AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Le voleur de rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves
Dim 5 Fév - 10:21

Bonjour (et bonne année - souhaits très tardifs)


Je n'ai pas visité ce forum depuis longtemps.
J'avais commencé un texte "Poulet" qui, lui aussi, est resté à l'abandon.
Je vais tenter un retour en douceur avec des petits textes plus légers...




Je ne sais plus si j’ai rêvé cette nuit
ni même si j’ai ri
ou bien pleuré

Cela fait si longtemps...

J’ai l’impression
que ma vie s’arrête avec le jour

et que le jour me guette aux pieds du lit
Le prédateur
avec sa proie



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (02)
Lun 6 Fév - 23:01


- Pssst, tu dors !
- Mmmm ?
- Tu dors !
- Non non ! Pas encore !
- Si si ! Tu dors !

- Ça ne se peut pas, puisque je te parle !
- Tu rêves !
- Ça, ça n'est pas possible !
- Pourquoi ça ?
- Parce que je ne rêve plus depuis longtemps !
​- Tu parles !



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (03)
Mar 7 Fév - 22:36


- Qui es tu ?
- Je suis la voix de tes rêves
- La voix de mes rêves ?






- Je ne t’ai jamais entendue !
Je les vivais, je les voyais, je les sentais
sans savoir qu’ils avaient une voix !

- c’est vrai.

- pourquoi, aujourd’hui, tout s’est inversé ?
- Parce que, à la nuit d’hui, tu me cherches

- Je te cherche ?
- Oui... Tu recherches tes rêves

- Les rêves qui m’ont été volés !
- Ou les rêves que tu as perdus

- Comment peut-on perdre ses rêves ?
- Et qui donc voudrait te les voler ?



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harry Potter



Nombre de messages : 483

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Mar 7 Fév - 23:02

Citation :
J’ai l’impression
que ma vie s’arrête avec le jour

et que le jour me guette aux pieds du lit
Le prédateur
avec sa proie

J'aime beaucoup, particulièrement ce passage smile
Revenir en haut Aller en bas
Alicia



Nombre de messages : 2261
Age : 17

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Mer 8 Fév - 7:49

 e k
J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (04)
Mer 8 Fév - 23:09


Merci Harry !
Et Alicia : merci !


- Pourquoi ne vois-je rien ?
Pourquoi tout est si noir ?

- Parce que tu n’y es pas encore
- Où ça ?
- Dans le monde des rêves !

- Mais... si je rêve...
- Mais si ! Tu rêves !

- Où suis-je, dans ce cas ?

- Tu es dans le couloir
qui mène du sommeil
à la porte des rêves.

- Ça existe, ça ?
- Seulement dans tes rêves !



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (05)
Jeu 9 Fév - 21:21


- Dans quelle direction est la porte des rêves ?

- Vois-tu ce point de lumière
tout au bout de mon doigt ?

- Quel doigt ?
- Oublions ça...

Vois-tu ce tout petit point blanc ?
- Oui, je le vois !

- La porte est là, tu dois suivre le point blanc...
- Je dois suivre le point blanc ?
- Tu dois suivre le point blanc.

- Je dois suivre le pain blanc
Puisque la voix m'y invite
Je dois suivre le lapin blanc
Où court-il ? Vite vite !



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (06)
Ven 10 Fév - 23:30



Le point blanc est devant moi,
j'avance vers la lumière,
j'ai la trouille, ou bien j'ai froid,
en tout cas, je ne suis pas fière.

C'est comme dans un tunnel :
Rien nulle part, juste devant,
ce point blanc, cette lueur,
c'est maintenant, c'est...

- hi hi hi hi hi !
- Qui a rit ? Qui a rit ?

- Je suis la porte qui grimace !
- La porte ? Mais, je ne te vois pas encore !

- Hi hi hi, oui oui, je sais !
mais Moi, je te vois, je te vois je te vois !

- Ce rêve est saugrenu !
J’ai comme un méchant doute !?

- Plait-il ?
- Je crois que ce rêve n’est pas à moi

- Ha ha ha ha ha ha ha !
- La voix ?
- Oui, c’est moi
- Pourquoi ris-tu ainsi ?

- Je ris ainsi parce que, vois-tu,
il est impossible que ce rêve
appartienne à quelqu’un d'un autre !

- Et pourquoi donc ?
- C’est un secret !

- Tu es ma voix, tu peux bien me le dire !?
- Non, je ne peux pas. C’est un secret... cosmique !

- Ça n’est vraiment pas de chance
que dans mes rêves je n'apprenne
uniquement ce que je sais déjà !

- Ha ha ha !
- Et là, tu ris pourquoi ?

- Parce qu’il est de nouveau impossible
qu’il en soit autrement !
- Et, ça aussi, c'est un secret astronomique ?

- Eh oui !



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (07)
Sam 11 Fév - 22:12


Dans la nuit noire,
un oeil blanc me regarde,
fixement, droit devant.
Je me penche pour mieux le voir.

“Oh !” dit-il, “vous m’avez fait peur !”
- Peur ? Moi ? Mais je pensais...

- Que je vous observais ?
- Oui ! C’est ça !

- M’auriez-vous prise pour un oeil ?
- En effet !... Vous n’êtes pas un oeil ?

- Grand Dieu non ! Je ne suis qu’une serrure !
L’oeil est là haut... tout là haut... et il voit tout !

Je lève la tête vers un plafond sans ciel
Un oeil éteint me regarde de haut
Il est gris comme un poulpe collé sur une porte
Des traces de larmes ont coulé jusqu’ici

“On dirait qu’il a beaucoup pleuré” dis-je à la serrure

- Il se sent très seul...

Dans le passé, il était voisin de pallier
avec une porte dérobée, une orpheline.
A chaque minuterie ils passaient
leur temps de clarté à s’observer
et à se faire des clins d’oeil

- Les coquins !

- Mais ce temps est révolu...
La vie les a séparés... Lui ici
et elle... on ne sait où...

Depuis,

il reste accroché à la porte des rêves
comme une moule à son rocher,
le regard perdu dans le lointain...

Il n’a plus jamais cligné de l’oeil.

- mais c’est triste !
- Oui, c’est triste à pleurer !

Illustration :
 



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (08)
Ven 17 Fév - 22:53


- Je voudrais pénétrer dans le monde des rêves
mais la porte est fermée et je n’en ai pas la clé !

- Tout le monde possède la clé voyons !
Comme tout le monde possède la clé de chez lui !

- Mais... Si quelqu’un a perdu sa clé ?

- C’est impossible !
Cela reviendrait à ce
qu’on vous coupe la tête !

- Qu’on me coupe la tête ?

“Qu’on lui coupe la tête !”

“Ne vous inquiétez pas, dit la serrure, c’est une vielle porte,
elle radote un peu et elle fait des échos...

C’est une vieille dame, toute vieille et qui pique.
Ici, nous l’appelons : La dame de pique

Mais elle a si bon coeur !
Ici, nous l’appelons : La dame de coeur”

- Mais c’est parfaitement impossible !
- Qu’est-ce qui est impossible ?

- Elle ne peut pas être à la fois
dame de pique et dame de coeur !

- Ah, mais je vous demande bien pardon !
- Pourquoi ?

- Parce qu’il est impossible que ce soit impossible !
Et si vous ne me croyez pas,
demandez donc à la voix de vos rêves !

- Euh... Non non...
Je vous crois sur parole...

Mais tout ça ne me dit pas
comment ouvrir la porte !

- Chut ! pas si fort ! Vous allez la froisser !

- Comment ouvrir la porte ?

- Il me semble bien
que vous ne souhaitiez pas
véritablement l’ouvrir

- Ah non ?

- Il me semble plutôt
que votre souhait le plus cher
serait de vous retrouver derrière...

- Mais oui ! Vous avez raison !
- Puisque je vous le dit !

- Et comment dois-je m’y prendre...
pour m’y rendre ?

- C’est très simple :
Regardez à travers moi...



Dernière édition par Lydia le Dim 4 Mar - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
-Léa-



Nombre de messages : 2946
Age : 18

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Sam 18 Fév - 9:47

Lydia a écrit:

- Qui es tu ?
- Je suis la voix de tes rêves
- La voix de mes rêves ?






- Je ne t’ai jamais entendue !
Je les vivais, je les voyais, je les sentais
sans savoir qu’ils avaient une voix !

- c’est vrai.

- pourquoi, aujourd’hui, tout s’est inversé ?
- Parce que, à la nuit d’hui, tu me cherches

- Je te cherche ?
- Oui... Tu recherches tes rêves

- Les rêves qui m’ont été volés !
- Ou les rêves que tu as perdus

- Comment peut-on perdre ses rêves ?
- Et qui donc voudrait te les voler ?



Je n'ai pas compris cette expression : /
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Sam 18 Fév - 13:13



C'est très simple :

"à la nuit d'hui" est à la nuit
ce que
"aujourd'hui" est au jour !

smile


Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (09)
Sam 18 Fév - 22:18


Je regarde à travers le trou de la serrure.
Tandis que la lumière inonde mon visage
le monde des rêves s'écoule sur ma joue
puis m'entoure...

Il fait jour.

C'est l'été... le printemps...
je n'ai jamais été très douée
pour reconnaître les saisons.

Les herbes sont hautes et je me cache
parmi les pâquerettes, les violettes,
les boutons jaunes et les fleurs qui tachent
d’un gros rouge le bord de ma jupette.

“Coucou ! Coucou !”
- C’est le chant du coucou !

Les oiseaux sifflent, tournent, brillent,
un papillon se pose sur ma main,
une petite coccinelle
vient me chatouiller la jambe

Je lui tends un doigt.

Elle l’escalade et se laisse transporter
sur mon bras, sur mon coude,
sur mon cou, sur mon nez...

Cousin Armand s’écrie : “Et cent !
Restez cachés !
Je viens vous chercher !”

Cousine Béatrice
qui est bien plus grande
a grimpé dans un arbre
et fait signe de me taire.

Je ferme le trait de ma bouche
et me dessine un grand sourire...
L’air est si bon, il fait si doux,
toutes ces odeurs me rendent ivre !

- Toc toc !
- Qui est là ?

- Inspecteur du bonheur
- C’est un drôle de nom !

- Ce n’est pas un nom, c’est une fonction.
- Alors, vous inspectez...

- Le bonheur.
Et vous avez là un sourire qui en dit long...

- Mais...
- Ne niez pas,
vous ne feriez qu’aggraver votre cas.

“Pourtant, vous vous trompez !
et je peux le prouver : regardez mes papiers !
Vous voyez comme je suis triste ?”

Mais, à ce moment précis,
toute trace de tristesse
s’en était allé...



Dernière édition par Lydia le Mer 29 Fév - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (10)
Dim 19 Fév - 21:27


- Hi hi hi hi ha ha ha ha (hou hou) !

- Mademoiselle, voyons,reprenez vous !
Sans quoi je me verrai contraint
De dresser un procès verbal

Excusez-moi monsieur l’inspecteur,
c’est nerveux, je ne voulais pas rire !
J’ai vu votre tête,
et c’est sorti d’un coup !

- Ivresse publique manifeste, votre compte est bon !
ipéhem, au pied !

“Ouik ! ouik ! ouik ! Plop ! “

- C’est quoi cet animal ?
- C’est un procès verbal

- Ça fait peur !
- C’est fait pour !

ipéhem, montre lui ta tête des mauvais jours !
Ipéhem !?
IPEHEM ! LA TETE A NEUNEU !!!

"Il n’écoute rien !
Il est mal dressé votre procès verbal !"

“Attendez, attendez...”

Il sort deux sucres de sa poche,
une bouteille d’eau fumante,
en verse quelques gouttes sur les sucres
et s’en jette un derrière le col.

Il saisit l’autre entre deux doigts
et, le tenant à bout de bras,
il appelle l’ipéhem :

“ipéhem !... à... Davou !”

L’ipéhem se plante comme un i,
droit, les deux bras le long du corps,
la tête haute, les épaules en arrière,
les fesses serrées et le regard fier

“ipéhem !... tê... Taneuneu !”

L’animal se retrouve sur ses pattes,
la mâchoire serrée, les lèvres ouvertes
et bavantes d’écume, les yeux écarquillés,
emplis de la folie de son maître...

“C’est bien mon IPM, ça c’est un bon procès”

Il donne le sucre à la bête
qui bave de plus belle
Il empli d’eau une gamelle
et lui dit :

“Tiens, rince-toi la gueule !”

“Glou glou glou, Burp !”

“Ah non !”, dis-je, “c’est trop fort !
Vous n’allez pas faire la loi
dans un rêve qui m’appartient !

Allez vous en !
Allez vous en ou j’appelle...”

L’ipéhem cesse de boire,
l’inspecteur sort de sa poche
une paire de menottes
qu’il fait tourner sur son doigt...

“Obstruction à l’ordre public ?
Malheureuse ! Malheureuse enfant...”

L’ipéhem a les oreilles qui tombent et les yeux de cocker

Soudain j’ai peur...



Dernière édition par Lydia le Mer 29 Fév - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (11)
Mar 21 Fév - 1:06


L’agent de malheur
me clique ses menottes

“Clic !”
“Plouf !”

“Tu ne peux pas faire “Clic”, comme tout le monde ?”
dit une petite voix sur ma main gauche

“C’est raz de ma flotte !”
dit une autre voix
sur ma main droite
“C’est la cacomalie !

“Si c’est pas malheureux, à ton âge !”

Les deux menottes s’échalotent
sans se soucier de ma présence.
En regardant d’un peu plus près
je découvre l’impensable :

“Mais, vous êtes des vers de terre ?”

Je me retiens pour ne pas rire

“vous pensez vraiment que deux vers
vont réussir à me tenir ?

Je n’ai qu’un geste à faire
pour vous arracher,
pour vous jeter à terre
et vous piétiner !”

“Essayez voir, pour voir !”
dit le ver de la main gauche
en bombant le torse

“Et ça y est, zi va !”
lit deçui le da main droite
en roulant ses muscles

“N’essayez pas”, dit le ver du milieu,
l’air désabusé, en forme de chaîne,
Toute résistance est inutile.

Je tire et j'arrache et...
rien ne bouge.
Je tire et retire et
déchire ma peau.

Je saigne et je pleure,
“ça n’est pas possible !”

Je suis blême de colère,
rongée, moite, luisante,
vaincue par les vers !

“Caramba !” dit l’asticot gauche,
“Qu’est-ce qu’on lui a mis !”

“Mach mach meuf moulou hé hé !”

“On ne parle pas la bouche pleine”
dit le lombric de la chaîne.

“Allez, mademoiselle,
faites-vous une raison.
Vous allez me suivre, bien sagement,
direction : la citadelle”



Dernière édition par Lydia le Mer 29 Fév - 0:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
-Léa-



Nombre de messages : 2946
Age : 18

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Mar 21 Fév - 13:31

Lydia a écrit:


C'est très simple :

"à la nuit d'hui" est à la nuit
ce que
"aujourd'hui" est au jour !

smile




Joli
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (12)
Ven 24 Fév - 0:42


Le temps vînt, du passé,
avec son lot d'hiver
et de rives glacées.
La bise fendait l'air.

Nous marchions comme un vieux,
le bonnet enfoncé
presque en dessous des yeux.

Les mains en cache-nez,
nous pressions la poitrine
pour la garder au chaud
et nous frappions les cuisses.

Les pieds, comme un traîneau,
se soulevaient à peine
Et creusaient deux sillons
Sur la neige azulène.

Je ruminais mes pensées.

La goutte, au bout de mon nez,
durcissait et scintillait.

Je regardais mes mains.

- Je peux vous poser une question,
monsieur l’agent ?
- Faites donc.
- Quels noms avez-vous donné
à cette paire de vers menottes ?

L’inspecteur me jeta
un regard dédaigneux

“Pour qui me prenez vous ?
pour un énergumène
qui affuble de noms
ses fruits et ses légumes ?

Je ne suis pas de ces gens là !”

Il haussa les épaules et leva son menton
pour bien me faire sentir qu’il est plus haut que ça.

“Hep ! Vous là haut !”

Ma main gauche appelait

“Approchez ! n’ayez pas peur !”

Je levai mes deux mains
pour me mettre à la hauteur
de mon interlocuteur.

“Je m’appelle Anda
car je viens de la Louse
et, le petit mignon,
il s’appelle Myon.

Entre nous, le vieux chaîne,
porte le nom de Tige.
On l’a trouvé tout nu
dans un champ de chataignes.”

“Ah ?” fis-je “et ce sont vos parents
qui vous donnent ces noms ?”

- Bien entendu !
à part Myon : Il s’appelait mignon
mais il n’a jamais pu
articuler le gne.

- Vous êtes plutôt gentils pour des menottes,
ça me tient compagnie en fin de comptes
et le chemin paraît moins triste.

- Ah ça c’est sur !
D’ailleurs, si vous voulez,
on peut vous chanter...
une chanson !

“Oh vi la oui la chelaison !”
glapit Myon

“Oh non pitié, pas ça !”



Dernière édition par Lydia le Mer 29 Fév - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Manon:)



Nombre de messages : 55
Age : 18

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Sam 25 Fév - 12:03

C'est un peu étrange, mais c'est assez poétique, et très joli content clap
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (13)
Dim 26 Fév - 11:38


Merci Manon ! Ravie que son côté farfelu et poétique te plaise ! ^^



- Vous n’aimez pas les chansons, monsieur chaîne ?
- Et, de m'appeler “Tige”, ça vous gêne ?

Les chansons, ça n’est pas sérieux
et... je sais comment ça fini !

- Ça finit comment ?
- Ça finit mal en général

- Allez, pour une fois
Ne sois pas rabat-joie !
On a qu’à lui chanter
la chanson du poulet !

- Je préférerais, tant qu’à faire :
“Je suis un pauvre (ver) solitaire”

“La chelaison le vé lemotte !”

“Mais oui !”
dirent en choeur Tige et Anda
en regardant Myon
“La chanson des vers menottes !”

“Bon”, dit Anda,
“Tige et moi nous la chantons
et Myon, tu la rappes
et tu fais des boumtchis”



Dernière édition par Lydia le Mer 29 Fév - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (14) - La chanson des vers menottes
Dim 26 Fév - 20:20


Nous sommes les vers menottes
nés sous le signe des vers sots
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer
Tous les trois vers de mottes
Ayant eu des trous dans la peau
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer

Nous fumes tous les trois capturés par la loi
Qui nous mit sur la voie, nous priva de tout choix.
Elle voulait de nous faire des vers mi-sots
Pour servir son affaire sans nous apprendre trop.

Nous nous somme tous trois retrouvés chez Sans-Coeur
L’inspecteur du bonheur qui sème la terreur
Cela ne se voit pas mais il fit à nos corps
Des choses abominables, on s’en souvient encore.

Nous sommes les vers menottes
nés sous le signe des vers sots
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer
Aimant la bergamote
Les calembours et les bons mots
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer

Nous étions tous les trois des vers de glaise nus
Attendant de la vie ce qu’il est convenu
D’appeler liberté ou pulsion primitive
Nous étions tous les trois de belles forces vives.

Nous avons tous les trois une âme délicate
Après une ou deux selles, vite un bicarbonate
Cherchant un vrai repas, pas ces déjections louches
Bref, un repas noble, avec ou sans les mouches.

Nous sommes les vers menottes
nés sous le signe des vers sots
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer
Du fer dans les quenottes
De la fantaisie à gogo
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer

Je ne resterai pas toujours une menotte
J’ai vécu jusqu’ici attaché à des sottes
Mais j’en ai jusque là, la profession m’ennuie
Je veux vivre à présent dans un champ sous la pluie

Je ne veux pas rester toute ma vie en chaîne
Ras le bol de tenir la main d’une âme en peine
Pourquoi passer mon temps à convoyer au bagne
Alors que ma passion c’est vire à la campagne ?

Nous sommes les vers menottes
nés sous le signe des vers sots
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer
Trois vers pour un despote
Qui s’enrichi sur notre dos
Sol si facile à ci -
Sol si facile à ci - cirer

Rêvant de cancoillotte
De camembert, de livarot
Aimant la bergamote
Les calembours et les bons mots
Du fer dans les quenottes
De la fantaisie à gogo
Nous sommes les vers menottes
nés sous le signe des vers sots !



Dernière édition par Lydia le Mer 29 Fév - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alicia



Nombre de messages : 2261
Age : 17

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Lun 27 Fév - 10:13

C'est drôle !
Je trouve que ça ressemble au roman de Stephen Lawhead "Le Voleur de rêves".


En plus, il y a le même titre.
Revenir en haut Aller en bas
Janus



Nombre de messages : 235

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Lun 27 Fév - 11:24

Ce serait cool de poster les extraits en plus grand smile j'ai un petit écran et j'ai du mal à bien lire avec cette taille r ir smile
Mais je trouve que c'est très chouette
Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Re: Le voleur de rêves
Lun 27 Fév - 12:01


Alicia : ça n'est pas drôle : C'est incroyable !
Je ne connais pas Stephen Lawhead et (forcément) je n'ai rien lu de lui
Mais je vais me dépêcher d'acquérir cet ouvrage !
Si ce que tu dis est vrai : Je bénirai ton nom jusqu'à la fin des temps !
(la fin de mes temps ^^)

Janus : J'ai réglé la taille pour mon confort personnel en pensant que ça conviendrait à tout le monde (c'est en taille "normal"). Mais puisque ça te gène, je posterai la suite en "grand". Et, si c'est possible, je modifierai la taille des anciens aussi...

Merci à vous deux !

Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (15)
Mer 29 Fév - 0:19


Le coeur en joie, tripes en liesse
les vers menottes se détricotent
et dansent en remuant les fesses,
le ventre en l’air, leurs pieds gigotent.

Je profite de cet instant
pour les planter sur une haie
Le temps est alors au présent :
Courir, voler, leur échapper !

Je suis cachée...



"Où êtes vous ? Où êtes vous ?"
Cousin Armand passe à côté sans me trouver,
je suis trop bien cachée.

Le temps passe, le temps s'écoule,
Et je n'entends plus aucun bruit.

Les rayons du soleil me parviennent de loin,
Un ciel orange, à l'horizon,
pose un doigt sur mon front.
Mes yeux prennent feu.

Je suis seule, abandonnée,
Dans cet immense champ
je nourris les hannetons.
Yaya n'est plus là et l'arbre est désolé.

"Ils sont partis ? Pourquoi ?
Ils m'ont oubliée !
ils n'ont pas le droit !
que va dire tata Louise ?”



Que vais-je devenir ?

Revenir en haut Aller en bas
Lydia



Nombre de messages : 63

MessageSujet: Le voleur de rêves (16)
Jeu 1 Mar - 23:27

Je m'apprête à pleurer,
à vider mon coeur dans un papier,
à m’essuyer les yeux,
à me moucher,
lorsque la voix d’Armand me surprend.

“Tu nous a fait peur !
Où étais-tu passée ?
On t’a cherchée partout !”

"J’étais..." Mais je me tais.
Je ne sais pas où j’étais,
ni si j’y étais.
En fait... J’ai dû rêver.

Il me prend sur ses épaules
et nous sortons du champ.
Il n’est plus vraiment si grand.

Nous montons sur nos vélos
Armand devant, moi au milieu,
Yaya derrière pour surveiller.

Mon sourire revient.
Nous roulons longtemps !
Des, chemins, des champs,
des bords de rivière,
des routes et des routes !
Des feux verts, des tournants,
des montées, des descentes !

Je freine d’une main
car je tiens, dans l’autre,
un bouquet de pâquerettes
et de boutons d’or.

Mais je freine si mal
sur ce gravier tout rond !
Mon vélo dérape,
je tends la main,
je me rattrape
avec le coude et le genou,

je saigne !
et ça fait mal !

“Vite !” dit Yaya,
“On doit l’amener voir maman !”

“On ne peut pas !” dit Armand,
“Elle nous a dit de rester dehors jusqu’à ce soir !
… Elle veut cirer le lino !”

Revenir en haut Aller en bas

Le voleur de rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Section Free Style :: Prose : récits et nouvelles :: Vos récits-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération