AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mme Prof09
Aidactive


Nombre de messages : 29

MessageSujet: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 10:49

Les 4èmes de Mazères, c'est ici que vous devez poster vos nouvelles fantastiques complètes et corrigées avec BonPatron.
Revenir en haut Aller en bas
maxou



Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:01

[size=48]Le loup-garou inattendu[/size]

Il est 17h00 environ, je m'appelle Antonin je suis dans la montagne pour passer une nuit avec mon amie Marc. Maintenant il est 18h00 il fait encore jour et tout à coup la nuit tombal et la pleine lune apparait. Marc ne ce sens pas bien il a la tête qui tourne, il retourne dans la tente le temps que j'allume le feu, j'entends des cris qui proviennent de la tente ça me fait peur mais j'y vais parce qu'il y a Marc a l'intérieur j'ouvre la tente et je le vois avec des oreilles pointus les yeux jaunes, ces ongles qui poussent. Il est devenu un Loup-garou je man fuit en courant parce que j'ai très peur il me pour suit. Il vient de me attrapé je le tape mais rien à faire il vient de m'assommé. Il vient de me retrouvé en train de dormir. Je me regardai voir dans un miroir, j'ai une cicatrice.

[size=64]FIN[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Dodom



Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:05

Un homme va au bar du coin et rentre chez lui, saoul .

Il était très tard, il fait nuit, je marche dans la rue où j'habite.

Je vois des ombres passer très vite, je coure chez moi, réveille ma femme et lui dit qu'il y a des choses bizarres et ma femme me dit : « il faut que tu te reposes » donc je me couche.

Le lendemain, je me réveille alla devant la télé le soir je sortis il ne faisait pas totalement nuit je passe devant une lampe et soudain je me rends compte que je n'avais pas d'ombre je me dis « je deviens fou il faut que j'arrête de boire »je rentre chez moi et vu encore l'ombre, mais cette fois elle ne bougeait pas je m'approche elle s'approcha je commence à lui parler elle me répondit :

« ne rentre pas chez toi »

« pourquoi »je lui répondis

« rendre comme tu le fais tous les vendredis soir »me répond elle « mais pourquoi »

« car tu verras quelque chose qu'il ne te plaira pas »

Et d'un coup je m'évanouis. Je me réveille chez moi avec ma femme à mes côtés, je me suis mis à courir vers ma lampe l'alluma et mon ombre était là, j'avançai vers ma femme et le parterre une bague que je ne lui avais jamais offerte.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne Francis



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:14

GEANTS



Je me promène dans la forêt, le chant des criquets berce mes oreilles.



Je me suis éloigné de mon groupe, la lune se lève je regarde ma montre, il est seulement 15h30.



Le chant des criquets laisse place à des cris, mon groupe me rattrape, la nuit est maintenant tombée, à 15h45… ce n’est pas normal.



Derrière eux, je crois apercevoir un loup gigantesque, il doit faire 3m de haut pour 2m de long. Un oiseau passe au-dessus de moi, il est énorme, un groupe de fourmis passe devant moi elles aussi sont d’une taille extraordinaire.



Je commence à courir, le reste de la meute me rattrape, sur mon chemin je trouve un bâton bien pointu je me retourne, prêt à embrocher l’animal. Je lance mon bâton de toutes mes forces dans sa tête, il tombe, mort.



Deux autres me suivent,  l’un me griffe au bras, je saigne. Mais je continue à courir je saigne encore. Environ 1heure plus tard je les ai semés je me suis réfugié dans une grotte avec un briquet, j’ai pu allumer un feu, j’ai trouvé un bout de bois, avec un couteau j’ai pu le tailler pour en faire une arme maintenant je peux me défendre et me réchauffer pendant la nuit.



Ca y est la nuit tombe je commence à fatiguer, mes yeux sont lourds, mes paupières se ferment je m’endors.



Le lendemain je me réveille dans la forêt, mon bras saigne, mes amis me disent que je suis tombé et que je me suis ouvert.



Apparemment ils ont aussi retrouvé un bâton dans ma main.
Revenir en haut Aller en bas
maeva1909



Nombre de messages : 5
Age : 15

MessageSujet: Nouvelle fantastique 4°a
Ven 7 Nov - 11:21

Le dieu de la mort







Je suis à l'école. Je tombe dans le monde des rêves.
Quand je me réveille, la nuit était tombée, les grilles étaient fermées,dans le collège il n'y avait que moi et le concierge.
Ayant peur de me faire gronder, je cours aussi vite que je peux. Mais tout à coup, je trébuche sur un carnet, pensant que c'est le mien, je le prend mais à l'instant que je le touche, un mal de tête horrible me prit de plus belle. Dans ma tête des images horribles apparaissent.
Mon collège, dans l'obscurité des montagnes de cadavre et au fond du couloir ma petite sœur Anabelle. Elle se penche pour ramasser le carnet en question et dès que sa peau effleura le carnet, elle tomba raide et ses yeux explosèrent en milles morceaux. Ses veines sortent de sa peau, ses mains et ses pieds se détachent et des fontaines de sang sortent de sa peau. Dans sons dernier souffle, elle dit «ce carnet est maudit et toi aussi tu l'es grand frère».
Et moi, je dis tout de suite après elle :
« Mais pourquoi dis-tu ça Anabelle ? »
Et avant de mourir elle dit :
« Car tu es le dieu de la mort et le dieu de la mort ne vit jamais heureux ». Elle meurt en disant :
« Tu es Maudit méchant dieu de la mort !! »
Et elle meurt sans que je puisse dire quelque chose. Tout à coup, je me réveille bizarrement, je me trouvait chez moi allongée dans mon lit avec ma mère et ma sœur auprès de moi. Dès que je repris connaissance, je serre ma sœur très fort dans mais bras en lui disant :
« Tu n'es pas morte Anabelle ? » Et elle dit :
« Mais non tu es idiot, si je suis là ça veut dire que je suis pas morte. Et puis pourquoi je serais morte ? »
Je dit :
« Non pour rien, j'ai seulement fait un cauchemar ! » Elles sont restées environ une heure dans ma chambre, elles ont dit qu'elles me laissaient me reposer. Dès qu'elles quittent ma chambre, je me lève et je prend mon carnet .
Et je lis les inscriptions qu'il y a dedans. Intéressant, dedans il y a marqué : « Le premier qui touche le cahier de la mort est le possesseur donc il est le dieu de la mort. Le dieu de la mort peut tuer qui il souhaite sans que personne n'en sache rien. Mais il ne sera plus jamais heureux. » Génial moi qui rêve d’être quelqu'un d'important. Ce cahier est une chance que je n'aurai sûrement pas deux fois, je vais tuer n'importe qui n'importe quand.
Demain j'irai au Golden parc, puis j'irai au métro et enfin j'irai au commissariat .
Je serai le dieu, le maître... et comme l'a dit ma chère sœur, je serai le dieu de la mort !
Perdu dans mon rêve j'ai oublié l'heure, il faut que j'aille me coucher. Si non demain, je ne vais pas pouvoir commencer le monde nouveau que je veux créer. Je m'endors.
Tout a coup, j'arrive dans un hôpital psychiatrique idem à mon premier cauchemar, sauf que là ce n'était pas mon collège ni ma sœur c'était ma mère. Sa bouche explose, ses yeux tournent dans tous les sens, son cœur était entrain de manger sa peau pour essayer d'en sortir. Son intestin sort dans ce qui reste de sa bouche, les ongles de ses vingt doigts s'arrachent un par un.
Elle vomit son foie, ses boyaux et là, elle me dit « Pourquoi as-tu choisi la voix du mal ? Enfant maudit »
Et là un « BIP BIP ». Je me réveille et j’entends mon réveil qui sonne. Je l’éteins et je me dépêche de me préparer, une nouvelle aire va sonner la gloire du dieu de la mort !!
J'exécute mon plan à la perfection ! En tout j'en tue 169. Puis, je décide d'aller me coucher. Puis la rebelote un cauchemar, mais cette fois là c'est dans une usine désaffectée au fond du couloir mon père est là. La même horreur qu'hier .
Son estomac sort par sa bouche et ses boyaux sortent par ses yeux, des araignées sortent de son nombril. Son cœur et ses boyaux sortent de ses narines. Il arrache ses 24 dents une par une et des champignons poussent sur son cou et lui dévorent la chair. Il arrache la langue et par la suite la mange.
Puis je me réveille effrayée. Je recommence la même journée qu'hier, sauf que cette fois je vais à la maison blanche, dans Central Parc et à la grand industrie d'Apple.
Nombre de morts 1561. Cool nouveaux records !!
Mais la nuit arrive et j'ai peur du cauchemar de ce soir.
Je décide d'aller me coucher angoissée ...
Et ce soir c'était chez mon grand-père et là il n'y a pas de corps, un beau jardin devant la porte et mon grand-père. Je cours vers lui mais à quelques centimètres de lui il tombe et là tous ses organes sortent de son corps.
Des araignées, des cafards et des scorpions sortent de sa bouche et commencent à manger toutes les parties de son cœur. Mais là, c'est trop dur je m'effondre et il me dit :
« Ne pleure pas, même si tu es le dieu de la mort je t'aime, je t'aime et je t'aime ». Et là, je comprend ce que c'est que la souffrance et je comprend ce que voulait dire le cahier de la mort :
« Tu ne connaîtras plus jamais le bonheur »
Et là tout à coup je me réveille.
En classe, la classe où là tout à commencer.
La sonnerie retentit et la j'ouvre mon sac et je vois le cahier de la mort. Et là je me dis le dieu de la mort un rêve ou une réalité ?
Moi Marvin Haston quinze ans peut être qu'un jour on m'appellera :
Le dieu de la mort. Mais je ne voudrais pas souffrir autant que j'ai souffert dans mon dernier cauchemar. Mais je suis quasiment sûr que le monde, mon monde parfait un jour existera .
Le monde du dieu de la mort ! coup kout

                                                       [size=24] FIN[/size]
Revenir en haut Aller en bas
johannapjl



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:23

[size=32][size=32]Le fameux 1er avril[/size][/size]







Je m'appelle Claudette, aujourd'hui c'est le 1er avril. Je suis maîtresse au primaire dans une école de Paris pas très connue. Il fait nuit, je rentre chez moi fatiguée de mes élèves qui collaient des poissons dans le dos de tout le monde. Je décide d'aller au lit. Il est environ trois heures du matin quand la sonnette retentit, j'ouvre la porte,mais il semble voir des poissons. Sans doute que je me trompe vu qu'il fait nuit et que je n'y voie pas très bien. Je demande : « Il y a quelqu'un? » et là d'un coup une foule d'animaux marins rentre dans ma maison. Ma maison se transforme en océan, des poissons de partout nagent dans ma maison. Il y a de plus en plus d'eau et je n'ai plus pied. Je ne sais pas nager, je me noie, puis, je me réveille sur mon canapé les cheveux mouillés. Je vais à la douche, et là, je trouve un poisson mort.
Revenir en haut Aller en bas
delyne78



Nombre de messages : 5
Age : 16

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:24

Une transformation


Je m'appelle Stiles, j'ai 17ans,Je suis un adolescent banal je fume, je bois, je me drogue comme à peu près toutes les personnes de mon campus. Pour la remise des diplômes, mes amis et moi préparons une fête, tout le campus est invité ! C'est dans une maison abandonnée près d'une forêt, c'est un vrai coup de chance d'avoir trouvé cette maison. Vers la fin de la journée, je me prépare et je rejoins mes amis.Quand j'arrive là-bas j'aperçois ma petite amie Malia, elle est magnifique!Cette maison fait vraiment peur, mais malgré tout je m'amuse.Je m'amuse tellement que je ne compte plus mes verres d'alcool !J'ai chaud très chaud et je me sens incapable d'ouvrir la fenêtre car, sous l'emprise de l'alcool je n'imagine même pas les dégâts.

