AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Un homme seul dans le désert avec son chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arlequin

avatar

Nombre de messages : 283

MessageSujet: Un homme seul dans le désert avec son chien
Dim 17 Jan - 16:39

Jack et neige, un berger allemand de 10 ans, habitent en France, dans le village d'Arudy, au fin fond de la vallée d'ossau et aujourd'hui celui-ci s'est permis de se faire un petit cadeau en découvrant d'autres terres. L'homme porte des chaussures de randonnée, un short décathlon, un tee shirt adidas ainsi qu'un sac de montagne. Il part de sa maison avec son chien et un sentiment de joie. Ils arrivent à l'aéroport à 8h40, le temps de prendre leurs billets calmement et de ne pas s'affoler. C'est à 9h10 qu'ils pénètrent assurément à l'intérieur de l'avion et que le jeune homme prend le temps de s'installer confortablement.


Le petit village d'Arudy.

Le maître et son chien.

Après 6h30 passées dans l'avion, ils atterissaient dans la ville de Tamanrasset, en Algérie. Le climat chaud et un léger vent les accueillent sur le sol africain. Ce soir, ils vont passer la nuit dans un petit chalet réservés au touristes car, demain matin, dès l'aurore, ils ont rendez-vous avec le guide de randonnée devant l'office du tourisme situé sur la place.


Les rues de Tamanrasset.

Une fois l'aube, ils se lèvent, déjeunent au restaurant de l'hôtel, se préparent puis partent à la rencontre du cicérone en taxis. Un quart d'heure de voiture plus tard, ils arrivent sur la place de la ville et aperçoivent le guide qui leur faisait signe de la main. Ils descendent du véhicule, l'abordent, puis font les présentations. Durant la discussion, celui-ci leur expliquent les conditions à respecter dans le désert de manière à ne pas s'égarer seul, sur cette terre désolée et aride. Ensuite ils partent en 4.4 depuis la place jusqu'au point de départ de la randonnée.


Les conditions à respecter dans le désert.

Lors de la balade en 4.4 ils prennent le temps de contempler les alentours. Une terre désolée, inhabitée, avec des dunes au sable totalement anhydre et étincelant ; une terre aride avec quelques arbustes épais, sortant de l'on ne sait où, au sein d'une plaine qui cependant, ne déplait pas à nos deux randonneurs. Une fois arrivés, ils commencèrent leur balade, sac de montagne sur le dos, bâton à la main et sourire jusqu'en haut du visage.


La balade en 4/4.

Durant cette agréable et merveilleuse promenade, le chien qui n'arrêtait pas de s'agiter se mit soudain, à aboyer et courut dans la direction opposée. Le maître siffla à de multiples reprises pour le rappeler mais en vain ! C'est alors que le brave Jack ainsi que le guide partirent à la poursuite de l'animal. Au bout de cinq minutes, l'accompagnateur, prit par la fatigue et l'envie de boire, s'immobilisa puis se désaltéra. Au bout de 10 minutes de couse poursuite neige fit halte devant un squelette de dromadaire.
Le maître 100 mètres derrière lui, se laissa choir sur le sable car il était exténué, essoufflé et n'en pouvait plus. Il ôta donc de son sac la gourde puis étancha sa soif. Hélas ! Ces deux-là étaient perdus au beau milieu du Sahara !


Le squelette de dromadaire.


Le désert et ses arbustes.

Jack, une fois désaltéré, rejoignit son chien puis lui fit part de sa colère. Il se courrouça, vociféra, le réprimanda et par l'emportement il en vint même aux coups de pieds. Lors de l'explication, la bête qui n'en pouvait plus de se faire battre, sauta sur son maître et lui mordit le mollet droit. Celui-ci, blessé ne peut apparemment plus bouger. Il s'allongea donc sur le sable avec une douleur exaspérante et s'endormit dans le but d'alléger celle-ci. Malheureusement, ce séjour en Afrique qui, a priori, devait leur apporter du plaisir, tourna au cauchemar.


La dispute entre l'homme et son chien.

En outre l'animal qui avait le ventre vide se servit dans le sac de montagne et engloutit toute la nourriture. Certes, le garçon, en se réveillant, découvrit le sac déchiqueté ainsi que des débris de nourriture. Celui-ci poussa un cri de rage et de souffrance puis par la même occasion happa (prit...) sa tête et la balança sur le sable. Il est affolé, il a la pépie et il aimerait assouvir sa soif et sa faim. De surcroît, il a besoin d'être soigné immédiatement car sa plaie en devient un calvaire.

Après cinq longues nuits passées dans le désert, l'animal, à qui il restait encore de la vigueur (grâce au squelette), voyant son maître souffrir, décide afin de rattraper son erreur, en refaisant le chemin pour retrouver le circuit. Il s'élance donc seul, dans le désert, à travers les dunes et la chaleur torride avec un os dans sa gueule et la truffe dans le sable. Au bout d'une heure de quête, par son sens du flair, il retrouve le circuit et croise des randonneurs accompagnés d'un guide. Il se précipite vers ceux-ci et de même, mordille le pantalon d'un randonneur de façon à leur faire signe. Ils comprennent évidemment que la pauvre bête est affolée et qu'elle veut leur montrer quelque chose. Les pauvres gens, surpris, sont bien évidemment obligés de suivre l'accompagnateur car c'est une condition à respecter dans le désert.

Une fois arrivé devant l'homme au visage livide, l'accompagnateur, aussitôt, retire de sa poche son portable, appelle une voiture de secours puis saisit dans son sac une tablette de chocolat qu'il remet au pauvre Jack.
De même, il envoie dans le ciel des fumigènes qu'il porte toujours dans son havresac de sorte à donner le signal à la voiture. Elle arrive à tout allure, peu de temps après, puis transporte nos deux amis vers l'hôpital le plus près. Arrivé dans l'hôpital, l'homme qui n'en peut plus de cette douleur atroce est soigné au plus vite. Il sort de la clinique avec une immense satisfaction et félicite le chien, allongé posément sur le tapis d'entrée, pour sa bravoure. Puis avec une tablette de chocolat dans le ventre Il part, accompagné de neige, vers le restaurant le plus proche : LE GAMBOLA.


Une fois le ventre plein, nos deux compagnons, après cette misérable expédition, rentrèrent chez eux dans leur merveilleuse vallée d'ossau.
Par le biais de ce long périple rocambolesque, nos deux amis ont pu témoigner d'une d'affection fusionnelle.
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
fairy tail

avatar

Nombre de messages : 468
Age : 16

MessageSujet: texte
Jeu 27 Sep - 18:58

c'est un très joli texte bravo
Revenir en haut Aller en bas
*SING*



Nombre de messages : 2337
Age : 16

MessageSujet: Re: Un homme seul dans le désert avec son chien
Jeu 27 Sep - 20:24

Ça ce confirme !!! clap
Revenir en haut Aller en bas
fairy tail

avatar

Nombre de messages : 468
Age : 16

MessageSujet: a
Sam 6 Oct - 15:12

hé oui r ir
Revenir en haut Aller en bas
*SING*



Nombre de messages : 2337
Age : 16

MessageSujet: Re: Un homme seul dans le désert avec son chien
Sam 6 Oct - 15:20

hé oui ! r ir
Revenir en haut Aller en bas
*Sonic*

avatar

Nombre de messages : 8733

MessageSujet: Re: Un homme seul dans le désert avec son chien
Sam 6 Oct - 15:24

Dites donc vous deux ça vole haut.
Revenir en haut Aller en bas
*SING*



Nombre de messages : 2337
Age : 16

MessageSujet: Re: Un homme seul dans le désert avec son chien
Sam 6 Oct - 15:26

Pourquoi tu dis ça !!!!!!!?????????????,
Revenir en haut Aller en bas
*Sonic*

avatar

Nombre de messages : 8733

MessageSujet: Re: Un homme seul dans le désert avec son chien
Sam 6 Oct - 15:27

Hé oui ! r ir


Dernière édition par *Sonic* le Dim 14 Oct - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
*SING*



Nombre de messages : 2337
Age : 16

MessageSujet: Re: Un homme seul dans le désert avec son chien
Sam 6 Oct - 15:33

Ho Hé !
On n'est pas vendu ici pour parler de ça !
Il y ales messages privés et le forum !
(encore une fois tu éloignes le sujet)
Revenir en haut Aller en bas

Un homme seul dans le désert avec son chien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Section Free Style :: Prose : récits et nouvelles :: Vos nouvelles-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération