déchu par Jupiter, que l'on célébrait fin décembre, dans de grandes fêtes appelées Les saturnales, et qui sont une des origines de Noël, avec le culte du soleil. Chassé de l'olympe, il aurait en effet apprit aux Romains l'agriculture, d'où son culte. Les Romains s'y réunissaient et criaient alors dans les rues : "Io Saturnalia ! " Joyeuses saturnales !" Et c'était un moment de liberté et de réjouissances.

Dans ce temple, une pièce servit longtemps aussi à garder le trésor de l'Etat romain.

Il fut détruit par un incendie et reconstruit, comme l'indique cette inscription :








Revenir en haut Aller en bas
Duracell

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 19

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 12:07

L'arc de Septime Sévère




Il fut érigé par l'empereur Septime Sévère par célébrer ses nombreuses victoires

La via sacra passa dessous avant de monter sur le Capitole.

Il était de le père de l'empereur Caracalla, celui qui fera construire dans Rome des thermes gigantesques.



Les thermes de Caracalla












Lieu d'une des piscines.





Revenir en haut Aller en bas
Duracell

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 19

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 5 Avr - 12:07

Le tabularium



Bâtiment officiel romain qui servaient à entreposer les "tabelae", les tablettes de cire contenant tous les documents administratifs de Rome.
Il ne reste que le premier étage de ce bâtiment, tout le reste étant occupé aujourd'hui par une construction moderne qui s'est implantée sur le monument romains.



Il occupe un flanc de la colline du Capitole, et de l'ancienne muraille qui protégeait le Capitole quand il était une citadelle.
(Episode de Tapéia, avec l'invasion des sabins, et épisode des oies du Capitole, avec l'invasion des Gaulois)

Le temple de la Concorde (la paix)



L'escalier des gémonies passaient à côté : il montait au Capitole, et on y exposait les cadavres de certains prisonniers exécutés dans la prison, le Tullianum, qui était à côté.



Cet escalier n'existe plus, mais un autre moderne se situe à peu près à son emplacement.

Le Tullinaum, appelée aujourd'hui prison mamertine, se situe toujours là (sous une Eglise qui a été construite par-dessus).


La prison antique est sous l'église actuelle.





Vercingétorix fut emprisonné dans le Tullianum, avant d'être exécuté sur le Forum, lors du triomphe de César.

Les apôtres Pierre et Paul y auraient aussi été enfermés.



Du temple de la concorde, il ne reste presque rien, mais il fut édifié pour célébrer l'instauration d'une égalité politique entre patriciens et plébéiens, après que les plébéiens sont allés "bouder" et "faire grève" sur les collines qui entourent Rome, à cause des lois du début de la république romaine, qui ne leur accordaient presque aucun droit.
La Concorde, c'est la déesse de la paix, car les Romains durent se réconcilier et donner plus de droit à la plèbe pour retrouver une unité.


On y entassait de nombreuse œuvre d'art, particulièrement des statues grecques, faisant de ce temple un véritable musée. Le Sénat se réunissait parfois dans le temple de la Concorde. C'est d'ailleurs ici que Cicéron a prononcé sa quatrième Catilinaire, célèbre discours contre Catilina, un sénateur corrompu qui conspirait et voulait renverser la république, et Cicéron réussit à le faire condamner et exécuter, Catilina ainsi que ses complices .
Il ne reste aujourd'hui que très peu de vestige de ce temple .
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19890

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Ven 10 Mai - 14:07

Revenir en haut Aller en bas
Thallia

avatar

Nombre de messages : 336

MessageSujet: Re: Le forum Romanum, le forum romain.
Dim 10 Sep - 19:02

Voici des reconstitutions en vidéo de Rome et du Forum romain (j'aime bien la musique de fond, je trouve qu'elle inspire la domination et le triomphe, ce qui va bien avec le contexte) :







Le bémol, je dirais, c'est que les couleurs sont fades par rapport à la réalité. Mise à part cela, c'est assez bien représenté !
Revenir en haut Aller en bas

Le forum Romanum, le forum romain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: La tour de Babel :: Latin :: Civilisation-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération