AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Les espèce en voie d'extinction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chevalier d'émeraude



Nombre de messages : 1641
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Sam 20 Nov - 18:53

Voici une espèce peut-être inconnu pour vous,
L'alligator gar
L'alligator Gar (Atractosteus spatula) est le plus grand membre de la famille des gars. Il s'agit d'une espèce primitive qui date de plus de 50 millions d'années. Ce poisson fantastique peut atteindre 3 mètres de longueur pour un poids de plus de 150 kg.
Le plus gros spécimen a été capturé dans le fleuve Rio Grande Grande aux Etats-Unis, il mesurait 2.80m et pesait 140 kg environ. Mais l'on retrouve l'alligator gar également au Mexique et en Asie du sud-est, plus précisément en Thaïlande, où il a été introduit dans certains lacs car il offre un magnifique combat pour les pécheurs à la recherche de sensations extrêmes.
On comprend très bien d'où vient son nom alligator tant la ressemblance au niveau de la tête est frappante.
La partie supérieure de son corps est brun foncé à olive, ses flancs et son ventre son plutôt gris clair à blanc et toutes ses nageoires sont tachetées et ont une forme arrondie. Son museau est allongé et ses dents très pointues.
Ce poisson qui est un redoutable prédateur, se plait à vivre dans les eaux saumâtres lentes ou stagnantes des lacs et grande rivières. Il se nourrie de poisson de toute taille comme les carpes ou les poissons chats mais aussi d'oiseaux ou de gros rongeurs.
Ce n'est pas un poisson qui se laisse capturer facilement. Il est très combatif et ses dents acérées coupent la plupart des lignes. En Thaïlande on pêche l'alligator gar principalement à l'aide d'une poisson vivant (vif) monté bien entendu sur une ligne en acier. On peut également le prendre avec des leurres imitant les poissons. Il est assez courant de pouvoir le capturer dans un lac de pêche privé tout proche de Bangkok qui s'appelle Bungsan Lan ou Bungsan Ran.
Le plus grand alligator gar:
Revenir en haut Aller en bas
Malcolm



Nombre de messages : 1102

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Sam 20 Nov - 19:14

Ben ça alors

Il est vraiment particulier, je ne savais même pas que ce genre d'animal existait

Hélas, peut-être plus pour très longtemps j'ai l'impression moy
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier d'émeraude



Nombre de messages : 1641
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Dim 21 Nov - 19:02

Je pense que si il a survécu jusquà nos jour c'est qu'il a de la ressource...
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier d'émeraude



Nombre de messages : 1641
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Mer 24 Nov - 14:01

Il y a des associations qui protègent les animaux:
-UICN
-WWF
-et plein d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
The Dragon



Nombre de messages : 45
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Dim 3 Avr - 22:12

Je rajoute trois autre espèces en voie de disparition.

Le Mustang
Les Mustangs sont des chevaux sauvages qui, pendant des siècles, ont parcouru les plaines de l'Ouest des États-Unis. Ils étaient les descendant des chevaux ibériques des conquistadores, importés en Amérique au XVIe siècle, et qui s'étaient échappés. Aujourd'hui, la race bénéficie d'une protection.


Le Mustang mesure entre 1,37m et 1,52m.Toutes les robes apparaissent. Il est rapide, agile, fort et résistant. Bien que son caractère soit variable, domestiqué, c'est un bon cheval de selle et d'endurance.


Chassés
Les cow-boys capturaient les Mustangs pour en faire des chevaux de bétail. Ils furent aussi utilisés par les indiens mais les éleveurs les chassèrent sans pitié.


Le Tarpan
Autrefois, le Tarpan parcourait les steppes de Russie, d'Europe central et de l'Est. La race fut domestiquée, mais aussi chassée jusqu'à l'extinction au XIXe siècle. Dans les années 1930, Vetulani, un professeur polonais, trouva des chevaux proche du Tarpan dans les forêts polonaises et reconstitua la race.


Aujourd'hui
Le nouveau Tarpan mène une vie sauvage, en troupeaux, dans les réserves du gouvernement polonais. Malgré ses origines anciennes, son apparence est moins primitive que celle du Cheval de Przewalski. Il ressemble à un cheval de selle moderne, bien que sa tête soit un peu plus grosse et son encolure plus courte.
Le nouveau Tarpan, fondé sur des poneys Huçuls et Koniks, descendants des Tarpans éteint, est très proche de ses origines anciennes. Comme le Cheval de Przewalski, il a une raie dorsale et des zébrures sur les membres, mais ses crins sont plus longs.


Le Cheval de Przewalski
Vers 1881, un colonel polonais, Nicolai Przewalski, découvrit une horde de petits chevaux sauvages dans les montagnes de Mongolie, en bordure du désert de Gobi. Ils ressemblaient aux chevaux primitifs peuplant autrefois l'Asie. Aussi appelé Cheval de Mongolie ou Cheval sauvage des steppes d'Asie centrale, le cheval de Przewalski représente, avec le Tarpan , les deux lignées survivantes des quatre types primitifs qui vécurent voici 10 000 ans.

Une race sauvée de l'extinction.

Chassés jusqu'à l'extinction, le Cheval de Przewalski a été voir peu sauvé in extremis grâce à quelque zoos et à des initiatives privées. La France abrite une population prospère dans les Cévennes.



Déjà à l'âge de la pierre
Il y a entre 16 000 et 27 000 ans, des hommes préhistoriques ont peint des animaux sur les parois des grottes. Certaines de ces peintures rappellent étrangement le Cheval de Przewalski. La race semble avoir peu évolué depuis cette époque reculée.


Le Cheval de Przewalski porte des caractères très primitifs. Sa robe est isabelle ou louvette, avec des extrémités noires, et les membres souvent ornés de zébrures. Une raie de mulet court sur son dos. Sa crinière est dressée. Le pelage est plus clair sur le museau et autour des yeux.

Salut amical
La tête du Cheval de Przewalski est lourde et grossière, avec un profil rectiligne ou convexe. Elle paraît d'autant plus longue que les yeux sont placés très haut.
Revenir en haut Aller en bas
Cerise



Nombre de messages : 1392
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Dim 17 Avr - 15:21

C'est fou toutes les espèces d'animaux qui sont en danger ! la plupart, je ne savais même pas qu'elles existaient, car ce sont des bêtes que l'on n'a pas l'habitude de voir tous les jours.

C'est affreux ! ple ur
Revenir en haut Aller en bas
Petit ange



Nombre de messages : 859
Age : 19

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Jeu 5 Mai - 19:41

Le lynx est également une espèce en voie de disparition.




2 espèces de lynx existent : le lynx qui vit dans les forêts de conifères et les marécages et le lynx roux qui préfère les régions rocheuses et les broussailles épaisses.

Il est doté d'une courte queue et ses pattes sont longues pour crapahuter dans la neige.

Le lynx a une technique pour ne pas se faire attraper par les chiens de chasse, il va dans l'eau car il nage mieux que les canins.

Une chose un peu singulière: ses poils aux oreilles lui donnent une ouïe plus fine.

Revenir en haut Aller en bas
Chevalier d'émeraude



Nombre de messages : 1641
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Jeu 6 Oct - 16:52

J'adore les lynx. Je les trouve aussi beaux que les chats.
Revenir en haut Aller en bas
Evaahahaa



Nombre de messages : 61
Age : 16

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Jeu 6 Oct - 21:22

Petit ange a écrit:
Le lynx est également une espèce en voie de disparition.




2 espèces de lynx existent : le lynx qui vit dans les forêts de conifères et les marécages et le lynx roux qui préfère les régions rocheuses et les broussailles épaisses.

Il est doté d'une courte queue et ses pattes sont longues pour crapahuter dans la neige.

Le lynx a une technique pour ne pas se faire attraper par les chiens de chasse, il va dans l'eau car il nage mieux que les canins.

Une chose un peu singulière: ses poils aux oreilles lui donnent une ouïe plus fine.


C'est-à-dire une ouïe ?
Revenir en haut Aller en bas
Etoile Bleue



Nombre de messages : 383
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Lun 10 Oct - 18:01

L’ouïe c'est ton oreille, le sens auditif, quand tu entends quoi, si tu entends plus ou moins bien smile
Revenir en haut Aller en bas
Tigrou



Nombre de messages : 193
Age : 17

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Dim 22 Jan - 18:27

Il y a même des insectes qui sont menacés. Les apiculteurs ont remarqué que beaucoup d'abeilles meurent à cause des produits chimiques utilisés en agriculture. Les abeilles fécondent les fleurs
en récoltant le pollen pour leur miel. Si les abeilles disparaissent
les végétaux ne pourront plus produire leurs fruits ou graines.
Alors il n'y aura plus de nourriture végétale. Cela pourrait produire
une famine. ple ur

Revenir en haut Aller en bas
The Dragon



Nombre de messages : 45
Age : 18

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Lun 23 Jan - 14:54

Voici trois autres espèces menacées. ple ur

Le markhor

Nom scientifique: Capra falconeri
Le markhor (Capra falconeri) est un bovidé caprin de taille moyenne qui mesure 1,35 à 1,80 m de long pour un poids de 35 à 115 kg. Par ailleurs, ce bovidé est menacé d'extinction aujourd'hui.

Son pelage est gris-roux à gris-brun et il a de longs poils en hiver qu'il perd à la saison chaude. Le mâle arbore des cornes spiralées de 1,5 mètre de long et il est plus grand que la femelle, qui, elle porte des cornes moins spectaculaires (25 cm).

Mâles et femelles vivent dans des groupes distincts sauf pour la reproduction où ils se rassemblent en troupeaux de 15 à 30 individus.

Le markhor a une longévité de 12 ans en captivité.
Il vit dans l'Ouest de l'Himalaya à une altitude comprise entre 800 et 4000 mètres.
Il se nourrit de pousses, d'herbe, de rameaux et de feuilles.


Le dauphin commun

Nom de l'animal: Dauphin commun
Sa taille: 4 mètres
Son poids: 70 kg
Continent: Dans tout les océans
Ordre: Cétacés
Classe: Mammifères
Famille: Delphinoïdés

Le dauphin a une peau très lisse, sa forme est fuselée et hydrodynamique. Aussi il est un animal très doué pour la vitesse .

Son dos est est généralement noir, son ventre est est aussi noir avec des dessins bruns ou violets.
Le dauphin mange des calamars, des seiches, des pieuvres, des crevettes, des harengs et des poissons côtiers.

Pour attraper sa nourriture, il se met en groupe, il piège les poissons dans un grand cercle visuel, plonge et jamais il manque son coup.
La reproduction commence par l'accouplement, elle a lieu en octobre jusqu'en décembre . Les dauphins font un petit par portée et ils changent de partenaire à chaque mois mais d'autres restent plus longtemps ensemble.

Les petits atteignent leur maturité sexuelle à 5 ou 6 ans. Leur gestation est de 360 jours . Les mères allaitent leur petit de 12 a 18 mois. Le dauphin est vivipare.

Son ennemis est l'orque. Le dauphin est maintenant un animal très protégé.
Les dauphins vivent dans toutes les eaux près des terres : des Amériques, de l'Europe, de l'Afrique, de l'Asie et de l'Océanie.


Le dauphin rose ou Botos:

s dauphins roses ou Botos ont pour seul habitat les eaux de l'Amazone, et sont considérés comme l'une des cinq espèces de cétacés parmi les plus intelligentes au monde.

Dans les forêts pluvieuses qui bordent le fleuve, on raconte que ce sont là des créatures magiques, qui peuvent se transformer de nuit en êtres humains et engrosser les femmes.

Mais les pêcheurs locaux actuels voient surtout ces dauphins comme des rivaux dévastant leur stock de poissons (alors que ce sont les poissons qui se font rares, du fait de la pollution) mais aussi, et de plus en plus comme des proies.

Selon un article récent paru dans le New York Times, ces pêcheurs ont commencé à tuer les dauphins - lesquels se noient d'ailleurs bien trop souvent dans leurs filets -et qu'ils utilisent désormais des fragments de leur corps comme appât pour attraper les poissons-chats.

On pense que c'est un pêcheur Colombien qui a fait découvrir à ses compagnons de travail cette technique nouvelle : il suffit de plonger des ossements de Botos dans la rivière où leur forte odeur attire aussitôt les poissons-chats.
Un autre pêcheur vétéran affirme : "Nous n'aimons pas cet animal. Nous sommes ses ennemis.
J'en ai un jour tué un lorsque j'étais en train d'essayer d'attraper des poissons. Il ne cessait de tourner autour de mon bateau et touts les poissons se sont enfuis. Alors, je l'ai harponné ! Je ne peux plus les supporter, ces dauphins !"

Le dauphin rose est pourtant protégé par la loi brésilienne relative à l'environnement. La mise à mort d'un seul spécimen d'une espèce qui ne compte plus que 30.000 individus, tous concentrés dans l'Amazone, est strictement illégale. Ceux qui les tuent peuvent encourir jusqu'à 4 ans de prison.


Miguel Miguéis, 41 ans, un chercheur portugais de l'Université de Western Pará, attachés à l'étude des dernières populations de dauphins de rivière aux alentours de la ville de Santarém, n'hésite pas à affirmer que les pêcheurs sont en train de massacrer non seulement leur propre culture, leur folklore mais aussi le fleuve Amazone lui-même !
Il lance ce cri d'alarme : les pêcheurs sont en train de pousser le dauphin rose vers l'extinction définitive !

Mais l'immensité du fleuve - plus vaste que l'Inde ! - soulève un défi de taille pour les 1300 agents de l'Ibama, l'agence brésilienne de l'environnement.
chargés de surveiller les activités des pêcheurs.

De plus, ainsi que le souligne le New York Times, les résidents locaux se montrent indifférents au sort des dauphins roses. Pire encore, au marché en plein air de Santarém, des vendeurs proposent aux clients les organes sexuels desséchés prélevés sur des dauphins morts, en tant que "charmes pour l'amour et le sexe"
Des jarres entières remplies d'huile de dauphin de rivière trônent aux côtés d'autres, pleine de graisse d'anaconda ou de crocodile.
L'huile de dauphin rose est utilisée comme un médicament. Une seule petite bouteille, vendue au prix de 25 dollars, est supposée guérir les rhumatismes, comme l'explique l'un des commerçants.

Sur le marché aux poissons de Santarém, les clients disent ne rien savoir de l'usage de dauphins morts pour attraper le "piracatinga", comme on appelle le poisson-chat au Brésil.
En outre, ils ne considèrent pas la survie du dauphin rose comme une priorité.
"Je mangerai ce poisson d'autant plus volontiers si je sais qu'il a mangé du dauphin" déclare Térésa Oliveira, 67 ans " car je sais que le dauphin rose est sain et qu'il vient de l'Amazone".
Revenir en haut Aller en bas
Horizon



Nombre de messages : 459
Age : 17

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Mar 31 Jan - 19:26

Heureusement nous essayons tous de les sauvés hélas il y a vraiment beaucoup trop d'espèces en voie de disparition.
Revenir en haut Aller en bas
Louna



Nombre de messages : 703
Age : 17

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Mar 31 Jan - 19:56

Je suis consternée en voyant que autant d'animaux sont en danger et je suis tourmentée car peut-être que dans quelques années d'autres espèces seront à leur tour en voie d'extinction :/ !
Revenir en haut Aller en bas
Horizon



Nombre de messages : 459
Age : 17

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Sam 25 Fév - 12:19

Regardez tous ces animaux :



Ils disparaissent les uns après les autres !

La conjoncture actuelle semble désespérée, mais nous ferons tout pour les sauver malheureusement ils y en a qui connaîtront le trépas.



Dernière édition par Horizon le Mar 28 Fév - 12:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif


Nombre de messages : 19572

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Sam 25 Fév - 12:47

Je ne comprends rien à ce que tu essaies (maladroitement) dire r ir

"Nous ferons tout" ... Tout quoi ? Que feras-tu ? s urp
"même si nous devons souffrir" ( Heu ... comment ça ? s urp )
"s'il y en a qui connaîtront le trépas".

Nous ferons tout ... même si nous sommes tristes si certains meurent ? (Pourquoi un "même si" ? En quoi ces deux idées s'opposent ? wi s )
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Scrat



Nombre de messages : 341

MessageSujet: Re: Les espèce en voie d'extinction
Mer 27 Juin - 11:56

Je tenais à évoquer la disparition de Georges, qui était l'unique survivant connu de l'espèce Geochelone abigdoni, et qui est mort dimanche 24 juin 2012, aux îles Galapagos moy



RIP, Georges.

Une espèce en moins sur terre. moy
Revenir en haut Aller en bas
fairy tail



Nombre de messages : 468
Age : 15

MessageSujet: c triste
Sam 22 Sep - 9:01

et dire que tout sa c'est le faute des hommes sgr e
le monde devait probablement etre mieux sans nous il faut réagir!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sinon un jour toutes les especes animales finiront par séteindre ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur ple ur
Revenir en haut Aller en bas

Les espèce en voie d'extinction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: La machine à café-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération