AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Dépression : quand un membre de votre famille sombre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Wam
Aidactive
avatar

Nombre de messages : 755

MessageSujet: Dépression : quand un membre de votre famille sombre ...
Sam 24 Mai - 13:03

Bonjour à tous : sur ce topic, avec votre compte connu ou votre pseudo secret, vous pourrez nous faire part de vos petits tracas quotidiens, notamment basé sur le mal-être que l'on ressent ou bien pour parler de celui d'une personne proche à qui, au fil du temps, vous ne savez plus comment venir en aide (efforts continuels sans aucun changements, fortes dépenses d'énergie épuisante sans aucune amélioration) : dans ces moments les plus critiques, il est dur d'accumuler moult choses et les garder pour soi : il arrive un moment donné où nous avons besoin de conseils, ou tout simplement de parler ...

Il s'agit de confidences, c'est pour cela qu'il est entièrement possible de poster sur le forum avec un deuxième pseudo anonyme. wink


Si vous avez des questions, des doutes ou quelque chose qui vous tracasse, postez vos ressentis, en espèrent avoir de temps en temps des témoignages et des réponses constructives, pas seulement des : «oh ! Bon courage / je te plains...» wink



Dernière édition par Wam le Mer 4 Juin - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Madame la Marquise
Aidactive
avatar

Nombre de messages : 11

MessageSujet: Re: Dépression : quand un membre de votre famille sombre ...
Sam 24 Mai - 20:13

Bonsoir Wam.

Tout d'abord, je tiens à saluer ta démarche : ce n'est pas un sujet facile à aborder, surtout lorsqu'il concerne une personne aussi proche. Tu as raison d'en parler, de ne pas rester seule, et j'espère que d'autres personnes pourront te répondre pour t'aider.

Tu demandes donc ce que tu peux faire pour ta maman. Les symptômes que tu décris sont bien ceux de la dépression, et il faut tout d'abord veiller à ce qu'ils ne prennent pas de trop grandes proportions : surveiller qu'elle s'alimente le mieux possible, essayer de faire en sorte qu'elle sorte régulièrement même pour une très courte promenade... Je sais que ce n'est pas facile, elle dira qu'elle n'a pas faim, pas envie de sortir, ou continuera à dormir... ce doit être décourageant pour l'entourage, mais la première chose que tu peux faire pour elle, c'est être là. Tu la connais, tu peux donc mieux que quiconque savoir ce qui pourrait lui faire plaisir, sur le plan alimentaire par exemple : lui cuisiner ce qu'elle aime, lui rapporter un petit gâteau... Même chose pour une balade, ta présence est une grande chance : dis-lui que tu as envie de faire un petit tour avec elle, de passer un moment en sa compagnie... Souvent on se "force" pour les proches, même lorsqu'on se croyait incapable de faire quoi que ce soit.

Ensuite... Elle peut voir son médecin généraliste, en effet. Inutile de l'envoyer voir un psy, si elle n'y est pas prête : le médecin peut l'aider à prendre conscience de la nécessité d'être suivie. Si vous avez un bon médecin de famille, il saura trouver les mots pour lui parler (attention, il n'y aura sans doute pas de miracle dès la première visite !).

Dernière chose sur laquelle je voudrais insister, même si je ne sais pas si tu le fais : il y a des phrases qu'il ne faut pas dire à un dépressif, comme "allez secoue-toi", "ça ne sert à rien de se mettre dans cet état", "tu n'as pas de raison d'être malheureuse", "tu dors trop"... Un dépressif a déjà honte de son état, de son manque de tonus, il est inutile d'en rajouter. L'hypersomnie correspond à un besoin de fuir la réalité, mais aussi à une véritable fatigue. En revanche, ce qu'il est important de lui dire, c'est que tu l'aimes, peu importe la forme que cela prend : tu peux simplement dire "je suis contente qu'on dîne ensemble", sans aller dans les grandes déclarations pour film américain (enfin, moi, j'ai toujours du mal à dire ce genre de choses). Il est indispensable de se sentir aimé, soutenu, apprécié - car on a tendance à se dévaloriser, à se dire qu'on ne vaut rien, qu'on est un poids pour les autres.

J'espère que ce message va t'aider. Tu peux me contacter par MP si tu préfères, pour en reparler. J'ai écrit tout ça d'une traite, sans prendre le temps de réfléchir beaucoup, en me basant sur mes propres sentiments et ma propre expérience. Il me reviendra sans doute d'autres choses plus tard, je posterai à ce moment.

Fais de gros bisous à ta maman. Elle a de la chance de t'avoir à ses côtés, rien ne peut l'aider davantage. Et beaucoup de courage à toi, ce n'est jamais facile de devoir aider un proche en dépression.

  
Revenir en haut Aller en bas
cat31



Nombre de messages : 8

MessageSujet: Re: Dépression : quand un membre de votre famille sombre ...
Mar 17 Juin - 21:34

C'est une bonne idée ce sujet d'ailleurs moi aussi j'ai des problèmes avec mes copines . Elle me font la tête pour tout et pour rien. Au début on étaient un groupe de copines qui s'adoraient mais un jour une fille à mis le bazar dans notre groupe et maintenant on est divisé en deux. Et maintenant tout le monde est contre moi et on me traite de menteuse. Alors que, bien sûr ce n'est pas vrai. (J'ai racontée ca car j'avais besoin de le dire à quelqu'un et ça fait du bien. Vous vous réagiriez comment si une fille vous fais croire que vous êtes son amis et après elle vous dit que non ? ple ur   
Revenir en haut Aller en bas

Dépression : quand un membre de votre famille sombre ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: La machine à café-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération