AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Sujet de brevet français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 9:48

Texte

Citation :
Il était une fois un calife d'Ispahan qui avait perdu son cuisinier. Il ordonna donc à
son intendant de se mettre en quête d'un nouveau chef digne de remplir les fonctions de
chef des cuisines du palais.
Les jours passèrent. Le calife s'impatienta et convoqua son intendant.
- Alors ? As-tu trouvé l'homme 5 qu'il nous faut ?
- Seigneur, je suis bien embarrassé, répondit l'intendant. Car je n'ai pas trouvé un
cuisinier, mais deux tout à fait dignes de remplir ces hautes fonctions, et je ne sais
comment les départager.
- Qu'à cela ne tienne, dit le calife, je m'en charge. Dimanche prochain, l'un de ces
10 deux hommes désigné par le sort nous fera festoyer, la cour et moi-même. Le dimanche
suivant, ce sera au tour de l'autre. À la fin de ce second repas, je désignerai le vainqueur
de cette plaisante compétition.
Ainsi fut fait. Le premier dimanche, le cuisinier désigné par le sort se chargea du
déjeuner de la cour. Tout le monde attendait avec la plus gourmande curiosité ce qui allait
15 être servi. Or la finesse, l'originalité, la richesse et la succulence des plats qui se
succédèrent sur la table dépassèrent toute attente. L'enthousiasme des convives était tel
qu'ils pressaient le calife de nommer sans plus attendre chef des cuisines du palais
l'auteur de ce festin incomparable. Quel besoin avait-on d'une autre expérience ? Mais le
calife demeura inébranlable. "Attendons dimanche, dit-il, et laissons sa chance à l'autre
20 concurrent."
Une semaine passa, et toute la cour se retrouva autour de la même table pour
goûter le chef-d'oeuvre du second cuisinier. L'impatience était vive, mais le souvenir
délectable du festin précédent créait une prévention1 contre lui.
Grande fut la surprise générale quand le premier plat arriva sur la table : c'était le
25 même que le premier plat du premier banquet. Aussi fin, original, riche et succulent, mais
identique. Il y eut des rires et des murmures quand le deuxième plat s'avéra à son tour
reproduire fidèlement le deuxième plat du premier banquet. Mais ensuite un silence
consterné pesa sur les convives, lorsqu'il apparut que les plats suivants étaient eux aussi
les mêmes que ceux du dimanche précédent. Il fallait se rendre à l'évidence : le second
30 cuisinier imitait point par point son concurrent.
Or chacun savait que le calife était un tyran ombrageux2, et ne tolérait pas que
quiconque se moquât de lui, un cuisinier moins qu'aucun autre, et la cour tout entière
attendait épouvantée, en jetant vers lui des regards furtifs, la colère dont il allait foudroyer
d'un instant à l'autre le fauteur3 de cette misérable farce. Mais le calife mangeait
35 imperturbablement.
Michel Tournier, Les Deux Banquets ou la commémoration, Gallimard, 1989.


I) "il était une fois"

1) A quel genre appartient ce récit ? Justifiez votre réponse en donnant au moins trois indices.

Il s'agit d'un conte. Formule rituelle du genre, indétermination temporelle, univers du conte : palais, calife ... Personnages peu définis.
On a une situation initiale suivi d'un élément perturbateur. Événement peu probable dans la réalité : côté presque merveilleux de deux repas absolument parfaits et improbablement identiques en tout point.


2) pourquoi le calife décide-t-il d'organiser une compétition et en quoi consiste-t-elle ?

Le calife a "perdu son cuisinier" et il organise un concours culinaire pour déterminer qui sera le plus apte "à remplir les fonctions de chef des cuisines".


Dernière édition par Modo le Ven 29 Juin - 17:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 9:56

4) "quel besoin avait-on d'une autre expérience ?"
a) qui parle et dans quel but ?

Les convives se disent cela, tant ils sont enthousiasmés par le premier cuisinier et, considérant qu'il ne pourrait être surpassé, estiment que le concours peut s'arrêter et que l'autre cuisinier peut déclarer forfait, leur semblant battu d'avance.

b) comment ces paroles sont-elles rapportées ?

Au discours indirect libre. Pas de verbe introducteur ni de subordonnant, comme au discours direct, mais en gardant la troisième personne et les temps du passé, car les paroles font partie du récit.


Dernière édition par Modo le Jeu 28 Juin - 23:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 10:05

II)
5) comment est formé le mot incomparable ?

In- préfixe négatif
Compar - radical (idée de comparer)
-able : suffixe exprimant l'idée de possibilité

Incomparable = qui ne peut pas être comparé


Dernière édition par Modo le Jeu 28 Juin - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 10:13

7) "la finesse, l'originalité, la richesse et la succulence des plats"

Figure de style ?

Réponses possibles sans doute acceptées : Une gradation/une accumulation/ une énumération/une hyperbole ... dans le but de valoriser le repas par des éloges qui vont crescendo.

Relevez une autre série d'adjectifs. Que constatez-vous ?

"aussi fin, original, riche et succulent, mais identique"


Même gradation/énumération/accumulation/hyperbole initiale, avec les même adjectifs issus des noms pour accentuer le côté identique, mais la phrase se poursuit par un "mais" négatif suivi d'un adjectif qui casse la gradation et l'enthousiasme : "identique".


Dernière édition par Modo le Jeu 28 Juin - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 10:22

Réécriture (4 points)

Grande fut la surprise générale quand le premier plat arriva sur la table, aussi fin, original, riche et succulent."

Réécrire au passé composé et en mettant plat au pluriel.

> Grande a été la surprise générale quand les premiers plats sont arrivés sur la table, aussi fins, originaux, riches et succulents.


Dernière édition par Modo le Jeu 28 Juin - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 10:44

Dictée

Puis, une clameur s’éleva, où l’on distinguait les voix aiguës et les sauts de joie des enfants. Et il y eut une rentrée triomphale : Gervaise portait l’oie, les bras raidis, la face suante, épanouie dans un large rire silencieux ; les femmes marchaient derrière elle, riaient comme elle ; tandis que Nana, tout au bout, les yeux démesurément ouverts, se haussait pour voir. Quand l’oie fut sur la table, énorme, dorée, ruisselante de jus, on ne l’attaqua pas tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 10:59

Rédaction

À la fin du repas, le calife fait venir les deux cuisiniers devant la cour et demande au second de s'expliquer. Après l'avoir fait, le calife annonce sa décision et la justifie.

Racontez cette scène en introduisant dans le récit les paroles échangées et en décrivant les réactions des différents personnages présents.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Jeu 28 Juin - 18:36

Autres questions du sujet (majoritairement des questions de compréhension et appelant des réponses argumentées)




Comment le texte présente-t-il le châtiment du second cuisinier comme inévitable ?"


> "la colère dont il allait foudroyer" -> pas de modalisateur + indicatif = certitude.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 19641

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Ven 29 Juin - 18:34

Pour partager vos impressions sur le brevet :

https://cafet.1fr1.net/t479p135-topic-brevet#136219
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pamela

avatar

Nombre de messages : 595
Age : 19

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Ven 29 Juin - 19:13

Merci beaucoup Modo pour la revue du sujet . h ap h ap h ap h ap h ap h ap
Revenir en haut Aller en bas
Creative
Aidactive
avatar

Nombre de messages : 594

MessageSujet: Re: Sujet de brevet français
Sam 30 Juin - 9:56

C'était ça les questions ?
Revenir en haut Aller en bas

Sujet de brevet français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Les mains tendues... :: INFORMATIONS AUX FAMILLES-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération