AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Poème collectif : des vers enchainés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Electrostatique



Nombre de messages : 104

MessageSujet: Re: Poème collectif : des vers enchainés
Dim 30 Aoû - 10:04

Dans la prairie déserte, soudain une ombre surgit
Elle a les yeux troubles et mystérieux comme des miroirs
Un air rêveur et absent, aussi profond que l'espoir
C'est comme un reflet, c'est comme une envie,
Qui soudain vit et s'envole tel l'oiselet
Avec une douceur infinie,
Quand soudain elle disparait dans la nuit noire.

Et depuis j'espère la revoir
Dans mon ombre ou dans mon miroir
Et chaque fois, quand vient le soir,
Je retourne m'asseoir à cet endroit
Et je l'attends.

Je l'attends le soir désert
Je l'attends dans la poussière
Cette ombre qui fait si peur
Cette ombre qui cache un grand malheur
J'aime les yeux et les cheveux
De cette ombre qui envahit mes cieux !

Quand je l'entends, le soir, au loin,
Mes yeux profonds se perdent au fond des mers,
Et je vois dans le miroir sans fond de ses yeux verts
Le reflet de mes pensées glissant dans le lointain
Alors mon âme s'extasie ...
De bonheur
Mon cœur tremblant pleure
Ébloui par l'infini !


Dorénavant, quand je penserai à cette mystérieuse personne,
Je saurai qu'il existe un monde où les âmes se promènent
Un monde calme, tranquille, où on se sent si solitaire
Au delà des mers, des rivières
Vers le soleil et sa poussière
Qui envahit tout l'univers
Qui me guide vers ma lumière
Et me rend fragile comme la neige et ses cristaux
dansant dans le vent d'été,
et déposés en manteau bien chaud
sur le sable du désert
Revenir en haut Aller en bas
Dandy



Nombre de messages : 392

MessageSujet: Re: Poème collectif : des vers enchainés
Lun 31 Aoû - 8:16

Dans la prairie déserte, soudain une ombre surgit
Elle a les yeux troubles et mystérieux comme des miroirs
Un air rêveur et absent, aussi profond que l'espoir
C'est comme un reflet, c'est comme une envie,
Qui soudain vit et s'envole tel l'oiselet
Avec une douceur infinie,
Quand soudain elle disparait dans la nuit noire.

Et depuis j'espère la revoir
Dans mon ombre ou dans mon miroir
Et chaque fois, quand vient le soir,
Je retourne m'asseoir à cet endroit
Et je l'attends.

Je l'attends le soir désert
Je l'attends dans la poussière
Cette ombre qui fait si peur
Cette ombre qui cache un grand malheur
J'aime les yeux et les cheveux
De cette ombre qui envahit mes cieux !

Quand je l'entends, le soir, au loin,
Mes yeux profonds se perdent au fond des mers,
Et je vois dans le miroir sans fond de ses yeux verts
Le reflet de mes pensées glissant dans le lointain
Alors mon âme s'extasie ...
De bonheur
Mon cœur tremblant pleure
Ébloui par l'infini !


Dorénavant, quand je penserai à cette mystérieuse personne,
Je saurai qu'il existe un monde où les âmes se promènent
Un monde calme, tranquille, où on se sent si solitaire
Au delà des mers, des rivières
Vers le soleil et sa poussière
Qui envahit tout l'univers
Qui me guide vers ma lumière
Et me rend fragile comme la neige et ses cristaux
Dansant dans le vent d'été,
Déposés en manteau bien chaud
sur le sable du désert
où tous nos rêves sont naufragés
Revenir en haut Aller en bas
Conrad-Smith 64



Nombre de messages : 91
Age : 15

MessageSujet: Re: Poème collectif : des vers enchainés
Ven 16 Oct - 12:12

Dans la prairie déserte, soudain une ombre surgit
Elle a les yeux troubles et mystérieux comme des miroirs
Un air rêveur et absent, aussi profond que l'espoir
C'est comme un reflet, c'est comme une envie,
Qui soudain vit et s'envole tel l'oiselet
Avec une douceur infinie,
Quand soudain elle disparait dans la nuit noire.

Et depuis j'espère la revoir
Dans mon ombre ou dans mon miroir
Et chaque fois, quand vient le soir,
Je retourne m'asseoir à cet endroit
Et je l'attends.

Je l'attends le soir désert
Je l'attends dans la poussière
Cette ombre qui fait si peur
Cette ombre qui cache un grand malheur
J'aime les yeux et les cheveux
De cette ombre qui envahit mes cieux !

Quand je l'entends, le soir, au loin,
Mes yeux profonds se perdent au fond des mers,
Et je vois dans le miroir sans fond de ses yeux verts
Le reflet de mes pensées glissant dans le lointain
Alors mon âme s'extasie ...
De bonheur
Mon cœur tremblant pleure
Ébloui par l'infini !


Dorénavant, quand je penserai à cette mystérieuse personne,
Je saurai qu'il existe un monde où les âmes se promènent
Un monde calme, tranquille, où on se sent si solitaire
Au delà des mers, des rivières
Vers le soleil et sa poussière
Qui envahit tout l'univers
Qui me guide vers ma lumière
Et me rend fragile comme la neige et ses cristaux
Dansant dans le vent d'été,
Déposés en manteau bien chaud
sur le sable du désert
où tous nos rêves sont naufragés
Réalisant la prophétie de l'Oracle,


Dernière édition par Conrad-Smith 64 le Ven 16 Oct - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
RebeccaSharpenter



Nombre de messages : 152
Age : 12

MessageSujet: Re: Poème collectif : des vers enchainés
Lun 19 Oct - 19:59

Dans la prairie déserte, soudain une ombre surgit
Elle a les yeux troubles et mystérieux comme des miroirs
Un air rêveur et absent, aussi profond que l'espoir
C'est comme un reflet, c'est comme une envie,
Qui soudain vit et s'envole tel l'oiselet
Avec une douceur infinie,
Quand soudain elle disparait dans la nuit noire.

Et depuis j'espère la revoir
Dans mon ombre ou dans mon miroir
Et chaque fois, quand vient le soir,
Je retourne m'asseoir à cet endroit
Et je l'attends.

Je l'attends le soir désert
Je l'attends dans la poussière
Cette ombre qui fait si peur
Cette ombre qui cache un grand malheur
J'aime les yeux et les cheveux
De cette ombre qui envahit mes cieux !

Quand je l'entends, le soir, au loin,
Mes yeux profonds se perdent au fond des mers,
Et je vois dans le miroir sans fond de ses yeux verts
Le reflet de mes pensées glissant dans le lointain
Alors mon âme s'extasie ...
De bonheur
Mon cœur tremblant pleure
Ébloui par l'infini !


Dorénavant, quand je penserai à cette mystérieuse personne,
Je saurai qu'il existe un monde où les âmes se promènent
Un monde calme, tranquille, où on se sent si solitaire
Au delà des mers, des rivières
Vers le soleil et sa poussière
Qui envahit tout l'univers
Qui me guide vers ma lumière
Et me rend fragile comme la neige et ses cristaux
Dansant dans le vent d'été,
Déposés en manteau bien chaud
Sur le sable du désert
Où tous nos rêves sont naufragés
Réalisant la prophétie de l'Oracle,
Quant soudain survint un miracle
Revenir en haut Aller en bas
Saber



Nombre de messages : 186

MessageSujet: Re: Poème collectif : des vers enchainés
Mar 27 Oct - 10:35

Les bruits de la mer  tout les soirs  je vaen ais reve   le silene on entndais que le  vent
Revenir en haut Aller en bas

Poème collectif : des vers enchainés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Section Free Style :: Défis et jeux d'écriture-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération