AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez|

Les fleurs du mal de Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Black horse

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 23

MessageSujet: Les fleurs du mal de Baudelaire
Jeu 25 Déc - 16:35

Sur ce topic nous pourrons parler du livre "Les fleurs du mal" et du célèbre poète Charles Baudelaire pour élaborer notre prochain exposé.



Nous parlerons de lui ainsi que ses nombreuses oeuvres poétiques, cependant nous insisterons en l'occurrence sur son oeuvre majeure : "Les fleurs du mal".

Nous débaterons sur ses oeuvres poétiques, c'est-à-dire :

- Comment était-il vu ?

- Quels thèmes aborde-il dans son recueil ?

- Comment était structuré son livre ? Etc.
Je vous informerez sur les différentes informations de ce sujet.


Dernière édition par Black horse le Dim 18 Jan - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Jeu 25 Déc - 20:11

J'ai édité car Baudelaire n'est pas un dramaturge ( relis la définition du mot ) wink

Une "boulette" évitée lors de l'exposé, c'est déjà ça wink
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Ven 26 Déc - 10:21

Dans cet exposé le texte doit être particulièrement mis en avant ( pas de lecture de poèmes entiers, sauf exception) mais de certains vers ou passages qui illustrent particulièrement vos commentaires.

La biographie doit être succinte et ne contenir que l'essentiel, particulièrement les éléments qui ont forgé sa personnalité ou qui expliquent des éléments qui se retrouvent dans son oeuvre. Ex: ses nombreux voyages et le thème du voyage et de l'exotisme ( là encore le commentaire peut être émaillé de en rapport avec cela ), sa vie amoureuse et son oeuvre ( qui explique particulièrement le fait qu'il soit sans cesse, dans ses poèmes comme dans sa vie, partagé entre "l'idéal", le désir d'un amour pur, spirituel, mais qui ne se concrétise pas et un amour uniquement physique, lié au plaisir et à la luxure ...

Les thèmes récurrents du romantisme qui se retrouvent dans son oeuvre ( cf leçon ) le tout illustré de quelques citations de vers au fur et à mesure du développement du sujet. Pas de blabla d'exposé puis que des citations ... Les citations doivent être entremêlées pour justifier vos explications ( et vice versa ).
Vous pouvez aussi faire dire à vos camarades quels sont les grands thèmes du romantisme qu'ils voient dans vos citations et ne donner les réponses que s'ils ne trouvent pas.

Quels sont les grands thèmes baudelairiens, ce qu'il en dit ? ( ex : ne pas se contenter de dire : "il évoque souvent le thème de l'amour ou du spleen, de la volupté, de la luxure, la drogues et autres "paradis artificiels", etc. ", mais il faut surtout dire quels sont ses points de vue sur les thèmes exprimés, le tout avec citations bien sûr )

Baudelaire et les sujets tabous ( pour l'époque ), la question de la provocation, de la censure ...

Le "mythe du poète maudit" ... De quoi s'agit-il ? Comment Baudelaire parlent-ils des poètes et de lui-même en tant que personne et poète en général dans son oeuvre ?

Une partie sur la beauté du texte : quelques vers ou passages que vous avez trouvés particulièrement beaux, bien exprimés ou qui pourraient servir de citations.

Réinvestir les notions de figures de style et versification dans vos commentaires. Faire deviner des figures de style particulièrement frappantes ou des jeux sur les sonorités, etc., faire repérer les traces du lyrisme ( cf leçon sur les tonalités ) ou de la tonalité élégiaque, pathétique, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Black horse

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 23

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Dim 28 Déc - 17:19

BIOGRAPHIE DE CHARLES BAUDELAIRE



Charles Baudelaire est un poète, critique d'art et journaliste français du 19eme siècle né à Paris le 9 avril 1821 et est mort le 31 aout 1867.

Après la mort de son père en 1827 agé de six ans, sa mère se remarie un an plus tard avec le commandant Aupick ( d'où il crée les poèmes "Don Juan au Enfer", "Le Cygne" et "A une passante" qui ont pour liens les femmes, la tristesse et la mélancolie.) cependant Baudelaire se sent mis à l'écart.

En 1839 Charles mène une vie libre, il fait parti de la jeunesse littéraire de son temps toutefois il frèquente de mauvaises relations, et vit dans la débauche contre le gré de sa mère et de son beau-père.
Dans son livre "Paradis artificiels", quelques lignes sont en rapport avec sa vie.
EX : Le théatre de Séraphin
Néanmoins il attrape une maladie Vénérienne (les maladies vénériennes sont des maladies sexuellement transmissible) plus précisement la syphillis

Pour supporter la douleur, il commence à prendre de la drogue ( cf "Les paradis artificiels" , impact artistique ? ) toutefois très vite ses parents l'envoient à calcutta en 1841 pour le sortir de cette vie scandaleuse.
Ce voyage augmente sa sensibilité, la poésie sur la mer, le soleil et l'exotisme.
EX "L'albatros"Le poète est semblable au prince des nuées qui hante la tempète et se rit de l'archer;

En 1842, l'héritage de son père décédé lui permet de rencontrer l'écrivain Théophile Gauthier. smile
Il lui dédiera d'ailleurs son recueil poétique les fleurs du mal.
Il se fait aussi appeler "Dandy" car il décide de vivre une vie dohrée avec l'héritage paternel et s'habille de façon très élégante pour montrer que c'est "un symbole de la superiorité aristocratique de son esprit".


Puis il rencontre Jeanne Duval, actrice, qui fut sa première maitresse, où il connait une période heureuse de son existence cependant de n'est que pur amour charnel
Il créa en son honneur "La chevelure" et "Les bijoux" mais aussi "Le vampire" et "Le Balcon" pour évoquer leur relation difficile.
EX : "La chevelure" Tout un monde lointain, absent, presquedéfunt,vit dans tes profondeurs, forêt aromatique.
EX : "Le vampire" Toi qui, comme un coup de couteau, dans mon coeur plaintif est entrée;

En 1844, un conseil juridique lui est imposé par sa famille pour que Baudelaire ne ruine pas ses proches. ahen

Il mène une vie misérable avec de petites sommes données par son notaire, sa mère ou encore par son travail de traducteur.
C'est-à-dire qu'il traduit les oeuvres de l'écrivain américain Edgar Allan Poe se découvre beaucoup d'affinité et lui écrit "Le flambeau vivan".
Malgré moult projets il ne se sent pas bien, il sent son heure arriver et le travail à finir à temps l'angoisse (L'horloge : "Horloge ! dieu sinistre, effrayant, impassible").

En outre il est dépressif et tente de se suicider en 1845 (Le vin du solitaire : "Que la lune onduleuse envoie au lac tremblant" ).

Avec un goût romantique il participe à la révolution de 1848.
Il publie ses premiers poèmes et ses oeuvres critiques sur l'art.

En 1852, il rencontre Madame Sabatier et lui envoie des lettres d'amour et des poèmes anonymes (Il crée Réversiblité).
Entre eux l'amour est spirituel, intellectuel et par la pensée, mais qui hélas ne dure pas. redface
EX :
Mais de toi je n'implore, ange, que tes prières,
Ange plein de bonheur, de joie et de lumières!

En 1854, il aperçoit Marie Daubrun, actrice, d'où il tire une aventure brève qui lui inspire "Poison" et "A une madone".
Après toutes ses parutions il devient endetté et fait face à une crise cérébrale en 1866. ple ur

Il pose sa candidature à l'académie française, mais renonce à cause des railleries , des gens, du fait qu'il n'a eu aucune voix pour être élu.

(On peut sentir à travers son poème "L’albatros" cette tristesse et le fait qu’il se trouve différent des autres car, les trois premières strophes concernent l’albatros alors que la dernière parle de lui.

EX :
Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Il veut montrer une image suggestive pour montrer que la société et la foule l’ignore totalement, c’est pour cette raison que Baudelaire utilise l’image de l’albatros capturé pour montrer qu’il se sent différents.

En effet, il faisait parti de la ligné des poètes maudits, c’est-à-dire les poètes non compris par les gens de leur époque.)

Suite à son échec il espère gagner de l'argent en partant en Belgique cependant c'est aussi l'échec.

Son état de santé se dégrade peu à peu et meurt le 31 aout 1867, cependant il emporte avec lui la troisième édition des fleurs du mal ainsi que les 11 pièces intercalaires.


Il écrit une myriade de de poèmes en plus que je n'ai pas cité comme :

Bohémiens en voyage, une charogne...


http://www.youtube.com/watch?v=hCNuE-4JQp4


Dernière édition par Black horse le Mer 11 Mar - 17:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
EDEN

avatar

Nombre de messages : 459
Age : 23

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Lun 29 Déc - 11:56

Pourrais-tu développer certains des termes que tu as employé s'il te plaît? moy

Comme par exemple celui de la maladie Vénérienne.

Et pourquoi ses parents l'envoies à Calcutta?Pour une désintoxication?
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Lun 29 Déc - 12:03

Vous faites bien de poser des question car cela peut éviter à ceux qui font les exposés de s'y trouver confrontés à l'oral.

Un regard extérieur permet aussi de voir ce qui manque ou ce qui ne va pas dans ce qui est écrit afin de mieux le reformuler.

Je vais revois ton texte et mettre quelques commentaires en rouge aussi sur des choses qu'il te faudrait expliciter.

J'espère que ça pourra t'aider ou t'aiguiller au moins sur quelques pistes à explorer du côté de sa biographie, avant d'attaquer l'étude de l'oeuvre, des thèmes ou des éléments de versification.
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Mer 7 Jan - 21:15

Revenir en haut Aller en bas
Black horse

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 23

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Dim 18 Jan - 16:05

Les thèmes récurrents du romantisme :


Baudelaire était un des principaux auteurs du romantisme.

Dans la plupart de ses poèmes nous pouvons remarquer la caractéristique principale, le lyrisme qui lui sert à exprimer ses sentiments les plus forts, dans "le parfum exotique" l'amour de Jeanne Duval lui apporte le goût de l'exotisme ( depuis son voyage à la Réunion )
Ex :Le parfum exotique
Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux;

(Là en l'occurrence il connaît le goût de l'étrange)

Il lui arrive aussi très souvent de faire passer l'expression des sentiments et transmettre l'émotion de ses poèmes.

Ex : Harmonie du soir
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir,
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir


Ses principaux thèmes de poèmes sont souvent des thèmes romantiques récurrents.

Par exemple la mélancolie dans "Réversibilité", il montre que le fait qu'il soit malade, tourmenté par le spleen il vieillit.
Ou l'amour passionnel dans "Que diras-tu ce soir ?" lorsque Mme Sabatier l'a pris avec elle, sous son aile.


Dernière édition par Black horse le Mer 11 Mar - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Dim 18 Jan - 16:14

D'où lui vient son goût de l'exotisme ? N'y a-t-il pas d'autres exemples bien plus marquants ?

En quoi est-ce un thème poétique intéressant ?

N'y a-t-il pas contraste assez intéressant avec d'autres thèmes plus sombres ? ( cf le titre du recueil )
Revenir en haut Aller en bas
Black horse

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 23

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Jeu 26 Fév - 11:55

Les grands thèmes Baudelairiens


Alors que Baudelaire fait face à la difficulté de la vie, l'amour est un de ses principaux thèmes d'écriture, la passion l'amour sensuelle avec Jeanne Duval. redface
Dans cet amour Baudelaire ressent une sensation d'évasion par l'exotisme, une sentation qui retire de son voyage à la Réunion, et le plaisir esthétique.
La beauté et le parfum de la chevelure de Jeanne Duval lui donne des sensations sensuelles, voluptueuses.

Il aime la voir, voir sa chevelure, sa démarche il l'a compare à un serpent qui danse. redface

EX : Le serpent qui danse
Que j'aime voir chère indolente de ton coeur si beau.


Mais très triste de cette dure expérience Baudelaire analyse l'amour d'un autre côté la trahison, la cruauté et la perversité.
Par ses poèmes on y trouve un goût de mort. moy

EX : Remords posthume
Lorsque tu dormiras ma belle ténébreuse

Il connait aussi l'amour spirituel qui nous renseigne sur les relations amoureuses de Baudelaire et Madame Sabatier. h ap
Elle est surnommée " la présidente", néanmoins pour Baudelaire l'amour n'est pas un remède au mal de l'âme c'est-à-dire l'amour n'est pas vrai lorsque quelqu'un éprouve des sentiments cachés pour une personne, l'infidélité.

EX : Le voyage
Pour trouver l'ennemi vigilant et funeste, le temps ! Il est, hélas ! des coureurs sans répit.

La femme qui connait l'amour spirituel est considéré pour Baudelaire comme "La madone ou la muse".
L'amour est dons inaccessible au spleen (EX : Harmonie du soir).
Malheureusement l'amour avec Madame Sabatier, cet amour spirituel ne dure pas et Baudelaire rechute vers l'amour sensuel.
A la fin de son recueil les fleurs du mal deux poèmes différencies enfin l'amour au spleen en montrant que la passion est un fléau pour le coeur et l'humanité.

EX : Un voyage à Cythère
Quelle est cette île triste et noir ?

Il y a aussi le spleen Baudelairien, il lutte toujours entre l'idéal et le spleen, c'est généralement le " maître de l'âme" (le plus fort) qui l'emporte.
Ce spleen en particulier doit sa spécialité du mal romantique par la personnalité de Baudelaire ( pour ceux qui ne savent pas le mal romantique est la détresse, les ennuis les déficiences physiques de Baudelaire )
Il y a aussi " l'hiver de corps et de son âme". ( la vieillesse prématurée ) s urp

EX : Chant d'Automne
Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres.
Adieu vive clarté de nos étés trop courts !


Il dit dans son poème que la mélancolie de l'hiver, les souffrances physiques avec le froid sont-là. wi s
Tourmentés par sa vie amoureuse ( remords posthume ) par l'obsession de la vieillesse et de la mort, il est aussi hanté par l'Idéal, le refus d'un monde où "l'action n'est pas la soeur du rêve" comme il dirait.
Devant les maux qui le dépriment comme son obsession de la mort il aimerait s'évader vers l'Idéal, toutefois toujours stoppé par le réel humain il rechute dans sa détresse.

Cet échec dans l'infini le rend isolé, nostalgique avec une âme exilée ( le cygne ).
La conscience angoissée par sa misère il s'exprime dans le " thème double du temps".
Il est partagé par la hantise des précieuses secondes que nous perdons sans en faire bon usage ou par la très longue durée du temps, qu'il faudra attendre demain et après-demain...
EX :
Horloge! dieu sinistre, effrayant, impassible,
Dont le doigt nous menace et nous dit : "Souviens-toi !"

( Thème du Carpe diem et de la fuite du temps, fréquemment évoqués chez les épicuriens. Cf le poème L'horloge )
Il est piégé en fait par l'ennui

EX : La mort des pauvres
C'est la mort qui console hélas ! et qui fait vivre ; C'est le but de la vie, et c'est le seul espoir.


Divers nuances étouffe Baudelaire, l'état du spleen les sensations d'impuissances, le sentiment de solitude morale et les pensées cruelles.

EX : Spleen
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans
Un gros meubles à tiroirs encombrés de bilans.


Mais aussi des malaises et même des hallucinations poussées jusqu'à la folie dû à la drogue.  e k
EX : Spleen
Quand le ciel bas et lourd...


Dernière édition par Black horse le Mer 11 Mar - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Jeu 26 Fév - 12:04

Quelques commentaires rajoutées en rouge afin de fournir quelques pistes. wink

J'espère aussi que vous ne confondez pas l'exotisme et l'érotisme. Même si les deux sont souvent lié chez Baudelaire, car je n'ai vu aucun rapport entre ce goût si prononcé et sa biographie.

Divers extraits des Fleurs du mal pourraient illustrer ce point.

Ensuite tu pourras parler aussi du goût pour l'exotisme comme symbole du désir d'un "ailleurs", de s'évader du "spleen" et de la réalité qu'il vit à Paris vers un "idéal" paradisiaque symbolique, représenté par cette idée récurrente du voyage ( voyage aussi par l'esprit, le rêve, la lecture, etc. ) D'où le fameux titre " Spleen et idéal", les deux états entre lequel il est partagé, rêve et réalité, amour physique et amour spirituel, passion de vivre et obssession de la mort, désir de volupté et souffrance dans son corps et son esprit ... autant de conflits intérieurs exprimés qui le rendent très humains ... et qui font aussi son intérêt

Je n'ai pas vu de tentatives d'intéprétation du titre "Les fleurs du mal"
Revenir en haut Aller en bas
Pandore

avatar

Nombre de messages : 817

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Mar 3 Mar - 23:24

je me suis posée la question aussi lorsque j'ai lu ce recueil et j'ai émis des "hypothèses de lecture" ( comme on dit au lycée ) content

Cela dit je ne sais pas si j'ai le droit de faire part de mes idées s urp

Personnellement je crois qu'il y a peut-être éventuellement un élément de réponse possible ( j'emploie plein de modalisateurs pour prendre des pincettes kin g histoire qiue vous vous preniez pas une latte pla f à cause d'une erreur de ma part) r ir dans ce sonnet :

L'ennemi


Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage,
Traversé çà et là par de brillants soleils ;
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,
Qu'il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

Voilà que j'ai touché l'automne des idées,
Et qu'il faut employer la pelle et les râteaux
Pour rassembler à neuf les terres inondées,
Où l'eau creuse des trous grands comme des tombeaux.

Et qui sait si les fleurs nouvelles dont je rêve
Trouveront dans ce sol lavé comme une grève
Le mystique aliment qui ferait leur vigueur ?


- Ô douleur! ô douleur! Le Temps mange la vie,
Et l'obscur Ennemi qui nous ronge le coeur
Du sang que nous perdons croît et se fortifie !


Ensuite je pense qu'il y a d'autres interprétations au titre, c'est toujours très riche à commenter un texte de Baudelaire. Conseil : garde ce topic précieusement pour le lycée ça m'a bien servi !
Revenir en haut Aller en bas
Black horse

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 23

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Dim 8 Mar - 17:07

Merci Pandore pour cette interprétation ! wink

Donc moi je vais vous parler des sujets tabous pour l'époque :


Lorsque Baudelaire publie en 1857 " ses fleurs maladives", son recueil est jugée à l'instar d'un recueil provoquant et fait scandale.
Le thème du spleen, de l'idéal, de la volupté et autres paradis artificiels est mal vu en cette époque.

Seuls Victor Hugo, Théophile Gautier et d'autres jeunes poètes le soutiennent dans cette lutte.
Il disait que chaque époque avez sa beauté, en l'occurrence Baudelaire l'utilise à travers son imagination et non par une pensée banale.

"Le beau est toujours bizarre" disait-il.
Mais ses textes étaient malheureusement souvent censuré par ses sujets un peu pornographiques et très provoquant pour l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Black horse

avatar

Nombre de messages : 171
Age : 23

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Dim 8 Mar - 17:16

Le mythe du poème maudits :


Le sentiment de malheur et de tristesse se ressent chez lui et dans ses poèmes. Baudelaire a eu une existence remplie de malheurs. Il la ressent et se plaint de ne pas pouvoir écrire autant qu'il le souhaiterait il connaît beaucoup de périodes de silence, et ses grandes périodes seront 1842-1847 et 1857-1861.

Le reste du temps, Baudelaire redoute son impuissance face à ses poèmes : "l'idée folle de mon impuissance littéraire, m'a tellement effrayé que je me suis précipité dans le travail" (extrait d'une lettre qu'il a écrite à sa mère en 1863).

Pendant sa courte vie, il va essayer de mener au mieux cette œuvre qui lui tient tant à cœur et il va combattre cette impuissance.
Cette malédiction s'adresse aussi sur son intérieur, d'après lui : Spleen, le guignon et la mélancolie, il parle du malaise qu'il a en lui, qui l'entraîne vers la dépression.

Il va utiliser son Spleen et sa mélancolie pour être l’imagination de son écriture poétique. La malédiction dont il se sent victime va être la condition même de son écriture poétique (inspiration).

Il va donc imaginer l'idée du poète maudit, en premier particulièrement visible dans les vingt premiers poèmes des "Fleurs du Mal" : "L'Albatros", "Bénédiction", "Le Cygne"...

EX : Bénédiction
Je ferai rejaillir ta haine qui m'accable
Sur l'instrument maudit de tes méchancetés,
Et je tordrai si bien cet arbre misérable,
Qu'il ne pourra pousser ses boutons empestés!


Il utilise des mots de connotations très péjoratives pour montrer son mécontentement et sa mélancolie.

On trouvera ensuite une kyrielle de poètes se sentant descendants des poètes maudits, dans la seconde moitié du XIXème siècle.
Rimbaud, à la suite de Baudelaire, va donner, creuser, en mettant de l'ampleur dans cette idée de malédiction du poète : Lettre à Paul Demeny (aussi appelé la lettre d'un voyant).

D’autres poètes de la lignée d'Arthur Rimbaud vont réfléchir sur ces conditions des poètes maudits en se disant comme Baudelaire : Rimbaud, Lautréamont, Laforgue...

Ce sentiment de malédiction était au départ le reflet d'une vie misérable et obscure et va devenir « la condition même de la création poétique ».
Il va être difficile d'être un poète sans être maudit à la fin du XIXème siècle.

Ce lien très fort entre poésie et malédiction va perdurer jusqu'à la fin du XIXème siècle, et il y aura ensuite l'arrivée du mouvement surréaliste.


J'ai essayé de récupérer le plus d'information cependant je pense que je n'ai pas tout trouvé.


Dernière édition par Black horse le Mer 11 Mar - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Lun 9 Mar - 18:56

C'est déjà pas mal. Mais as-tu pensé à émailler ce "mythe du poète maudit" par des références à des vers précis de Baudelaire illustrant bien cette idée ?

Ex : Le poème d'introduction et celui de conclusion je crois, La muse vénale, L'albatros, etc. ( la liste est loin d'être exhausive )
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Aidactif
avatar

Nombre de messages : 20076

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Ven 27 Mar - 21:13

Une kyrielle d'informations et de commentaires possible ( par exemple sur le titre même du recueil ) ici :

http://christian.mathis.club.fr/fleurs.html

D'autres choses qui peuvent être utiles ici :

http://www.philagora.net/bac-fr/poesie-mvt-fleurs-du-mal.htm

Quelques textes commentés :

http://www.philagora.net/auteurs/baudelaire.htm
Revenir en haut Aller en bas
ptitspois



Nombre de messages : 53

MessageSujet: Re: Les fleurs du mal de Baudelaire
Dim 6 Mar - 14:10

Bonjour,

J'ai quelques questions à vous poser sur Les Fleurs du Mal (dans la section "Spleen et idéal"), de Baudelaire.

J'aimerais savoir quels sont les thèmes romantiques chez Baudelaire
Les marques du mouvement parnassien
l'ouverture au symbolisme
en quoi Baudelaire est-il un dandy ?
les motifs récurrents de l'idéal ?
les motifs récurrents du spleen ?

J'ai déjà quelques pistes de réponses pour certaines questions mais le probleme c'est que je n'ai pas d'exmple precis pour illustrer mes arguments de réponse.

Pourriez-vous m'aidez ?!

Cordialement
Fanny
Revenir en haut Aller en bas

Les fleurs du mal de Baudelaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Cafet' :: Index du forum :: Les mains tendues... :: Français :: Exposés-
Archivehost Synonymes Dico répétoscope Bonpatron Contacter la modération