La porte d'entrée est ouverte donc je décide de sortir prendre l'air,Quand je sors, je vois cette forêt au loin, elle m'attire je ne sais pas pourquoi, mais je ne peux m'empêcher de m'approcher. Plus je m'approche ,moins il y a de bruit. Cette forêt me fait frissonner,mais je continue d'avancer.J'allume le flash de mon portable pour y voir mieux .Quand tout à coup  j'aperçois une trace de patte de loup. Je regarde derrière moi, mais il n'y a personne. J'entends un petit bruit. Mon coeur bat si vite que je crois qu'il va exploser !Je ne sais plus où je suis, je suis faible, mais je crois voir de petites lumières rouges très rapprochées on dirait des... des yeux! Je veux courir, mais je ne peux pas c'est comme si j'étais cloué au sol. Je vois cette chose, cette créature, ce monstre qui s'avance, j'ai peur, très peur. Ce monstre ressemble à un loup-garou !! Il s'avance, je tombe par terre je suis pris au piège ! Le loup-garou me mord le poignet ! Je ferme les yeux, j'ai peur de la réalité, mais dès que je les ouvre, je suis seul. Je me sens bizarre, j'ai une envie de tout détruire, je regarde mes mains elles ont changées. Mes ongles sont plus grands, mes vêtements sont déchirés, mes dents ne sont plus des dents, ce sont presque des couteaux ! J'ai une envie de crier, donc je crie. Je crie tellement que tout le monde doit m'entendre, mais tout à coup je m'évanouis.
Quand je me réveille je suis sur le canapé de la maison abandonnée. Je regarde ma montre pour voir l'heure  qu'il est, mais quand je la regarde, j'ai une morsure au poignet...


Dernière édition par delyne78 le Ven 7 Nov - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bricemzr



Nombre de messages : 1

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:24

Un soir de 13 decembre








Un soir je voulais voir mon amant Gilbert. C'était le vendredi 13 décembre. Ce soir là était spécial, je passais tous les soirs dans cette rue sans lumière mais un homme effrayant me suivait, l'homme était vêtu d'un grand blouson noir et de grosse bottes. L'homme toucha mon épaule



Je dis : "Michel que fais tu ... "
Je ne pus finir ma phrase, car l'homme m'avait assommée.

Je me souvenais que j'avais bu un peu trop et que l'homme ressemblait fortement a mon mari qui était décédé le vendredi 13 décembre 1999.


 En me réveillant j'étais perdue ,je ne me souvenais plus si c'était un cauchemar ou la réalité, mais ce bout de papier que j'avais trouvé dans ma poche ou était écrit vendredi 13 décembre 1999 me laissa toujours un doute ...
Revenir en haut Aller en bas
raymonde.pritchard



Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:29

La morsure du vampire
Je me
prépare pour aller à une fête d'anniversaire. Je m'habille avec une belle robe
rouge et de magnifique bottines. Je me maquille puis pour la touche finale je
me mets une rivière de diamants autour du cou. Je pars en limousine comme une
princesse. Quand au loin j'aperçois un énorme château, magnifique. Et la
limousine s'arrête devant ce palais. Je suis très contente, car la fête est dans
ce château immense. Je rentre et je fais connaissance avec tout le monde. Il y
a de la musique, des gâteaux, de l'alcool... tout ce qu'il faut pour une fête
parfaite. Je prends un petit bout de gâteau, un verre d'alcool puis deux, puis
trois. Je me retourne et là je vois un garçon. Ce
garçon était magnifique.
Je
suis tombé amoureuse de lui. Je veux faire connaissance avec lui. Je lui
demande comment il s'appelle et il me dit qu'il s'appelle Maximillien et en
retour je lui dis que je m'appelle Morgane. On décide de sortir de cette salle
pour aller dans le couloir, car il y a trop de bruit avec la musique et tout le
monde. On parle de notre vie, quel est notre travail... Puis tout à coup les
lumières du couloir s'éteignent, j'ai très peur. Donc je prends mon portable et
j'allume la lampe de mon portable. Je me retourne et je ne vois pas
Maximillien, je commence à trembler et j'ai énormément peur ! J'avance
vers la porte de sortie et là la porte s'ouvre toute seule !
Je tremble tellement que je fais tomber le portable. Je ramasse mon portable et je continue de marcher. De loin dehors j'aperçois un homme de dos, je crois... OUI c'est lui, c'est Maximillien ! Je l'appelle deux ou trois fois, mais on dirait qu'il est sourd. J'arrive juste derrière lui, je le tapote sur l'épaule gauche et d'un coup il se retourne ! AAAHH il a une tête de... une tête de VAMPIRE ! Sur le coup je m'évanouie. Le lendemain matin je me réveille, mais je suis dans la salle où il y avait la fête, on dirait que je me suis endormie hier soir sur une table là où il y avait les gâteaux. Mais qu'est-ce que c'est ça ! OUILLE ! Sa fait mal, on dirait une morsure dans mon coup ...
Revenir en haut Aller en bas
maxou



Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:34

[size=32]Le loup-garou inattendu[/size]

Il est 17h00 environ, je m'appelle Antonin je suis dans la montagne pour passer une nuit avec mon amie Marc. Maintenant il est 18h00 il fait encore jour et tout à coup la nuit tombal et la pleine lune apparait. Marc ne ce sens pas bien il a la tête qui tourne, il retourne dans la tente le temps que j'allume le feu, j'entends des cris qui proviennent de la tente ça me fait peur mais j'y vais parce qu'il y a Marc a l'intérieur j'ouvre la tente et je le vois avec des oreilles pointus les yeux jaunes, ces ongles qui poussent. Il est devenu un Loup-garou je man fuit en courant parce que j'ai très peur il me pour suit. Il vient de me attrapé je le tape mais rien à faire il vient de m'assommé. Il vient de me retrouvé en train de dormir. Je me regardai voir dans un miroir, j'ai une cicatrice.

 

[size=32]FIN[/size]
Revenir en haut Aller en bas
juliettedrd



Nombre de messages : 2
Age : 15

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Ven 7 Nov - 11:58

Une succession macabre
Moi c'est Juliette, j'ai 14 ans. Aujourd'hui, on est le 15 avril, il est 10h45 et j'ai un match de basket à 14h. Pour moi c'est un jour très important, car c'est mon premier match et que mon grand-père doit venir m'encourager. Lorsque je mis un panier je me retourna et je le vis pas. Il n'est pas venu: quelle déception... Ma grand-mère l'a retrouvé mort dans un endroit où il n'allait jamais. Avant sa mort, mon grand-père s'est fait un ami qui ne sourit jamais ce qui lui donne un air étrange. Il n'a pas d'autres amis que mon grand-père. Personne dans la famille ne l'apprécie. Il est fou de vampire, et je trouve suspect de le voir tout le temps chez mon grand-père. Le jour de mon premier match, cet homme mystérieux m'a demandé de lui indiquer où se situent les toilettes quand je lui ai montré il a sorti une potion bizarre. Les médecins disent qu'il st décédé d'une crise cardiaque mais Moi, je pense qu'il est mort d'autre chose qui a un rapport avec son ami. J'enquête tous les jours, sur cette mort mort c'est plus qu'un accident! Je n'ai plus la notion du temps, j'oublie même de manger, de me coucher je ne sais même plus quel jour nous sommes! Ce matin,je me lève, je me lave... Une fois prête; je décide d'aller au cimetière y porter des fleurs, il fait déjà nuit c'est étrange. Une fois arrivée à sa tombe, j'entends des pas derrière moi, je me retourne et là, qui vois-je? Son ami qui m'avou avoir tué mon grand-père. Ma grand-mère m'avait appris que les médecins avaient retriuvés un suçon de vampire sur son cou. On m'a retrouvé évanouie avec l'alliance de mon grand-père au pied de sa tombe avec suçon dans le cou.
Revenir en haut Aller en bas
virginie31



Nombre de messages : 3
Age : 15

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:38

La nuit au camping

Je décide de partir avec mes amis au camping. Nous arrivons au camping et nous installons les tentes, Gael part faire du feu. Pendant ce temps nous buvons des bières. La nuit tombe vite et on décide d'aller dormir. Pendant mon sommeil j'entends un bruit dehors. Je sors et je vois des jeunes gens faire la fête, je les rejoins, je flirte avec un garçon charmant on danse et tout à coup il devient entreprenant et me mord le cou violemment, je commence à me demander si ce n'est pas un vampire. Je m'évanouis. Le lendemain matin, mes amis me retrouvent allonger à côté du feu. Je me réveille et Marine me dit : «Tu as tellement bu hier soir, que tu n'as même pas réussi à retrouver ta tente ! » Ils m'aident à me relever et j'ai une sensation étrange au niveau du cou. Je vais voir ce que j'ai dans un miroir et là, ce que je vois c'est étrange, oui on dirait bien une morsure profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Rock Shox



Nombre de messages : 2

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:38

Le contrôle surprise de Lucas

Il est 22h30, je ferme mon classeur d'histoire ,je monte pour aller me coucher et je m'endors comme une souche.

Je me lève et je m'habille comme tous les matins. Je rentre dans la salle de classe et je commence à sortir mes affaires. A ce moment là, le professeur me dit de ranger mon classeur car il y a un contrôle surprise. Il nous donne le sujet et je commence à écrire, ma leçon bien en tête. J'écris au moins deux pages entières, je suis fier de moi ! J'aurais certainement une bonne note !

Lorsque je m'approche du professeur pour lui donner ma copie, tout mon devoir a disparu!

Le professeur me demande :

« Tu me rends une copie blanche?»

« Mais non, j'ai écris deux pages entières », je réponds, paniqué.

« Tiens, il reste 5 minutes » dit le professeur en me rendant ma feuille d'un air dubitatif.

Je commence à écrire pour la deuxième fois.
Cinq minutes plus tard, il est temps de rendre ma copie, mais j'ai eu seulement le temps de faire le quart du travail.
Je m'approche pour rendre ma copie au professeur, mais à son froncement de sourcils, je réalise que ma copie est encore blanche!


A ce moment le réveil sonne.

Ouf! Tout cela n'est qu'un mauvais rêve.

J'arrive en cours d'histoire, je commence à sortir mes affaires de cours, mais le professeur nous demande de tout ranger car il y a un contrôle surprise ...
Revenir en haut Aller en bas
chloette11



Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:41

Le bonnet rouge

 

Mes parents mon inscrit à une colonie de vacance . Le jour du départ arriva ,je leur dit au-revoir.

Nous sommes arrivés sur le lieu du campement .C'était un endroit avec beaucoup d'arbres ,mais très beau . je commence à installée ma tente . Soir arriva vite ,nous cherchons des branches pour faire un feu . Il était tard ,nous allons nous couchaient . Vers minuit je me suis réveillée à cause de la lumière . Je sort de ma tente ,ET Là ... ET Là...se trouver autour du feu, des lutins . Ce lutin avec ce bonnet rouge se rapprocha de moi ,mon coeur battait de plus en plus fort ,est tous les autres se lèvent se rapprochent de moi ,j'avais tellement peur ,tous m'attrapent la main est me tirent pour que pour que je parte avec eux , ils deviennent de plus en plus violents j'arrêts pat de dire non mais ils ne m'écoutaient  pas  .Je criée ,mon coeur battait j'avais des couler de sueur et tout d'un coup j'ai fait un malaise . Le matin mes camarades me retrouve allongée sur le sol ,je me lève ,est là je vois sur la tête de mon ami un bonnet rouge ,je lui dit

-ou a tu trouvés ce bonnet rouge

Il me dit

-dans la forêt à coter d'un arbre

 

 

[size=32]FIN wink[/size]
Revenir en haut Aller en bas
angel09



Nombre de messages : 3

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:44

La nuit d' Halloween

C ' était la nuit d 'Halloween nous nous rendions au château du village pour faire la fête . Sur le trajet pour le château il faisait très sombre et froid . Les lumières des rues étaient toutes éteintes . En arrivant dans la rue où se trouvais le château , on entendait des bruits bizarres venant du château . Le château qui normalement pour Halloween était très bien décorer , n ' avait pas une seule décoration . Une de mes amies entra dans le château . Tout a coup on l 'entendit hurler . Nous nous empressons de rentrer dans le château . Elle n'était plus là . Nous la cherchons partout dans le château sans la trouvée . Mais où est-elle passée ? Des ombres apparaissaient et disparaissaient autour de nous . Nous étions effrayés . Une autre de mes amies disparaissait . L'une après l'autre elles disparaissaient . Et au fur et à mesure qu 'une fille disparaissaient , une ombre apparaissaient . Je me retrouvais toute seule . J 'étais terrorisée . Un vampire apparu et m ' amena dans une pièce du château très sombre . La j 'aperçue mes amies . Toute les lumières s ' allumèrent . Le château était splendide . Mais la j 'aperçue sur le bras de mes amies une morsure . Je ne dit rien et continue à faire la fête .
Revenir en haut Aller en bas
bunatix



Nombre de messages : 1

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:50

L'histoire de Samantha
Samantha devait garder ses deux cousins . Ses cousins s'appellent :Rishetofene et Nikolaille.Nikolaille joue dans la chambre de Samantha avec son frere.Samantha fatigué d'entendre les jeux de zombie stupide de ses cousin,s'endorma sur le canapé avec son chien.Elle se réveilla a cosse de bruit étrangeset a la voir ses cousin mais ne voit personne.Samantha sort de cher elle et voit des zombies qui ont env-ai sa ville,elle ramassa une arme près du bus et se fessa un passage entre les zombie et quitta Nuktown.
Samantha monta dans un bus conduit par un cyborg ,le bus l'amena sur l'ile d'alcatraze,elle chercha les pièces d'avion partout dans la prison et reparti. L'avion l'emmena dans un entrepôt au bon millieu du desser ,Samantha tomba dans un trou et trouva une ville souterraine et trouva un survivant du nom de Jackie.Jackie raconta qu'il avait vue Nikolaille et Rishetofene dans un théâtre nazie abandonné ,ils partirent tous les deux dans le théâtre pour que Samantha retrouve ses cousins.
Ils les retrouva mais Samantha trouva son chien fleufy zombie-fier ils ont du le tuer.Samantha se fait mordre par un zombie. Elle se réveilla dans son canapé avec son chien acose de la sirène elle prit ses cousins et a la se refugiés dans leur bunker.
Revenir en haut Aller en bas
EM09



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:51

Halloween
Ce soir c'est Halloween ! Je suis très contente car j'ai invité mes deux amies, Séléna et Nolwenn.
Séléna est une fille blonde, grande, assez mince qui s'habille toujours avec élégance. De caractère elle es, grande, brune et se moque de son apparence. Elle aussi est gentille, attentionnée mais comparée à Sélénat plutôt peureuse, timide, têtue mais toujours joyeuse et aimable. Quant à Nolwenn, elle est sportive elle est plutôt courageuse et réfléchie. 
Pour se mettre dans l’ambiance, ce soir, nous avons décidé de dormir dans mon jardin, sous une tente trois places. Je pense que cela va être super !
Il est dix-neuf heures, elles ne vont pas tarder.
Les voilà ! Je vais à leur rencontre. Séléna me dit :
«-Bonjour Camille, tu vas bien ?
-Oui, merci ! Et toi Nolwenn ?
-Oui ! Super ! Cela va être génial, j'ai vraiment hâte ! »
Nous parcourons rapidement l'allée, le craquement des feuilles mortes sous nos pieds nous met déjà dans l'ambiance. Arrivées à la maison mes parents accueillent Séléna et Nolwenn, puis je leur dis d'un air pressé :
«-Bon ! Les filles si vous êtes prêtes nous pouvons aller installer la tente !
-Oui ! C'est bon ! » Me répondent-elles vivement.
Après une bonne demi-heure d'installation, nous nous rendons à table et le repas fini, rentrons dans notre tente. Nous nous installons confortablement, puis chacune à notre tour racontons des histoires plus effrayantes les unes que les autres.
Environ deux heures plus tard toute la troupe s'est endormie. Tout à coup, je me réveille en sursaut, je ne vois ni Séléna ni Nolwenn à mes cotés. Je m'inquiète mais reste sereine. J'enfile un pull, mes chaussures et ouvre la fermeture à glissière de la tente. Là, je vois de grands arbres, des branches qui s’entremêlent, sans doute est-ce mon imagination car c'est encore la nuit. Alors, je m'empare de ma lampe torche pour sortir à leur recherche. Mais mon jardin est devenu une forêt !
Affolée, je marche rapidement tout en les appelant.Soudain, j'entends un craquement de branche derrière moi, je me retourne brusquement et dis :
«-Nolwenn ? Séléna ? C'est vous les filles ? » Pas de réponse.
Moi qui ai le sens de l'aventure, je ne rebrousse pas chemin mais regarde derrière un grand arbre et pousse un petit cri de surprise mélangé à de la frayeur. Je vois alors, un beau jeune homme blond, au teint pâle et aux yeux bleus. Il me sourit d'un air aimable mais étrange :
«-Bonsoir, je m'appelle Bastien et toi ?
-Camille, mais que fais tu là à cette heure-ci ? Dis-je d'un air étonnée.
-Et toi ? Moi, je viens souvent ici, cela me change les idées...
-Moi, je campe avec des amies mais... heu...quand je me suis réveillée elles n'étaient plus dans la tente. Elles ont sûrement voulu me faire une blague !... Cherchons les ensemble. » Dis-je d'un air ennuyé, sans lui raconter toute mon histoire. Il m'aurait sûrement prise pour une folle...
Nous nous mettons à les chercher, à les appeler mais toujours rien...
Tout d'un coup, une lueur blanche nous éclaire, c'est la pleine lune. Bastien marche lentement, jusqu'à être derrière moi. Je n'y fais pas plus attention que cela. Mais j'aurais dû !
Soudain, il pousse d'effroyables cris. Affolée je me retourne et le vois se transformer : ses oreilles s’allongent, son visage se déforme, ses poils poussent...
Paniquée, je cours le plus vite possible, je pense au loup-garou ! Je cours mais Bastien me rattrape ! C'est alors que je trébuche et manque de tomber, Bastien me met un coup de patte sur le bras, mon pull est déchiré, j'ai une grande griffure, mais je poursuis ma course. Quand je me retourne pour voir cette bête, elle est un peu éloignée mais je n'ai pas vu un arbre devant moi et m'assomme...
J'entends des voix, cela me réveille.
«-Ah ! Enfin ! On se demandait quand tu allais te réveiller ! s'écrie Séléna d'un air désespéré mais soulagé.
-Apparemment les histoires d'hier soir ne t'ont pas empêché de dormir ! Ajoute Nolwenn.
-Plus que tu ne le penses ! Je m'écrie d'un air mystérieux...
-Mais qu'as-tu fait à ton bras ? demande Séléna inquiète. Je le regarde, je vois une griffure énorme et j'ai sur moi le pull déchiré !... 
Revenir en haut Aller en bas
lightning720



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:51

                          La dague

Bonjour je m’appelle Dorian est je vais vous raconter une histoire incroyable.


J'avais
un contrôle d'histoire sur Jeanne d'arc et la prise d'Orléans et j'ai bûché
toute la nuit quand je suis allé au collège j'étais somnolent est au moment de
passer au portail je me suis retrouvé sur un champ de bataille. (Soudain
j'entendis un hurlement)<>je me retournérent et je vu
un chevalier avec des armoiri anglaise. Allait m'assigner un coup d'épée
soudain un chevalier avec la fleur de lys se mit entre l'anglais et moi et me
dit <>
<> le français
après avoir tu l'anglais se retourna et me dit << je te protégerais tu
vois la tente la bas >> <> << alors va y
cour>> je couru de toute met
force et j'entrait dans la tente ou Jeanne établissez une stratégie elle me passa une dague et une armure de cuir et me
donna l'ordre de tue le General ennemie avec trois autres soldat et on me jeta dehors
la tente les autres me prie et nous entrâmes dans le châteaux adverse et nous
fume très vite à la salle du trône. Nous étions juste devant le roi et il
ordonnât à ses garde de nous attaquer nous nous défendîmes avec bravoures nous
tuâmes le roi et nous rentrâmes à la base pour annoncer le succès de la mission
et nous fîmes décorer elle nous offrit
une dague incrusté de diamant . saphir . rubis et autre pierre précieuse
<> je me suis dit
que ce n'était qu'un rêve sauf que quand j'ai voulu prendre une feuille la
dague était dans mon sac.
Revenir en haut Aller en bas
commencal



Nombre de messages : 5
Age : 15

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 8:55

Je suis un fan de vtt. J'en fais régulièrement avec Titou, Julien et Joshua. Nous adorons en faire ensemble. Comme c'est l'été je propose d'aller en faire un soir de pleine lune dans une forêt aménagée pour les vtt. Nous partons, une fois arrivés. Je trouve la forêt très bizarre . Tout le monde trouve le circuit super bien, des bons virages serré et des gros saut. Je vois que je saigne sur le visage, comme si je mettais fait griffé par des ronces. Julien a l'impression de se faire touché par des feuilles. Nous faisons une petite pause avant le retour. Joshua lui semble voir des arbres bouger et des lumières apparaître dans la forêt. Titou passe devant et il trouve que le chemin a changé. Nous remarquons des arbres déplacés, des cailloux disparus et racine qui sorte du sol. Il nous semble que le grand gros chêne a bougé mais nous somme encore trop loin. Une fois arrivé à la fin du parcours effectivement le chêne a bougé.Il est en plein milieu, de peur nous rentrons en sprint chez nous, sans se dire au revoir. Avec Titou le lendemain nous retournons voir le circuit et le grand chêne est resté en plein milieu. Nous trouvons cette forêt très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
mathieu09



Nombre de messages : 10
Age : 15

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 9:01

Le professeur d'histoire et géographie

Je m'appelle Christine, je suis femme de ménage au collège de Mazères.
Ce soir, je dois nettoyer la salle de l'ancien professeur d'histoire et géographie. Ce prof me fait peur, car il a un regard fixe, transperçant et inquiétant.
Les lumières clignotent, quand j'ouvre la porte, les gonds grincent... Je fais taire ma peur et je commence mon travail. Des bouffées de fatigue s'empare de moi, je commence à nettoyer les tables, puis les chaises et quand je me retourne... Je le vois ... Je vois l'ancien professeur d'histoire et géographie. Je suis morte de peur, mes mains tremblent. Il est en train d'écrire la leçon d'histoire sur le moyen-âge.
Tout à coup, la sonnerie retentit, je suis allongée sur le sol... Et il y a une leçon sur le moyen-âge au tableau.
Revenir en haut Aller en bas
Mathou09



Nombre de messages : 3
Age : 15

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 9:01

L'anonyme au colliers
En route sur le bateau, je me rapprochais de cette île que je trouvais de plus en plus floue... Après un long trajet ,j'arrivai enfin sur l'île, le sable était aussi froid que du marbre, les maisons étaient tourtes sur pilotis. La chaleur étouffante me brûlait le corps. Les algues de la mer se collaient à moi comme de véritables sangsues. Fatigué de mon long voyage, je rentrai dans ma nouvelle maison. Je décidai alors de dormir. A mon réveil, j'allas déjeuner sur ma terrasse, mais là ; un phénomène me paraissait étrange. A l'entréé d'une maison de l'île se trouvait un collier, Jack mon voisin venait me voir pour m'expliquer que l'île était en dangers car ce collier déposé devant la porte signifiai la mort ! Jack me dit qu'une personne traînait sur l'île la nuit, il suppose que c'est cette personne qui dépose les colliers. Le lendemain il y avait six colliers en plus, je commençai à m'inquiéter car plus les jours passaient, plus les colliers étaient proches de ma maison. La nuit suivante, je pris mon courage a deux mains et regarda par la fenêtre pour en savoir plus sur cette étrange affaire . Jack avait raison ; il y avait bien cette étrange personne qui traînait sur l'île portant des colliers à la main. Et la je vis cette personne s'approcher de ma maison, j'entendis toquer à ma porte, pris de peur je ne bougeai point. Quelques secondes plus tard, j'entendais ma porte qui s'ouvre, je criai très fort et vit ma femme qui me disait :
« Ta mère est devant la porte, elle vient boire le café »
Je ne comprenais rien à ce qui se passait, j'allai alors accueillir ma mère, tout avait l'air normal, tout sauf ce collier déposé devant ma porte...
Revenir en haut Aller en bas
best friend



Nombre de messages : 1

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 9:02

LE FANTOME DU COLLEGE













C'est l'histoire d'une adolesente qui s'appelle julia . Elle est en retard en cours . Julia se depeche elle court de toute c'est force . Arriver dans la salle elle s'excuse aupres de la proffesseur , la proffesseur claque la porte . Tout les eleves et la proffesseur disparer.



Julia reste seul dans la salle pendant 30 secondes , au bout de 30 secondes tous se remet en



place , les eleves et la proffesseur sont revenue les lumiere se sont ralumer la porte c'est



ouvert . Julia se pose des question elle dit j'ai sans doute reve .



La cloche sonne julia et c'est camarades change de salle le proffesseur de mathematique



ferme la porte , quand tout ta coup le proffesseur fait l'apple et julia se retrouve sur le



canaper de chez elle , sa mere la voit allonger sur le canaper de salon elle lui dit mais tu n'est



pas en cour et julia lui explique que elle ne comprend pas se qu'il c'est passer . Au bout de 30



secondes julia revient en cours , le proffesseur de mathematique lui dit ou ete tu j'ai fait



l'applee et tu n'etait pas la . Julia lui explique a son proffessseur qu'elle c'est retrouver sur le



canaper de son salon le proffesseur lui dit tu devais sans doute reve , maintenat tu sors tes



affaire et tu te met au travail. La journee se termine tout les eleves rentre chez eux sauf julia



la proffesseur d'art plastique lui dit tu finit tont dessin tu n'a rien fait de tout le cours tu plane



depuis que tu est rentrer en cours . Julia dit a la proffesseur madame j'ai terminer , la



proffesseur lui dit c'est bon tu peut sortire , alors que la prof croyer que julia etait sortie la



proffeseeur part et ferme la porte a clef . Julia etait entrain de faire son sac , elle se renda



compte que la proffesseur etait partie , elle cria , hurla perssone ne vena lui ouvrir .



La nuit tomba la pluie tombe l'orage claqua les fennetre mal fermer , julia commenca avoir



tres peur elle telephona a sa mere perssonne ne reponder , elle essaya tout c'est contacte elle



s'apperçoit quelle avait puls de reseau , elle essaya de voir si il y avait des double clef il n'y en



avait pas et la , la porte souvra les fenetre souvre les tirroire s'ouvra l'ordinateur s'alume tout



les dessins qui son accrocher au mur se decola l'armoir s'ouvra tout se qui avait dedans tomba



et la julia voit un fantome de couleur blanc tres pale c'est yeux son rouge le fantome luis dit



sors vite de la salle ou sinon tu verras se qui vas t'arriver .Julia part en courent vers chez elle



puis en cous de route elle tomba. Le lendemain matin elle se retrouver dans son lit tout



elle etait mouiller avec un dessin de la salle d'art plastique avec elle .
Revenir en haut Aller en bas
Clem09



Nombre de messages : 3
Age : 14

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 9:04

Call of Duty

 

Ce matin, en me réveillant, j’allume ma console,  mais je ne sais pas qu’elle jeu prendre. Puis comme d’habitude, je prends le jeu Call of Duty. Je met le jeu dans la console et je me couche dans mon salon, sur mon canapé. Je commence une partie, deux parties, trois parties, je ne m’arrête plus.

Cela fait plus de six heures que je lâche plus ma manette, le soleil qui est en train de se coucher, je commence à être fatigué. Je m’arrête deux minutes pour manger des chips. Une fois revenues, je n’arrivais presque plus à attraper la manette. Puis une heure plus tard je recommence à manger des chips et ainsi de suite.

Un moment, vers une heure du matin, je tuai une personne dans mon jeu et j’entendis des coups de feu dehors. Je me dis, que ce sont des hallucinations que j’ai à force de jouer. Je tue encore une personne et j’entends encore des coups de feu. Je commence alors à avoir des doutes. Je tue encore une personne donc je regarde par la fenêtre. J’ouvre les volets et je vois des milliers de soldats devant chez moi. J’ai une peur énorme. Un grand homme qui tenait une arme qui se nomme l’AK47, qui était la même arme avec laquelle je jouais. Il me dit : « Viens ici, vite, met toi à couvert ! ». Alors, je me précipite derrière un mur. L’homme me dit qu’il s’appelle Robert. Il me donne une arme, celle la s’appelle la MP5. Je me lève et voit un homme devant moi en pointant avec son arme. Je prend mon arme a une main et lui tire dans la tête. Il est mort. Par derrière, je me prends un coup de couteau. Cette fois si, c’est moi qui est mort. Je réapparais comme par magie. Je recommence a courir, je me met a couvert derrière un mur. Là je vois un de mes ennemies avec un RPG (lance-roquette). En le voyant, je m’évanouie.

Le matin, je me réveille, couché sur mon canapé. Je vais pour prendre un déjeuner, et les images de ce qui c’était passé défilait dans ma tête. Je me dis que c’était qu’un rêve mais je vois des tâches de sang et des balles par terre. Du coup, je me pose des questions. Je me couche dans mon lit et je dors toute la journée. Je fais que rêver de ce qui était arrivé la veille. A force, j’étais à bout. Je prends une arme et je vais dedans le centre ville faire un braquage.  Cette personne la est maintenant un criminel,  cette personne la c’est moi, Mohamed Merah.
Revenir en haut Aller en bas
Blau09



Nombre de messages : 14

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 9:07

Je vois la vie en roooooose !!!!

Comme tous les soirs je joue à mon jeu préféré « Candy crush saga » et d'ailleurs moi-même je m'appelle Candy ce qui fais bien rire mes amies. Je me sens fatiguée ... je ferme les yeux..... et puis.... je me retrouve dans ce monde virtuel, comment, je ne sais pas ...

Il y a des chamallows collés au mur comme si de gros poufs roses y étaient suspendus . Des sucettes en guise de cacahouètes. Je me crois dans un rêve . Tous est rose , violet comme dans les dessins animés . J'explore cet endroit tout en me demandant si je n'étais pas folle !!!... Est-ce que je rêve ? Bonne question ! Je suis toujours d'humeur endormie ... je ferme les yeux , et je me retrouve allongée dans mon canapé . En ce moment même je ne crois pas ce que j'ai vu . C'est impossible ... J'ai toujours un doute...

Je me lève , il est 7h du matin et à côté de moi se trouve un paquet de chamallow .. bizarre !..
Revenir en haut Aller en bas
slide09



Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !
Lun 10 Nov - 9:09

La  poupée

Bonjour je m’appelle kévin Staton, je cherche une maison car mon appartement n’est pas assez près de mon lieu de travail.

Un jour on me fait une proposition pour un vieux manoir en bordure d’un marais. Je saute sur l’occasion et appelle pour la visite.

Mais le jour de la visite un vieil homme me met en garde. Il me dit :       « Je te préviens, si tu achètes ce manoir quelque chose d’horrible va arriver ».

Je l’ai quand même acheté sans tenir compte de la mise en garde. Le premier soir je rentre du travail fatigué avec une grippe. Je rentre et vais dormir directement. Ce  soir- là je ne trouve pas le sommeil vers minuit j’entends des bruits bizarres provenant de l’ancienne salle de jeux. A mon réveil le vieillard me dit : « je t’avais prévenu elle arrive ».

 A mon retour je trouve la salle de jeux ravagée . Je la range et vais m’endormir. Ce soir encore je ne trouve pas le sommeil j’entends le vieillard crier. Ca provient de la cuisine là je le trouve égorgé. Je vois des traces de sang elles mènent jusqu’à la salle de jeux  quand j’entre elle me saute dessus avec son couteau en sang je la frappe et m’en empare et la tue. Le lendemain je me réveille et dehors je vois la tombe du vieillard fraichement creusée.
Revenir en haut Aller en bas

Les nouvelles fantastiques des 4èmes de Mazères !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Section Free Style :: Défis et jeux d'écriture-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération