AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Autobiographie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Laura T
Aidactive
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 20

MessageSujet: Autobiographie.
Lun 11 Nov - 22:31

Tout est dans le titre. Ici, vous pourrez partager votre autobiographie. top 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laura T
Aidactive
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 20

MessageSujet: Re: Autobiographie.
Lun 11 Nov - 22:39

Je suis actuellement dans l'écriture d'une sorte de biographie relationnelle et pour le début de chaque chapitre j'écris une sorte d'introduction. Et j'aimerais vous partager le début de mes quatre premiers chapitres afin d'avoir votre avis. Je vais tout d'abord commencer par le premier chapitre. smile 

Spoiler:
 

Chapitre 1:
(Présentation)
Le "Je t'ignore. Pas moi" très peu pour moi. Regardons en face de nous, de la réalité. Vous voyez ? Voyez-vous ce que Moi, je perçois? Ce sentiment que personne ne comprend ? Ce sentiment qui fait peur à tout le monde ? Ce sentiment qui terrifie bien plus qu'un simple film d'horreur? Eh bien oui, je crois que vous avez compris. Ce sentiment et bien celui qui vous concerne aussi et qui concerne tous les êtres, humain ou non.

Pour commencer, j'aborderai un sujet personnel.. Une relation.

Banale ? Peut-être..

Mais pas tellement finalement. Vous allez bientôt comprendre pourquoi.
Seulement et avant tout, je vais vous laisser découvrir qui je suis, à quoi je ressemble, quel est mon caractère pour mieux cerner mes réactions, mes idées, mes avis, mes objections et mes objectifs.

"La seule manière d'échouer est d'abandonner avant d'avoir réussi."
Grâce à cette citation, vous pouvez comprendre que je suis persévérante. Persévérant, c'est bien. Mais sa dépend quand et dans quel domaine... Dans mon cas, ça concerne tous les domaines.

Scolairement, bravo! Relationnellement, ECHEC ET MAT.

En effet, la persévérance m'a joué de mauvais tour dans le domaine de l'amour. Je suis jeune encore. Si je vous disais mon âge, vous vous diriez :

"Mais ? Cette personne n'a aucune expérience de la vie, aucune connaissance et elle croit peut-être connaitre quelque chose de l'amour ?"

Certes, je n'ai aucune expérience, ou du moins pas assez pour être sûre d'avoir compris et puis de toute façon même après 100 ans d'âge, personne ne serait capable de me dire en quoi consiste ce sentiment pourtant si complexe, mais vous seriez drôlement impressionné si je vous racontais tout mon passé.

Dans ma vie d'ado qui s'achève bientôt "Ah, cette personne doit avoir 16-17 ans." Bravo, vous avez trouvé.

Mais revenons à nos moutons. Dans ma vie d'ado, comme tout le monde, j'ai flirté, dragué, je suis sortie, un peu mais contrairement à beaucoup je ne me suis jamais arrêté à un simple rendez-vous.
En presque 17 ans d'âge, je suis sortie réellement avec deux filles sur 3 mais n'ai aimé que deux filles sur 3.

"Ah ! C'est un garçon ! Mais je ne comprends pas très bien ce qu'il raconte celui-là"

Je vais donc vous expliquez vaguement puis plus en détail par la suite. J'ai eu trois relations différentes :

-Une qui n'a pas marché, une autre à distance et une dernière (LA dernière) aucune réciprocité. C'est celle-ci qui m'a poussé à écrire ce roman.

J'ai eu de réels sentiments pour cette femme dont la loi nous interdisait une quelconque relation et pour celle qui au final n'en avait pas pour moi. Que de relations qui m'ont fait comprendre ce à quoi peut ressembler l'amour, ce que cela peut provoquer chez nous, les réactions bizarres qui nous poussent ainsi à continuer et dans mon cas à persévérer.

Mais savons-nous réellement en quoi consiste l'amour ?
Quel est ce sentiment étrange qui nous fait frisonner plus que jamais ? Celui qui te dit, je t'aime mais je te le dis pas, celui qui dit qu'il te suivrait où tu iras ?
L'être humain, bien qu'intelligent reste doté d'une stupidité effroyable et d'un sens de l'inconscience impressionnant. Cet être qui aujourd'hui se fout de tout et ne s'intéresse à rien.

................................Je ne mets que le début................................



Second Chapitre.
(L'amour, c'est quoi ?)
A chaque fois, j'entends dire que les adolescents tombent rarement amoureux. Ils croient l'être, mais ce n'est qu'un fantasme. Qui a eu la sotte idée de dire ceci ? Comment peut-on penser qu'il faut être adulte pour connaitre l'amour vrai ?

Cette personne n'est jamais tombée amoureuse pour dire une chose pareille car sinon il serait que l'amour touche n'importe qui, n'importe quand, n'importe où et à n'importe quel âge.
J'en suis la preuve réelle. Je m'appelle Laura, j'ai 16 ans (seulement) et j'ai pourtant trouvé la femme de ma vie. De ma vie ? Je ne sais pas ce que je raconte car on ne peux pas prétendre à connaitre la femme de sa vie quand on ne la connais que depuis peu.

FAUX. Cette affirmation est fausse.

Vous êtes vous déjà imaginer votre prince charmant? L'homme parfait avec tous les critères que vous aimeriez qu'il est ? Et vous hommes et garçon ? Avez-vous déjà fantasmé sur LA femme parfaite ? Moi, la femme parfaite je l'ai dessiné avec défauts et qualités.

Nous avons 4 ans d'écart, elle est adulte, moi non, nous nous sommes rencontré sur un réseau social il y a un mois et demi. Voilà.

"Un jour vous rencontrerez votre destinée. Quelque part elle vous attend. Prête à vous aimer comme jamais. Vous ne pourrez pas la louper. C'est votre destin qui vous la présentera"

Mon destin me l'a présenté. En effet, cette femme est arrivé dans ma vie, femme que je ne connaissais absolument pas. Femme sortie de nulle part. Avec toutes les qualités que je mettais imaginer ainsi que tous les défauts pour ajouter un poil de charme à la personnalité de cette femme si définis par la perfection. Une rareté inégalée.

Certains désavantages, mais pas assez pour décourager les meilleures volontés !
Eh oui, l'amour, une fois installé, quelle que soient les circonstances vous adopte et ne vous lâche plus. Pas de contrat à résilié, rien. Nous ne choisissons pas, c'est bien connu !
Je suis heureuse depuis 2 mois alors que la personne que j'aime en n'a strictement rien à faire de moi. Mon coeur continue à battre à chaque instant, de plus en plus fort avec le temps.
Je vacille sous les coups que chacun de ces mots me porte. Comment ne pas ce rendre compte qu'elle est si belle, si magnifique ?
Comment peut-on ignorer cette femme merveilleusement unique ?
Mon rêve est d'être le sien.

Mais elle ? Elle ?

De quoi la vie va-t-elle me priver en plus ? Alors qu'elle m'a déjà ôté mon bonheur ? J'ai juste envie de pleurer en voyant le temps que nous perdons mais tellement envie de rire de lui montrer que je me suis relevé. Je ne m'en suis pas remise, je me suis relevé.
A ne pas confondre ! Seulement quand je vois qu'une semaine en arrière je voulais dégager de ce monde de inepte et que je suis encore ici, je me tire mon chapeau.

Cependant, je n'arrive pas à me passer d'elle. Si je ne la sors pas de mes pensées, c'est bien parce que je n'y arrive pas ? Et si je n'y arrive pas, c'est peut-être parce qu'elle est censée rester là.

Mais la question que l'on se pose réellement c'est, qu'est-ce que l'amour ? Qu'éprouve-t-on ? Que vit-on au quotidien ? Est-ce bien de l'amour ? Est-ce bien ça l'amour ?

"_Des amours adolescents au regrets_
_Du fantasme sexuel au passé qui ressurgit_
_De la jalousie à la peur_
_De notre désir d'amour au traumatisme_"


L'amour est un sentiment qui ne se ressent réellement qu'une seule fois dans sa vie. C'est un sentiment qui nous rattrape avec le temps:

-Ou que l'on aille -N'importe quand.

C'est un sentiment dont on ne se lasse jamais.
Il grandit sans cesse, te caresse, te blesse. Il t'offre une sensation de bonheur unique.
Non. Il ne rend pas aveugle comme tout le monde le prétend, mais il te fait fermer les yeux quand il en est temps.
Ce sentiment te rend invisible, prête à tout pour l'être aimé. Il te fait oublier tout ce qui est secondaire, tes problèmes, tes ennuies, t'a carrière.
Tu es alors abandonné avec pour seule personne ton être chère.
Mais, je vais aller plus loin que ça.
Quand on est amoureux avec un grand A alors on ne cherche plus l'amour nul part.
Les autres n'existent plus.

Notre seul objectif? Surprendre.

-Un bouquet de roses anonyme ? -Des restaurants chics, romantiques? -Des endroits paradisiaques ? Des hôtels de charme ? -Des villes de prestiges tels Paris, Venise, Strasbourg ? -Une nuit aux chandelles, sensuelle ?



Serait-ce assez pour faire rêver celle qu'on aime ?
Etre amoureux c'est aussi désiré l'autre avec cette puissante attirance et se charme sans fin. Nous cherchons sans cesse les moyens d'être à nouveau en présence de l'élu pour pouvoir bénéficier de l'euphorie dans lequel sa présence nous plonge.
De cette euphorie amoureuse vient ensuite le plaisir. Ce petit moment où l'on se mort les lèvres de désir, que l'on déshabille l'autre de haut en bas. Huuuuum, quel délicieux sentiment.

L'amour concrètement ?

L'amour peut nous rendre fou, heureux, triste, peut nous pourrir la vie comme il peut nous la rendre meilleure !
A quoi ça sert d'aimer une personne finalement ?
Soit tu souffre, soit tu es heureux, le plus souvent tu souffres


..................Je ne mets que le début..................

Troisième Chapitre.
(la relation)

Il était une fois, dans un château, un somptueux château, vivait une princesse. Lorsqu'un jour, sous un ciel lumineux, elle faisait la connaissance du prince charmant. STOP. COUUUUPEZ. Ce n'est pas ça du tout, pas du tout. Dans notre cas, nous parlerons de la rencontre d'une princesse charmante. Une princesse charmante? Oui, une princesse charmante. Autant crever l'abcès tout de suite, je suis fille et non un garçon. Ceux qui sont homophobes sont priés de quitter gentiment cette lecture.

Non, pas de château, ni de robe, ni de ciel lumineux, mais un ordinateur se connectant sur un réseau social et découvrant tout à coup, une invitation spéciale.
En effet, quelque temps avant avoir reçu cette invitation, je m'étais présenté sur un statut publié par moi-même, comme cherchant la femme idéale. Celle qui changerait le monde, mon monde.
Derrière cette invitation se cachait évidemment, une rencontre insoupçonnée quand de cette même personne, je reçois quelque peu après avoir accepté cette invitation, un message disant:

"Salut, j'aimerais bien faire ta connaissance. Si ça te dis de discuter ba n'hésite pas ^^"

Et là, c'est comme si la chance m'était tombé dessus à coup d'échelle. D'abord je visite son profil, voir si elle me correspond. Hélas, peu de photo et peu d'informations.
Je suis alors envoutée par le mystère de cette jeune femme sortie de nulle part, souhaitant me connaitre et habitant à deux rues de chez moi. Oui, à force de présentation, j'apprends qu'elle habite à quelques pâtés de maisons. Nous assemblons nos points communs et partageons nos différends. Elle m'a d'ailleurs drôlement impressionné lorsque dès le deuxième message, elle n'hésite pas à me passer son numéro.

Confiance absolue ou bien inconscience totale ?

Je dis inconscience totale pas parce que je suis la parfaite inconnue très dangereuse mais parce qu'elle s'est aventuré dans un jeu sans issue.
Tout ça ne me laissait pas indifférente, puis par la suite, les messages échangés étaient de plus belle.

Une future relation ? Peut-être. Parfaite ? Surement.

Inévitablement, nous entrons dans un cénacle qui ressemble fortement à celui de l'amour.. Je suis amoureuse (Presque (c'est un début))! Je ne m'en cache absolument pas. "Rien n'arrive par hasard, chaque chose à sa raison" C'est pour ça... pour ça que j'y ai cru et que j'y crois encore. En cette première semaine de rencontre, elle me pose un tas de questions sans arrêt, me parle tout le temps s'intéresse à moi et inversement. C'est impressionnant. Jamais auparavant une femme ne m'avait autant porté d'attention. Les jours ont passé et notre première rencontre fut dévoilée autour de Cupcake et de boutique. Nous continuons de nous apprendre pendant que moi, je tombe sous un charme sans fin. Très vite, nous sommes tentées de nous revoir. Le lendemain nous partageons alors un temps ensemble autour d'une séance de cinéma. Lors de cette séance nous ne manquons pas de nous observer l'une et l'autre.

Attention et galanterie sont au rendez-vous chez elle. Elle me fait fondre.
Nous prenons, en fin de séance, le chemin du retour. Quelques minutes après que nous nous soyons quittées je reçois un message disant:

"Cela te dit de me rejoindre à la bibliothèque demain après-midi"

Certes, ce n'est pas moi qui aurait refusé! Je programme alors ma journée. A mon tour, galanterie me joue des tours. Je suis tentée de lui offrir ce fameux collier sur lequel elle a "Flashé".

Très vite des liens se forment. Le jeu s'installe.. Et très vite le premier baiser.

Déjà 5 jours que nous sommes ensemble. C'est officiel, je suis amoureuse. Elle n'hésite pas à me présenter à ses amis qui sont tous très gentils et moi aussi timide que mal à l'aise. Que pensent-ils de moi ? M'apprécieront-ils ?

Hélas, mon départ en stage à 220 bornes l'une de l'autre n'a pas joué en notre faveur et nous a éloigné petit à petit au lieu de souder les liens. Nous commençons par de petites disputes ainsi que des chamailleries inutiles et ceux pendant un mois. Deux fois seulement, en 1 mois c'est raisonnable? La revoir chaque week-end, c'est clair, c'était le bonheur total.. Mais.. Pour moi seulement..

C'est alors à ce moment là que j'ai compris que l'amour n'est qu'éphémère. Je savais qu'il ne m'épargnerait pas dès mon départ.

Un peu plus d'un mois que nous sommes en couple quand j'apprends qu'elle n'a soit-disant aucun sentiment. Dévastée, anéantie, j'ai l'impression qu'elle m'a trahie. Elle me dit qu'elle n'a pas su réagir, qu'elle n'a pas su quoi me dire lorsqu'elle compris que j'étais amoureuse. Sur le coup je ne réfléchis pas, je me dis qu'elle ne me ment pas mais aujourd'hui quand je relis nos messages je me dis que c'est insensé, puisque c'est elle qui à tout commencé, c'est elle qui me relançait lorsque je ne répondais pas, c'est elle qui s'intéressait à moi. Elle avait peur? Mais c'est elle qui poussait nos sorties. Elle ne savait pas quoi dire? Mais elle n'a rien fait pour estomper l'affaire. Au contraire, elle embrasait le feu, qui n'était plus un feu à présent mais un incendie meurtrier. Elle me dit qu'elle n'a jamais eu de sentiment pourtant ses messages disent le contraire. Je ne l'ai poussé à rien. Elle a tout envoyé toute seule et aujourd'hui elle continue à me faire des crises de jalousie. Que dois-je comprendre ?

Pour conclure qu'être en couple ne veut ABSOLUMENT rien dire. Même s'il y a de l'espoir, même si l'un aime l'autre, même si tout paraît parfait... Hélas, ne créez pas d'espoir inutile, vous vous faites certainement des idées. Vous pourrez vous considérer comme un couple solide lorsque vous aurez fait un bout de chemin, un bon bout de chemin et que rien n'aura changé entre vous que lorsque vous vous êtes rencontré.

Je mettrai mes prochains chapitres plus tard smile


Dernière édition par Laura T le Jeu 14 Nov - 20:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Link'park

avatar

Nombre de messages : 674
Age : 44

MessageSujet: Re: Autobiographie.
Mer 13 Nov - 13:22

Salut Laura,
Voici les coquilles du chapitre 1

Laura T a écrit:
Je suis actuellement dans l'écriture d'une sorte de biographie relationnelle et pour le début de chaque chapitre j'écris une sorte d'introduction. Et j'aimerais vous supprimer ou rajouter "vous faire" partager le début de mes quatre premiers chapitres afin d'avoir votre avis. Je vais tout d'abord commencer par le premier chapitre.

Spoiler:
 

Chapitre 1:
(Présentation)
Le "Je t'ignore. Pas moi" très peu pour moi. Regardons en face de nous, de la réalité. Vous voyez? Voyez-vous ce que Moi, je perçois? Ce sentiment que personne ne comprend? Ce sentiment qui fait peur à tout le monde? Ce sentiment qui terrifie bien plus qu'un simple scrime? Et bien oui, je crois que vous avez compris. Ce sentiment et bien celui qui vous concerne aussi et qui concerne tous les êtres, humain ou non.

Pour commencer, j'aborderais un sujet personnel.. Une relation.

Banale? Peut-être..

Mais pas tellement finalement. Vous allez bientôt comprendre pourquoi.
Seulement et avant tout, je vais vous laisser apprendre découvrir ? qui je suis, à quoi je ressemble, quel est mon caractère pour mieux cerner mes réactions, mes idées, mes avis, mes objections et mes objectifs.

"La seule manière d'échoué -er est d'abandonner avant d'avoir réussi."
Grâce à cette citation, vous pouvez comprendre que je suis persévérante. Persévérant, c'est bien. Mais sa dépend quand et dans quel domaine... Dans mon cas, ça concerne tous les domaines.

Scolairement, bravo! Relationnellement, ECHEC ET MAT.

En effet, la persévérance m'a joué de mauvais tour dans le domaine de l'amour. Je suis jeune encore. Si je vous disais mon âge, vous vous diriez:

"Mais? Cette personne n'a aucune expérience de la vie, aucune connaissance et elle croit peut-être connaitre quelque chose de l'amour?"

Certes, je n'ai aucune expérience, ou du moins pas assez pour être sûre d'avoir compris et puis de toute façon même après 100 ans d'âge, personne ne serait capable de me dire en quoi consiste ce sentiment pourtant si complexe, mais vous seriez drôlement impressionné si je vous racontais tout mon passé.

Dans ma vie d'ado qui s'achève bientôt "Ah, cette personne doit avoir 16-17 ans." Bravo, vous avez trouvé.

Mais revenons à nos moutons. Dans ma vie d'ado, comme tout le monde, j'ai flirté, draguer- é, je suis sorti- e, un peu mais contrairement à beaucoup je ne me suis jamais arrêté à un simple rendez-vous.
En presque 17 ans d'âge, je suis sortis- e réellement avec deux filles sur 3 mais n'ai aimé que de deux filles sur 3.

"Ah ! C'est un garçon! Mais je ne comprends pas très bien ce qu'il raconte celui-là"

Je vais donc vous expliquez vaguement puis plus en détail par la suite. J'ai eu trois relations différentes:
-Une qui n'a pas marché car la loi l'en interdisait, une autre à distance et une dernière (LA dernière) aucune réciprocité. C'est celle-ci qui m'a poussé à écrire ce roman.

J'ai eu de réels sentiments pour cette femme dont la loi nous interdisait une quelconque relation et pour celle qui au final n'en avait pas pour moi. Que de relation qui m'on- t fait comprendre ce à quoi peut ressembler l'amour, ce que cela peut provoquer chez nous, les réactions bizarres qui nous poussent ainsi à continuer et dans mon cas à persévérer.

Mais savons-nous réellement en quoi consiste l'amour?
Quelle est, ce sentiment étrange qui nous fait frisonner plus que jamais. Celui qui te dit, je t'aime mais je te le dis pas, celui qui dit qu'il te suivrait où tu iras?
L'être humain, bien qu'intelligent reste doté d'une stupidité effroyable et d'un sens de l'inconscience impressionnant. Cet être qui aujourd'hui se fou- t de tout et ne s'intéresse à rien.

................................Je ne mets que le début................................


Revenir en haut Aller en bas
Laura T
Aidactive
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 20

MessageSujet: Re: Autobiographie.
Mer 13 Nov - 18:40

Merci encore pour la correction, je vais éditer smile
Revenir en haut Aller en bas

Autobiographie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Section Free Style :: Prose : récits et nouvelles :: Vos récits-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération