AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

"Les Précieuses Ridicules" de Molière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Mer 14 Jan - 10:12

Voici un topic pour disserter de la fameuse pièce de théâtre de Molière : "Les précieuses ridicules". Il a créé cette pièce, quelque peu satirique comme à son habitude, afin de railler toutes les dames de l'époque qui se croyaient divines, incomparables et supérieures à tous/toutes les autres.




Si vous avez des renseignements ou de l'aide à nous apporter, n'hésitez pas ! top
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Dim 18 Jan - 11:31

Il serait temps de commencer à donner les principales pistes que vous suivez actuellement pour commenter les extraits que vous choissirez.

Vous comptez réinvestir quels savoirs appris en classe ?
Revenir en haut Aller en bas
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Dim 18 Jan - 18:15

Nous comptons réinvestir les leçons sur la préciosité et sur la comédie (selon Molière). Je posterai prochainement le résumé de cette pièce hilarante, soyez patients ! content
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Dim 18 Jan - 18:18

Il faudra que votre résumé soit toujours rattaché à des extraits précis du textes à lire, c'est pour ça que je demandais surtout quel exemple vous comptiez donner pour telle ou telle notion surtout, afin de ne pas rester à des remarques vagues ... Surtout si vous avez un doute sur la pertinence de ce que vous comptez dire. wink
Revenir en haut Aller en bas
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Mer 21 Jan - 19:05

Voici le résumé que vous attendiez :
Spoiler:
 

C'est l'histoire de deux précieuses, bourgeoises qui reçoivent deux comptes, seigneurs qui leur sont promis en mariage. Seulement, elles les rejettent et leur font comprendre qu'ils n'ont pas d'assez bons esprits et de manières pour elles et se défont d'eux . bfe Ces deux seigneurs, qui sont indignés et qui enragent de s'être fait congédier de la sorte, ont le dessein de se venger.

Le père de ces précieuses (le père de l'une et l'oncle de l'autre puisqu'elles sont cousines) , Gorgibus, s'interroge sur le refus de mariage de ses filles avec ces comtes. Sa fille lui répond : "Et quelle estime, mon père, voulez-vous que nous fassions du procéder irrégulier de ces gens-là ?". Gorgibus s'ébahit alors de la façon dont s'expriment ses filles, du jargon qu'elles emploient et surtout des fariboles qu'elles disent.

Afin de se venger, les deux seigneurs décident d'engager leurs propres valets car ils savent très bien que, l'un des deux valets, Mascarille est transcendant et chevronné en charme, en galanteries, en manières et qu'il se prend souvent pour un marquis. Et donc, Mascarille va se faire passer pour un grand marquis et Jodelet, le second valet, va se faire passer pour un vicomte.

Les deux précieuses reçoivent Mascarille qui leur avoue avec finesse que c'est un très haut placé et qu'il connait les acteurs et écrivains les plus illustres de Paris. Sa technique afin de les séduire est de se faire passer maintes fois pour une victime dont le coeur est maltraité, attaqué de droite et de gauche par deux damoiselles. Bien sûr, elles trouvent cette manière particulière de dire les choses admirable, ainsi que tout ce qu'il dira par la suite d'ailleurs.

Puis, c'est au tour de Jodelet de pénétrer dans leur demeure. Mascarille le présente comme son ami et surtout comme un grand vicomte. Mascarille décide alors d'organiser un bal, avec maints invités, pour fêter cette rencontre.

Les violons commencent à jouer... C'est alors que, pendant que Mascarille danse avec la fille de Gorgibus et que Jodelet danse avec sa nièce, les deux comtes entrent dans la sale et apostrophent, avec des bâtons leurs deux valets ! ta p Là, ils font un grand charivari, une algarade violente et ressortent. Les deux cousines cherchent alors à comprendre ce qu'il se passe et les valets disent que ce n'est rien et qu'ils se sont laissés faire.

Enfin, les seigneurs refont leur apparition et leur disent qu'ils sont suffoqués d'être moins bien reçus que leurs propres valets. Les précieuses comprennent tardivement l'imposture et sont à leur tour indignées. war f

Pour terminer, Gorgibus entre dans la pièce après avoir ouï ce scandale. Il informe sa fille et sa nièce que par leurs fariboles, jargon et bagatelles, leur famille va devenir la malice de toute la ville ! (exactement le contraire de ce qu'elles désiraient h ap )


Dans cette pièce de théâtre, Molière voulait donc corriger les moeurs de ces deux damoiselles qui, à vouloir devenir célèbre de par leurs manières et langage, (comme quand elles demandent à leur servante : "Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation.") sont devenues la honte de toute la ville ! m d r
Molière faisait donc rire de ces mauvaises habitudes (l'hypocrisie de Mascarille, l'orgueil des précieuses, etc.) afin que les spectateurs en rient et se corrigent eux mêmes de ces vices ridiculisés.
Revenir en haut Aller en bas
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Lun 23 Fév - 12:24

Dans cet ouvrage, le dramaturge utilise tous les types de comiques :

- Le comique de mots, car il se raille du langage précieux

- Le comique de gestes, lorsque les seigneurs donnent des coups de bâton à leur valet ta p

- Le comique de caractère, en se moquant des manières et du caractère des précieuses

- Le comique de situation : les précieuses rejettent nno les deux seigneurs et tombent amoureuses de leur laquai ! wi s

- Le théâtre dans le théâtre, quand les valets se mettent à jouer le rôle de marquis et de vicomte


Nous retrouvons également dans la pièce :

- La scène d'exposition à l'incipit de la pièce (SCENE PREMIERE) où les deux seigneurs, indirectement en dialoguant, se présentent (ligne 1 : "Seigneur La Grange...") et expliquent la situation (double énonciation).

- Quelques apartés : SCENE 3 (lignes 8 à 14) GORGIBUS. (seul) "Ces pendardes-là, avec leur pommade, ont, je pense, envie de me ruiner." [...]

- Un certain nombre de tirades : SCENE 4 (lignes 32 à 65) MAGDELON : "Mon père, voilà ma cousine qui vous dira, aussi bien que moi, que le mariage ne doit jamais arriver qu'après les autres aventures." [...]

- Une ou deux stichomythies à l'instar de toute la SCENE 14 (lignes 1 à 11) :
MAGDELON. "Que veut donc dire ceci ?
JODELET. C'est une gageure.
CATHOS. Quoi ! vous laisser battre de la sorte !" [...]

- Enfin, un effet de chute quand les deux seigneurs rentrent dans la sale bat' et donnent des coups de bâtons à leur valet et que les précieuses se rendent compte qu'elles se sont fait enjôler.
ahen
Revenir en haut Aller en bas
Chiron

avatar

Nombre de messages : 29

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Lun 23 Fév - 22:35

Le langage précieux est essentiellement composé de périphrases : cela permettait aux précieux de rendre leurs discours plus littéraires et surtout à se distinguer des personnes lambdas, à l'instar du bas peuple.

Les personnes critiquant ce langage parleront d'exagération. Eux, ils y voyaient du raffienement.

Pour utiliser le langage précieux, il est impératif d'employer des périphrases, des métaphores, et moult superlatifs. Aux précieux il leur arrivaient même de substantiver des adjectifs (donner à un mot qui n'est pas un nom ... la fonction d'un nom). Ex : "le beau", "le vrai"
Les personnes manièrées révoquaient les mots trop vulgaires, voire même les mots contenant uns syllabe "sale" ( ex: con/ com ).



  • Exemples de périphrases citées per Somaize dans son dictionnaire précieux:

-"Le supplément du soleil" qui signifiait les chandelles
-"Le conseiller des grâces" qui équivaut au miroir
-"subir le contrecoup des plaisirs légitimes" qui est égal à accoucher.



  • Exemples de néologismes (mots inventés par les Précieux)


*Certains ont disparu comme:

-"débrutaliser"
-"importamment"
-"soupireur"

*Toutefois d'autres sont encore utilisés comme:

-"s'encanailler" que signifie se dévergonder, se laisser aller
-"s'enthousiasmer" qui équivaut à s'emballer, s'emporter...
-"pommade" qui est égal à un cosmétique.



  • Quelques exemples de répliques précieuses dans le livre de Molière: Les Précieuses ridicules:



-"Ne soyez pas inexorable à ce fauteuil qui vous tend les bras il y a un quart d'heure ; Contentez un peu l'envie qu'il a de vous embrasser." réplique de Cathos.

Cette citation use d'une de figure de style, il s'agit de la personnifcation, qui est répétée de façon récurrente.

-"Vite, voiturez-nous ici les commodités de la conversation."réplique de Magdelon.
Cette réplique équivaut à :"Apportez-nous vite ici des fauteuils afin que nous puissions discuter"

La périphrase permet aux Précieux de rendre une expréssion simple en une tournure plus littéraire néanmoins c'est un petit peu difficil à comprendre, parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Chiron

avatar

Nombre de messages : 29

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Sam 28 Fév - 19:15

Pour les précieux le langage n'est pas l'unique procédé pour se faire remarquer il y a de même l'apparence. A partir du 17° siècle la mode devient synonyme d'élégance.

Les costumes masculins sont en abondance ornés d'éléments décoratifs: rubans, dentelles, chapeaux flottants, pantalons bouffants, volants et couleurs vives...

Voici deux exemples:





Tourefois les vêtements féminins sont aussi très excentriques ils sont constitués de deux parties rigides le corset et la vertugale (qui sert à donner à la robe une forme plus grande et plus large au niveau de la taille).
Pour mieux comprendre voici deux image identiques hormis que sur une d'elles l'emplacement du corset et de la vertugale est indiqué:



Comme nous pouvons le voir sur ces images les vêtements féminins sont aussi très extravagants voire même plus que les tenues mascilines. Néanmoins les femmes portaient de même des chapeaux plus fantasmagorique ( extravagant) les uns des autres, avec des formes étranges et des plumes.



En résumé nous pouvons en conclure que les précieux faisaient le maximum pour se distinguer des autres.

Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Sam 28 Fév - 19:20

Pas mal. smile

Ce serait bien de parler de la préciosité en terme comportemental, dans le domaine des bienséances, de la galanterie, des bonnes manières, mais aussi leur conception de l'amour (cf la carte du tendre détaillés par exemple )
Revenir en haut Aller en bas
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Lun 9 Mar - 21:31

A cette époque-là, les précieuses veulent s'élever de l'amour grossier, charnel (physique), vers un amour parfait (c'est-à-dire platonique et sans mariage), qui demande du temps pour s'affirmer...

Elles forgent, à partir de ces conceptions, un certain nombre de doctrines sur l'amour :

- nul ne lui échappe : il touche tout le monde
- nul ne peut lui résister : il est fatal
- mais l'amour est préférable à l'absence d'amour

Elles organisent des débats psychologiques. Voici quelques exemples de sujets : l'amour est-il compatible avec le mariage ? Quand passe-t-on de l'amitié à l'amour ? etc...

Elles définissent souvent les sentiments de façon figurée, par des cartes allégoriques, par exemple. La plus célèbre d'entre elles est la Carte du Tendre, dressée par Mlle de Scudéry.

* La Carte du Tendre est, à l'origine, un badinage (quelquechose pris à la légère, pour plaisanter), imaginé en moins d'une demi-heure, à l'occasion d'une discussion avec Péllisson. Mlle de Scudéry venait de déclarer qu'elle distinguait trois sortes d'amis, parmi lesquelles les "Amis Particuliers" et les "Amis Tendres". Péllisson (qui lui faisait la cour depuis quelques mois), indigné de s'entendre dire qu'il n'était encore qu'un "Ami Particulier", demanda comment devenions-nous "Ami Tendre". C'est pour le "guider", qu'en s'égayant, Mlle de Scudéry dressa cette carte reprise maintes fois depuis.




Tendre est le nom du pays ainsi que de ses trois villes capitales. Tendre a un fleuve, Inclination, rejoint à son embouchure par deux rivières, Estime et Reconnaissance. Les trois villes de Tendre, Tendre-sur-Inclination, Tendre-sur-Estime et Tendre-sur-Reconnaissance sont situées sur ces trois cours d’eau différents. Pour aller de Nouvelle-Amitié à Tendre-sur-Estime, il faut passer par le lieu de Grand-Esprit auquel succèdent les agréables villages de Jolis-vers, Billet-galant et Billet-doux. Dans cette sorte de géographie amoureuse, le fleuve Inclination coule tranquillement car il est domestiqué tandis que la Mer est dangereuse car elle représente les passions. La seule Passion positive est celle qui la source de nobles sentiments que l’homme peut éprouver. Le lac d’Indifférence représente l’ennui.

Les précieuses et le mariage

A cause de l'expérience qu'elles en ont, les précieuses font preuve d'un très grand scepticisme (méfiance) vis-à-vis du mariage. Elles élaborent des conceptions extrêmement "modernes" pour leur époque.
Elles revendiquent par exemple l'égalité entre l'homme et la femme, égalité appliquée par le partage de l'autorité (un an l'une, un an l'autre...). m d r Elles se prononcent aussi pour une limitation du mariage, qui serait automatiquement rompu à la première naissance ! m d r 2 Enfin, elles réclament le "droit à un amant".

Ces conceptions ne sont pas reprises dans tous les salons, (encore heureux !) néanmoins elles sont imaginées dans certains d'entre eux, par quelques précieuses. Beaucoup de gens pensent qu'elles sont inapplicables et même, pourraient-ils dire, complètement farfelues (voire dangereuses) ; cependant certains ont voulu y voir les prémices (débuts) d'une sorte de féminisme avant l'heure.

Pour résumer un peu, il existe quatre formes de la Préciosité:
-la Préciosité morale ; droit pour la femme de disposer librement d'elle-même.
-la Préciosité des manières ; distinction inimitable, haine du pédant et du provincial.
-la Préciosité du langage ; correction et pureté, pensée d'un tour original, métaphores, périphrases...
-la Préciosité du goût ; mépris des Anciens, des bourgeois et des pédants (ceux qui expriment trop leur savoir), goût des questions psychologiques et morales ainsi que leur fameux goût pour la mode, les costumes à éléments décoratifs
Revenir en haut Aller en bas
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Mer 11 Mar - 19:17

Bien, afin de vérifier vos connaissances, nous avons élaboré un petit quizz accessible à tous, alors bonne chance : top

1. Qui engagent les seigneurs afin de se venger ?

2. Pour qui Mascarille se fait-il passer aux yeux des précieuses ?

3. Sur quoi porte le comique de mots ?

4. Quelle scène fait allusion au comique burlesque ?

5. Dans la réplique de Magdelon (une des deux précieuses), que signifie la périphrase "les commodités de la conversation" ?

6. Citez une des deux parties rigides du costume féminin de l'époque.

7. Les précieuses étaient-elles pour ou contre le mariage ?

8. Quel est le nom de la fameuse carte allégorique créée par Mlle de Scudéry ?

9. Dans la société, quel droit absurde les précieuses réclamaient-elles ?

10. Dans les quatre aspects de la Préciosité ci-dessous, quel est le seul que molière n'a pas ridiculisé dans ce livre ?

a. la Préciosité morale
b. la Préciosité des manières
c. la Préciosité du langage
d. la Préciosité du goût

Je donnerai les réponses en classe lors de nôtre exposé afin de bien vérifié si vous nous avez suivis et compris.
Cependant, vous pouvez toujours y réfléchir. top
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Jeu 16 Avr - 17:32

Revenir en haut Aller en bas
DEUS

avatar

Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Dim 3 Mai - 21:07

Merci beaucoup, c'est un excellent quizz, faites-le !
J'ai eu tout juste
a part une ou deux erreurs. top
Revenir en haut Aller en bas
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Mer 14 Oct - 14:28

Pouvons-nous continuer à la suite ? smile
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Mer 14 Oct - 22:25

Pourquoi pas si vous tenez compte des conseils déjà fourni et que je n'ai pas à tous les répéter r ir
Revenir en haut Aller en bas
Schtroumpfette

avatar

Nombre de messages : 693

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Jeu 29 Oct - 12:21

Il y a déjà pas mal de boulot effectué ! J'ai fait les quizz ( , ce n'est pas encore ça ! ).
Revenir en haut Aller en bas
Licorne

avatar

Nombre de messages : 361

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Dim 15 Nov - 18:23

Merci Deus tu nous avances pas mal dans notre boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Dim 15 Nov - 18:28

Réinvestissez dans vos commentaires toutes les notions à savoir sur le théâtre ::

http://cafet.1fr1.net/sequence-theatre-f28/notions-a-retenir-sur-le-theatre-t698.htm

Vous pourrez aussi participer sur les topic section théâtre pour donner des exemple de forme de comiques, de calembours, etc. que vous y trouverez aussi smile
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19963

MessageSujet: Re: "Les Précieuses Ridicules" de Molière.
Sam 26 Déc - 15:36

Revoyez bien la consigne rappelée sur le cahier de textes ja p

Vous devrez réinvestir évidemment dans vos commentaires du texte d'une oeuvre théâtrale tous les éléments à connaître sur ce genre particulier :

http://cafet.1fr1.net/sequence-theatre-f28/notions-a-retenir-sur-le-theatre-t698.htm
Revenir en haut Aller en bas

"Les Précieuses Ridicules" de Molière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Les mains tendues... :: Français :: Exposés-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération